Pourquoi le Livre de Daniel est il écrit en 2 langues (araméen et hébreu) ?


Il y a toute une série d’explications123qui ont été proposées pour expliquer l’utilisation des deux langues qui sont présentes comme suit dans le Livre de Daniel :

  • Daniel 1 à Daniel 2 : 4 en hébreu
  • Daniel 2 : 4 à Daniel 7 : 28 en araméen
  • Daniel 8 à Daniel 12 en hébreu

Les six premiers chapitres et les six derniers constituent deux sections distinctes. Nous remarquons ce point assez facilement car la première section est narrative et la deuxième visionnaire et elles sont chronologiquement parallèles.

Ceci constitue la base de la réponse à la question – puisque cette séparation est pratiquement en phase avec le changement de langue (à l’exception des chapitres 1 et 7).

Quelques solutions possibles

Solution 1 : la symétrie textuelle

Il y a une belle symétrie textuelle et narrative qui relie les chapitres 2 à 7 par paires :

  • Chapitre 2 avec le chapitre 7
  • Chapitre 3 avec le chapitre 6
  • Chapitre 4 avec le chapitre 5

Le fait que le chapitre 2 soit relié au chapitre 7 pourrait expliquer le choix de l’araméen pour le chapitre 7.

Solution 2 : une écriture en hébreu à l’origine

D’autres opinions supposent simplement que le livre entier a été écrit en hébreu à l’origine, mais que la traduction s’est perdue, et que seules les traductions araméennes (qui étaient et sont encore répandues parce que l’araméen était largement parlé) de certaines sections ont été préservées.

Solution 3 : une écriture en araméen à l’origine

D’autres spéculent le contraire. L’intégralité aurait été écrite en araméen (étant la langue la plus universelle et la plus diplomatique de l’époque), mais afin de canoniser le livre, il a fallu au moins traduire certaines sections en hébreu.

Solution 4 : une écriture pour deux classes

D’autres encore proposent une explication que l’on voit dans certaines parties du dogme juif de la même période – que l’araméen était pour les profanes et l’hébreu pour les plus académiques / élites. Cela aurait du sens compte tenu de la rupture entre les deux sections (l’une narrative, et l’autre visionnaire).

Solution 5 : le lien connecteur

Une autre possibilité concernant l’araméen du chapitre 7 par rapport aux 5 derniers chapitres qui sont en hébreu pourrait tenir au fait qu’il s’agit d’un lien connecteur – le chapitre 7 ressemble davantage à la deuxième section, mais est dans la langue de la première.

Solution 6 : une rédaction naturelle due au bilinguisme ambiant

L’explication la plus simple est simplement la rédaction. Les deux langues sont le résultat naturel de la région bilingue. L’araméen était la langue internationale du moyen-orient depuis le 8ème siècle av.J.C.

Il convient en effet d’observer attentivement que dans la Babylone de la fin du VIe siècle, dans laquelle a vécu Daniel selon la Bible, la langue prédominante parlée par la population hétérogène de cette métropole était l’araméen. Il n’est donc pas surprenant qu’un habitant de cette ville ait eu recours à l’araméen pour composer une partie de ses mémoires.

Au vu de l’histoire de Daniel et de son contexte, ce dernier était forcément versé dans les deux langues.

Le premier passage en araméen dans Daniel

Daniel 2 : 4

Les astrologues dirent au roi en langue araméenne…

Il est tout à fait compréhensible que Daniel ait commencé à écrire en araméen au moment où le texte indique la prise de parole d’astrologues qui parlaient araméen.

Le retour à l’hébreu au début du chapitre 8

Après le chapitre 6, le texte ne concerne presque plus Babylone et il s’agit de vision concernant l’avenir des juifs, les persécutions, la cessation du sacrifice perpétuel, la venue du Messie, la résurrection etc…

Il est donc également compréhensible que Daniel en soit revenu à l’hébreu pour du contenu ne présentant plus d’interactions avec ses contemporains et plus de liens avec son époque.

2 Corinthiens 12 : 2-4 : Paul suggère-t-il que l’âme pourrait quitter le corps ?

L’idée que les humains seraient formés par deux entités : une âme (ou esprit) + un corps physique qui pourraient exister séparément l’un de l’autre (généralement appelé dualisme), est étrangère à la pensée biblique. L’âme est elle immortelle selon la Bible ? Toute dérogation à cet enseignement doit être clairement fondée sur le contexte et…

Continue reading

Quel est l’âge de l’Univers ? Est il jeune ou vieux ?

Il y a principalement deux vues concernant l’âge de la terre et de l’univers : La vision “évolutive/uniformitariste” qui indique que la terre a 4.6 milliards d’années et l’univers 13.7 milliards d’années.La vision “créationniste” qui indique, d’après la Bible, que la terre et l’univers ont tous deux moins de 10 000 ans (voici l’article du…

Continue reading

Quand a eu lieu le déluge biblique ? En quelle année ?

La date du déluge peut être déterminée approximativement en étudiant les deux textes principaux de l’Ancien Testament – à savoir le texte massorétique (MT) et la septante (LXX). Pour connaître l’origine de ces textes vous pouvez vous référer à l’article proposé en bas de page. En comptant en année du monde (AM), le déluge biblique…

Continue reading

Le Déluge de Noé : Mythe ou Réalité ?

Des interprétations modernes du récit biblique du déluge indiquent qu’il serait mythique, et qu’il aurait été tiré d’écrits de l’ancien Proche-Orient. Afin d’enquêter sur cette affirmation, nous allons : examiner les preuves d’un déluge mondial : Des preuves géologiques et fossilesLes capacités de l’arche de Noé en merRépondre à des questions difficiles comme « Comment Noé…

Continue reading

Références :

  1. https://www.ministrymagazine.org/archive/1950/05/the-aramaic-problem-of-the-book-of-daniel-no-1.
  2. https://www.drtimwhite.net/blog/2020/1/15/the-aramaic-of-daniel.
  3. https://hermeneutics.stackexchange.com/questions/5217/why-is-daniel-chapter-24-728-written-in-aramaic.
  4. https://www.ministrymagazine.org/archive/1950/05/the-aramaic-problem-of-the-book-of-daniel-no-1.
  5. https://www.drtimwhite.net/blog/2020/1/15/the-aramaic-of-daniel.
  6. https://hermeneutics.stackexchange.com/questions/5217/why-is-daniel-chapter-24-728-written-in-aramaic.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Posts