Pourquoi le Livre de Daniel est il écrit en 2 langues (araméen et hébreu) ?


Il y a toute une série d’explications123qui ont été proposées pour expliquer l’utilisation des deux langues qui sont présentes comme suit dans le Livre de Daniel :

  • Daniel 1 à Daniel 2 : 4 en hébreu
  • Daniel 2 : 4 à Daniel 7 : 28 en araméen
  • Daniel 8 à Daniel 12 en hébreu

Les six premiers chapitres et les six derniers constituent deux sections distinctes. Nous remarquons ce point assez facilement car la première section est narrative et la deuxième visionnaire et elles sont chronologiquement parallèles.

Ceci constitue la base de la réponse à la question – puisque cette séparation est pratiquement en phase avec le changement de langue (à l’exception des chapitres 1 et 7).

Quelques solutions possibles

Solution 1 : la symétrie textuelle

Il y a une belle symétrie textuelle et narrative qui relie les chapitres 2 à 7 par paires :

  • Chapitre 2 avec le chapitre 7
  • Chapitre 3 avec le chapitre 6
  • Chapitre 4 avec le chapitre 5

Le fait que le chapitre 2 soit relié au chapitre 7 pourrait expliquer le choix de l’araméen pour le chapitre 7.

Solution 2 : une écriture en hébreu à l’origine

D’autres opinions supposent simplement que le livre entier a été écrit en hébreu à l’origine, mais que la traduction s’est perdue, et que seules les traductions araméennes (qui étaient et sont encore répandues parce que l’araméen était largement parlé) de certaines sections ont été préservées.

Solution 3 : une écriture en araméen à l’origine

D’autres spéculent le contraire. L’intégralité aurait été écrite en araméen (étant la langue la plus universelle et la plus diplomatique de l’époque), mais afin de canoniser le livre, il a fallu au moins traduire certaines sections en hébreu.

Solution 4 : une écriture pour deux classes

D’autres encore proposent une explication que l’on voit dans certaines parties du dogme juif de la même période – que l’araméen était pour les profanes et l’hébreu pour les plus académiques / élites. Cela aurait du sens compte tenu de la rupture entre les deux sections (l’une narrative, et l’autre visionnaire).

Solution 5 : le lien connecteur

Une autre possibilité concernant l’araméen du chapitre 7 par rapport aux 5 derniers chapitres qui sont en hébreu pourrait tenir au fait qu’il s’agit d’un lien connecteur – le chapitre 7 ressemble davantage à la deuxième section, mais est dans la langue de la première.

Solution 6 : une rédaction naturelle due au bilinguisme ambiant

L’explication la plus simple est simplement la rédaction. Les deux langues sont le résultat naturel de la région bilingue. L’araméen était la langue internationale du moyen-orient depuis le 8ème siècle av.J.C.

Il convient en effet d’observer attentivement que dans la Babylone de la fin du VIe siècle, dans laquelle a vécu Daniel selon la Bible, la langue prédominante parlée par la population hétérogène de cette métropole était l’araméen. Il n’est donc pas surprenant qu’un habitant de cette ville ait eu recours à l’araméen pour composer une partie de ses mémoires.

Au vu de l’histoire de Daniel et de son contexte, ce dernier était forcément versé dans les deux langues.

Le premier passage en araméen dans Daniel

Daniel 2 : 4

Les astrologues dirent au roi en langue araméenne…

Il est tout à fait compréhensible que Daniel ait commencé à écrire en araméen au moment où le texte indique la prise de parole d’astrologues qui parlaient araméen.

Le retour à l’hébreu au début du chapitre 8

Après le chapitre 6, le texte ne concerne presque plus Babylone et il s’agit de vision concernant l’avenir des juifs, les persécutions, la cessation du sacrifice perpétuel, la venue du Messie, la résurrection etc…

Il est donc également compréhensible que Daniel en soit revenu à l’hébreu pour du contenu ne présentant plus d’interactions avec ses contemporains et plus de liens avec son époque.

Recevez le magazine digital (pdf + audio)

“Science, Archéologie et Parole de Dieu”

Téléchargez les articles par thématique au format PDF

De la Création à la Résurrection !

C’est quoi le Royaume de Dieu concrètement ?

Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ou des cieux dont Jésus a tant parlé durant son ministère ? Jésus utilisait souvent des paraboles pour expliquer à quoi il ressemblait. Il s’est lui-même déclaré roi et nous trouvons toutes les bases des paroles de Jésus dans l’Ancien Testament. Esaïe nous fait comprendre que le royaume dont…

Continue reading

Le Carbone 14 dans les Diamants, le Charbon, les Fossiles et les Dinosaures

La datation au carbone 14 révèle de grandes vérités sur notre monde. Par son impossibilité à dater des objets vieux de millions d’années, elles nous indiquent que nombre de ces objets, supposément vieux de centaines de millions d’années ou de milliards, n’ont en effet que quelques milliers d’années. Y-a-t-il du carbone 14 dans les fossiles…

Continue reading

Qu’est-ce que l’Harmaguédon dans la Bible ?

Si le terme Babylone prête à confusion dans le livre de l’Apocalypse, le terme « Harmaguédon » a poussé encore plus de théologiens à s’embourber dans des interprétations fantaisistes (voir article précédent sur la Babylone de l’Apocalypse). Il est une chose très dommageable d’interpréter tout le contenu du Nouveau Testament de manière littérale. A de nombreuses reprises…

Continue reading

Est-ce que c’est Dieu ou Satan qui a incité David à recenser Israël ?

Deux passages bibliques montrent que David a été incité à agir contre Israël et Juda, dans le premier passage c’est l’Éternel qui incite David, et dans l’autre c’est Satan alors comment comprendre ces deux passages ? Y aurait-il une contradiction ? Lisons premièrement les deux passages : 2 Samuel 24 : 1L’Eternel se mit de…

Continue reading

L’ADN est-il une preuve de l’existence du Créateur ?

Beaucoup de chrétiens recherche un seul argument puissant qui pourrait prouver que Dieu existe et bien que cette approche ne soit pas la meilleure ou suffisante face à un esprit biaisé, l’ADN pourrait se rapprocher de cette sorte d’argument super puissant et pratiquement imparable. L’ADN est-il une preuve indubitable de l’existence de Dieu ? Qu’est-ce…

Continue reading

Références :

  1. https://www.ministrymagazine.org/archive/1950/05/the-aramaic-problem-of-the-book-of-daniel-no-1.
  2. https://www.drtimwhite.net/blog/2020/1/15/the-aramaic-of-daniel.
  3. https://hermeneutics.stackexchange.com/questions/5217/why-is-daniel-chapter-24-728-written-in-aramaic.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces recherches afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques, le débat création/évolution et explorer les preuves historiques et archéologiques du judéo-christianisme.

Articles récents