Pourquoi le Livre de Daniel est-il écrit en 2 langues (araméen et hébreu) ?

Partager l’article

Il y a toute une série d’explications123qui ont été proposées pour expliquer l’utilisation des deux langues qui sont présentes comme suit dans le Livre de Daniel :

  • Daniel 1 à Daniel 2 : 4 en hébreu
  • Daniel 2 : 4 à Daniel 7 : 28 en araméen
  • Daniel 8 à Daniel 12 en hébreu

Les six premiers chapitres et les six derniers constituent deux sections distinctes. Nous remarquons ce point assez facilement car la première section est narrative et la deuxième visionnaire et elles sont chronologiquement parallèles.

Ceci constitue la base de la réponse à la question – puisque cette séparation est pratiquement en phase avec le changement de langue (à l’exception des chapitres 1 et 7).

Bible, Prophétie, Archéologie et Science

Découvrez les études thématiques de QQLV et des contenus édifiants afin d’explorer le modèle biblique, de renforcer votre foi et de découvrir la magnificence du Créateur et ses plans pour l’humanité!

Quelques solutions possibles

Solution 1 : la symétrie textuelle

Il y a une belle symétrie textuelle et narrative qui relie les chapitres 2 à 7 par paires :

  • Chapitre 2 avec le chapitre 7
  • Chapitre 3 avec le chapitre 6
  • Chapitre 4 avec le chapitre 5

Le fait que le chapitre 2 soit relié au chapitre 7 pourrait expliquer le choix de l’araméen pour le chapitre 7.

Solution 2 : une écriture en hébreu à l’origine

D’autres opinions supposent simplement que le livre entier a été écrit en hébreu à l’origine, mais que la traduction s’est perdue, et que seules les traductions araméennes (qui étaient et sont encore répandues parce que l’araméen était largement parlé) de certaines sections ont été préservées.

Solution 3 : une écriture en araméen à l’origine

D’autres spéculent le contraire. L’intégralité aurait été écrite en araméen (étant la langue la plus universelle et la plus diplomatique de l’époque), mais afin de canoniser le livre, il a fallu au moins traduire certaines sections en hébreu.

Solution 4 : une écriture pour deux classes

D’autres encore proposent une explication que l’on voit dans certaines parties du dogme juif de la même période – que l’araméen était pour les profanes et l’hébreu pour les plus académiques / élites. Cela aurait du sens compte tenu de la rupture entre les deux sections (l’une narrative, et l’autre visionnaire).

Solution 5 : le lien connecteur

Une autre possibilité concernant l’araméen du chapitre 7 par rapport aux 5 derniers chapitres qui sont en hébreu pourrait tenir au fait qu’il s’agit d’un lien connecteur – le chapitre 7 ressemble davantage à la deuxième section, mais est dans la langue de la première.

Solution 6 : une rédaction naturelle due au bilinguisme ambiant

L’explication la plus simple est simplement la rédaction. Les deux langues sont le résultat naturel de la région bilingue. L’araméen était la langue internationale du Moyen-Orient-orient depuis le 8ème siècle av.J.C.

Il convient en effet d’observer attentivement que dans la Babylone de la fin du VIe siècle, dans laquelle a vécu Daniel selon la Bible, la langue prédominante parlée par la population hétérogène de cette métropole était l’araméen. Il n’est donc pas surprenant qu’un habitant de cette ville ait eu recours à l’araméen pour composer une partie de ses mémoires.

Au vu de l’histoire de Daniel et de son contexte, ce dernier était forcément versé dans les deux langues.

Le premier passage en araméen dans Daniel

Daniel 2 : 4

Les astrologues dirent au roi en langue araméenne…

Il est tout à fait compréhensible que Daniel ait commencé à écrire en araméen au moment où le texte indique la prise de parole d’astrologues qui parlaient araméen.

Le retour à l’hébreu au début du chapitre 8

Après le chapitre 6, le texte ne concerne presque plus Babylone et il s’agit de vision concernant l’avenir des juifs, les persécutions, la cessation du sacrifice perpétuel, la venue du Messie, la résurrection etc…

Il est donc également compréhensible que Daniel en soit revenu à l’hébreu pour du contenu ne présentant plus d’interactions avec ses contemporains et plus de liens avec son époque.

Les Patriarches de la Genèse ont-ils réellement vécu jusqu’à 900 ans et plus ?

Les âges des patriarches ont fait douter plus d’un croyant dans le Livre de la Genèse. Ont-ils vraiment vécu jusqu’à 900 ans et plus (comme Noé et Mathusalem/Metuschélah par exemple) ? La Bible décrit-elle ces âges élevés de manière littérale ? Si tel est le cas comment pourrait-on expliquer des âges aussi avancés quand aujourd’hui…

Continuer à lire

15 citations&versets puissants et connus de la Bible avec commentaires

Voici pour vous passionnés ou nouveaux aventuriers bibliques 15 versets puissants de la Bible. Vous remarquerez que je ne nomme pas l’article comme il est coutume de le faire sur internet pour tout type de sujet, avec un titre du style : les meilleurs ou les plus incontournables… Concernant la Bible il m’apparait difficile de…

Continuer à lire

Y a-t-il des contradictions sur Judas à propos de sa mort et des trente pièces d’argent ?

La contradiction biblique avancée sur la mort de Judas et sur l’utilisation des 30 pièces d’argent est peut-être la plus connue et elle est régulièrement mise sur le devant de la scène. Peut-on alors proposer des solutions satisfaisantes et logiques pour régler le problème de la mort et de la fin de Judas ? Voici…

Continuer à lire

Apocalypse 17 et 18 – Que représente la Grande Prostituée et la Bête à 7 têtes et 10 cornes?

Nous découvrons dans Apocalypse 17 et 18 la grande prostituée, la grande Babylone et la fameuse bête à 7 têtes et 10 cornes. Ces symboles ne sont pas faciles à interpréter en particulier la bête avec ses têtes et ses cornes. Dans cet article nous allons tenter de comprendre la signification de la grande prostituée…

Continuer à lire

Y a-t-il des sources non-bibliques qui parlent de Jésus ?

Il existe plusieurs sources non-bibliques qui parlent de Jésus et qui sont assez proches de l’époque de Jésus pour avoir une valeur historique. Les sources non-bibliques sur Jésus sont nombreuses et nous allons les explorer. Il existe peu de chercheurs qui indiquent que Jésus n’est pas une figure historique4The historical Jesus : Gary Habermas –…

Continuer à lire

Références :

  1. https://www.ministrymagazine.org/archive/1950/05/the-aramaic-problem-of-the-book-of-daniel-no-1.
  2. https://www.drtimwhite.net/blog/2020/1/15/the-aramaic-of-daniel.
  3. https://hermeneutics.stackexchange.com/questions/5217/why-is-daniel-chapter-24-728-written-in-aramaic.

Afin de soutenir ce ministère chrétien qui travaille gratuitement pour tous, vous pouvez vous abonner au site pour avoir accès à tous les contenus et enlever les pubs au sein des articles:

Comprendre le livre de l’Apocalypse

25 études qui permettent d’étudier en long et en large les 22 chapitres de l’Apocalypse et la signification des divers symboles! Le temps du dévoilement est venu!

Prix 7 euros

Les études sont livrées au format PDF sur un lien Google Drive (téléchargement possible pour consultation hors-ligne), il y a un petit prix associé pour soutenir les frais du site internet et la création de contenu biblique.

Prophéties et Historicité de Daniel

22 Etudes sur le livre de Daniel qui nous permettent de constater avec brio l’historicité de ce livre et notamment sa date de rédaction. Les prophéties de Daniel sont également disséquées en long et en large pour les férus de prophétie!

Prix 7 euros

Les études sont livrées au format PDF sur un lien Google Drive (téléchargement possible pour consultation hors-ligne), il y a un petit prix associé pour soutenir les frais du site internet et la création de contenu biblique.

A lire également

RECEVEZ DU CONTENU par email

Recevez régulièrement du contenu biblique, archéologique et scientifique dans votre boîte mail!

Voir la politique de confidentialité

Vous aurez l’occasion de vous désabonner à tout moment à l’aide d’un lien dans les emails!