Pourquoi le Livre de Daniel est-il écrit en 2 langues (araméen et hébreu) ?

Il y a toute une série d’explications123qui ont été proposées pour expliquer l’utilisation des deux langues qui sont présentes comme suit dans le Livre de Daniel :

  • Daniel 1 à Daniel 2 : 4 en hébreu
  • Daniel 2 : 4 à Daniel 7 : 28 en araméen
  • Daniel 8 à Daniel 12 en hébreu

Les six premiers chapitres et les six derniers constituent deux sections distinctes. Nous remarquons ce point assez facilement car la première section est narrative et la deuxième visionnaire et elles sont chronologiquement parallèles.

Ceci constitue la base de la réponse à la question – puisque cette séparation est pratiquement en phase avec le changement de langue (à l’exception des chapitres 1 et 7).

Quelques solutions possibles

Solution 1 : la symétrie textuelle

Il y a une belle symétrie textuelle et narrative qui relie les chapitres 2 à 7 par paires :

  • Chapitre 2 avec le chapitre 7
  • Chapitre 3 avec le chapitre 6
  • Chapitre 4 avec le chapitre 5

Le fait que le chapitre 2 soit relié au chapitre 7 pourrait expliquer le choix de l’araméen pour le chapitre 7.

Solution 2 : une écriture en hébreu à l’origine

D’autres opinions supposent simplement que le livre entier a été écrit en hébreu à l’origine, mais que la traduction s’est perdue, et que seules les traductions araméennes (qui étaient et sont encore répandues parce que l’araméen était largement parlé) de certaines sections ont été préservées.

Solution 3 : une écriture en araméen à l’origine

D’autres spéculent le contraire. L’intégralité aurait été écrite en araméen (étant la langue la plus universelle et la plus diplomatique de l’époque), mais afin de canoniser le livre, il a fallu au moins traduire certaines sections en hébreu.

Solution 4 : une écriture pour deux classes

D’autres encore proposent une explication que l’on voit dans certaines parties du dogme juif de la même période – que l’araméen était pour les profanes et l’hébreu pour les plus académiques / élites. Cela aurait du sens compte tenu de la rupture entre les deux sections (l’une narrative, et l’autre visionnaire).

Solution 5 : le lien connecteur

Une autre possibilité concernant l’araméen du chapitre 7 par rapport aux 5 derniers chapitres qui sont en hébreu pourrait tenir au fait qu’il s’agit d’un lien connecteur – le chapitre 7 ressemble davantage à la deuxième section, mais est dans la langue de la première.

Solution 6 : une rédaction naturelle due au bilinguisme ambiant

L’explication la plus simple est simplement la rédaction. Les deux langues sont le résultat naturel de la région bilingue. L’araméen était la langue internationale du Moyen-Orient-orient depuis le 8ème siècle av.J.C.

Il convient en effet d’observer attentivement que dans la Babylone de la fin du VIe siècle, dans laquelle a vécu Daniel selon la Bible, la langue prédominante parlée par la population hétérogène de cette métropole était l’araméen. Il n’est donc pas surprenant qu’un habitant de cette ville ait eu recours à l’araméen pour composer une partie de ses mémoires.

Au vu de l’histoire de Daniel et de son contexte, ce dernier était forcément versé dans les deux langues.

Le premier passage en araméen dans Daniel

Daniel 2 : 4

Les astrologues dirent au roi en langue araméenne…

Il est tout à fait compréhensible que Daniel ait commencé à écrire en araméen au moment où le texte indique la prise de parole d’astrologues qui parlaient araméen.

Le retour à l’hébreu au début du chapitre 8

Après le chapitre 6, le texte ne concerne presque plus Babylone et il s’agit de vision concernant l’avenir des juifs, les persécutions, la cessation du sacrifice perpétuel, la venue du Messie, la résurrection etc…

Il est donc également compréhensible que Daniel en soit revenu à l’hébreu pour du contenu ne présentant plus d’interactions avec ses contemporains et plus de liens avec son époque.

La biogéographie et le modèle biblique

Ce chapitre « Biogéographie » est en grande partie tirée de l’article du site creation.com suivant : https://creation.com/biogeography La biogéographie est l’étude de la répartition des plantes et des animaux dans le monde. De cela, il est connu que chacun des continents a sa propre faune et flore distincte. En Afrique, par exemple, on trouve des rhinocéros,…

Continuer à lire

Le corps de Jésus a-t-il été volé par les disciples ou quelqu’un d’autre ?

Les sources juives admettent que la tombe de Jésus était vide (talmud babylonien – voir lien ci-dessous), cela signifie que des documents hostiles (et donc authentiques) admettent le fait de la tombe vide. Flavius Josèphe note de son côté la croyance des disciples en la résurrection de Jésus. L’absence du corps de Jésus dans la…

Continuer à lire

Que représentaient l’Arche de l’Alliance et le propitiatoire dans l’Ancien Testament ?

L’Ancien Testament renferme des récits très éloignés dans le temps et la plupart des éléments historiques et des enseignements qui y sont compris, pourraient, à première vue, rendre désuet les 39 livres qui le composent. D’ailleurs l’appelation “Ancien Testament” ne permet pas de rendre justice à tous les enseignements puissants et utiles que l’on peut…

Continuer à lire

Y a-t-il des Contradictions dans la Bible ? Et y a t-il des solutions raisonnables pour les expliquer ?

L’étude des contradictions bibliques est un thème que les croyants doivent savoir aborder. Il est peut-être irritant mais il est important. Nous devons apprendre à recevoir les critiques et à améliorer notre compréhension des textes bibliques. Que sont donc ces contradictions que les contradicteurs mettent en avant pour diminuer ou anéantir la confiance que beaucoup…

Continuer à lire

Que se passe-t-il dans la Bible pour ceux qui meurt sans se repentir et sans croire en Jésus ?

Beaucoup de gens sont morts ou meurent sans connaître Jésus. Bien des gens vivent dans des pays ou l’évangélisation est compliquée ou interdite. Que faire alors de notre vieil oncle, vieux parent ou vieil ami et de tous ces gens qui sont décédés sans connaître le Seigneur ? Y-a-t-il un espoir pour ceux qui sont…

Continuer à lire

Les pyramides ont-elles été construites avant le déluge ?

Se pourrait-il que les pyramides aient existé avant le déluge biblique de Noé ? Le texte biblique autorise-t-il cette configuration ? Beaucoup d’historiens pensent que l’histoire de l’Égypte peut être retracée jusqu’aux alentours de 3000 av.-J-C. En réalité plus on recule aux origines moins les datations (souvent par le carbone 14 ou la stratigraphie) sont…

Continuer à lire

Références :

  1. https://www.ministrymagazine.org/archive/1950/05/the-aramaic-problem-of-the-book-of-daniel-no-1.
  2. https://www.drtimwhite.net/blog/2020/1/15/the-aramaic-of-daniel.
  3. https://hermeneutics.stackexchange.com/questions/5217/why-is-daniel-chapter-24-728-written-in-aramaic.

A lire également