Qui était l’Apôtre Pierre ? Que dit le Nouveau Testament à son sujet ?


L’Apôtre Pierre est probablement le disciple le plus connu de Jésus. Il est celui qui apparait le plus dans le Nouveau Testament et il a participé à de nombreux évènements importants du ministère de Jésus. Il est l’un des piliers du christianisme primitif et en plus d’être derrière l’évangile de Marc puisque ce dernier a été son interprète, il a également écrit deux épitres qui font partie du canon du Nouveau Testament et qui continuent d’édifier les chrétiens d’aujourd’hui. Son tempérament enflammé et généreux, ses échecs et ses réussites ont fait de lui un disciple en lequel les chrétiens d’aujourd’hui peuvent s’identifier.

La rencontre entre Jésus et Pierre

On découvre l’Apôtre Simon Pierre, fils de Jonas, dans l’évangile de Matthieu lorsque Jésus, marchant au bord du lac de Galilée, a vu Pierre et son frère André en train de lancer un filet dans le lac. C’est à ce moment-ci qu’il a fait cette déclaration célèbre aux deux pêcheurs “Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes“(Mt 4:19). En réponse, Pierre et André ont abandonné leurs filets et ont suivi Jésus.

En lisant l’évangile de Luc on comprend mieux pourquoi Pierre a lâché ses filets. En effet la scène de la rencontre est rapide dans Matthieu, mais Luc de son côté rapporte que Jésus avait demandé aux disciples d’aller en eau profonde puis de jeter les filets. Ceux-ci étaient sur le point de se déchirer. Pierre et André ont ensuite appeler des associés pour venir les aider, Jean et Jacques, deux autres futurs apôtres, et ils ont pu au final remplir deux bateaux remplis de poissons.

Pierre connaissait déjà probablement Jésus car on apprend dans l’évangile de Jean que son frère, André, était un disciple de Jean Baptiste, lequel avait clairement désigné Jésus comme l’Agneau de Dieu (Jean 1:36). Ayant entendu cela, André était allé trouver son frère, Pierre, et lui avait dit “Nous avons trouvé le Messie” (Jean 1:41). C’est probablement l’une des raisons pour laquelle, Pierre, dans l’évangile de Luc, s’est jeté aux pieds de Jésus et lui a déclaré après avoir récupéré beaucoup de poissons “Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur” (Luc 5:8).

Les miracles de Jésus, associés à son identification en la personne du Messie, ont donné toutes les raisons à Pierre et André de le suivre sans broncher.

Un apôtre au caractère bien trempé !

Pierre est l’apôtre qui apparait le plus dans le Nouveau Testament, son tempérament impulsif et audacieux y est certainement pour quelque chose. Ainsi lorsqu’il a vu Jésus marcher sur l’eau, il a été le seul a avoir les tripes (les autres étant pris de panique) de s’adresser au Seigneur et de marcher sur l’eau pour le rejoindre (Mt 14:28). Effrayé par la force du vent, il finira néanmoins par couler jusqu’à que Jésus ne lui tende la main.

Ce passage qui est souvent mentionné de manière un peu négative à l’endroit de Pierre, car Jésus lui dira “Ta foi est bien petite ! pourquoi as-tu douté ?” montre le caractère de Pierre et sa bonne volonté, une bonne volonté qui nécessitera à plusieurs reprises d’être corrigée et alignée sur le dessein divin de rédemption.

Ce trait de caractère particulier se retrouve à plusieurs reprises dans les évangiles, quand Jésus demande à ses disciples “qui dites vous que je suis ?“, la réponse la plus audacieuse viendra de Pierre qui répondra “Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant“(Mt 16:16). C’est à ce moment-ci que Jésus renomme Pierre qui à la base était appelé Simon, Jésus le oindra en quelque sorte en lui disant “Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, contre laquelle la mort elle-même ne pourra rien“(Mt 16:18).

De manière encore osée, Pierre dira à Jésus lorsqu’il demanda qui dans la foule l’avait touché car une force s’était échappée de lui “Maître, la foule t’entoure et te presse, et tu dis: Qui m’a touché?” (Luc 8:45). Lorsque Jésus s’est mis à laver les pieds des disciples, Pierre a été le seul à protester “Non ! Tu ne me laveras pas les pieds ! Sûrement pas !” (Jean 13:8).

Ce tempérament enflammé de Pierre l’amènera à quelques reprises à se “brûler”, ainsi lorsque Jésus lui expliquait qu’il devait souffrir, mourir puis être ressuscité, Pierre vit les choses autrement et dit “Que Dieu t’en préserve, Seigneur ! Cela ne t’arrivera pas !“.Jésus lui répondit de manière sévère “Arrière, « Satan » ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu ; ce sont des pensées tout humaines” (Mt 16:23).

Quoique bien des actions ou paroles de Pierre étaient maladroites et parfois même contraire au dessein divin, nous constatons à chaque reprise que Pierre avait une très grande estime pour Jésus et qu’il le percevait comme son Seigneur et Roi.

Ce genre de scène avec Pierre nous est très utile à nous aujourd’hui chrétien, car nous pouvons aussi être animé du Saint-Esprit, faire du bien et reconnaître Jésus publiquement, puis une seconde après prononcer des paroles qui sont indignes. Nous apprenons là que nous devons nous maîtriser en tout instant et éviter de s’emporter. Il nous faut également rester biblique, car les plans du Seigneur ne sont pas toujours évidents et intuitifs.

Un apôtre présent à des moments très importants du ministère de Jésus

Pierre, faisant partie du cercle de disciple le plus proche de Jésus, aura l’honneur d’assister à la transfiguration du Christ avec les deux frères, Jean et Jacques. Il continuera bien sûr de s’adresser à Jésus en des termes audacieux “Seigneur, si mon frère se rend coupable à mon égard, combien de fois devrai-je lui pardonner ? Irai-je jusqu’à sept fois ?“(Mt 18:21).

Pierre fait aussi partie de ceux qui ont demandé à Jésus quels devaient être les signes de la fin du monde (Marc 13:4 ; Mt 24:3).

En entendant le niveau de sainteté nécessaire pour être sauvé après qu’un homme riche ait demandé à Jésus ce qu’il fallait faire pour obtenir la vie éternelle, les disciples s’étonnèrent et se demandèrent qui pouvait alors être sauvé ? Pierre, pour se rassurer certainement, osa poser une question qui trottait dans sa tête “Nous, nous avons tout quitté pour te suivre : qu’en sera-t-il de nous ?“(Mt 19:27). Jésus le rassurera en disant aux disciples “..vous siégerez, vous aussi, sur douze trônes pour gouverner les douze tribus d’Israël. Tous ceux qui auront quitté, à cause de moi, leurs maisons, leurs frères ou leurs sœurs, leur père ou leur mère, leurs enfants ou leur terre, recevront cent fois plus et auront part à la vie éternelle” (Mt 18:28-29).

Pierre, l’apôtre courageux mais pas infaillible

La nuit où Jésus devait être arrêté, il emmena ses disciples au jardin de Gethsémané, comme il le faisait souvent (Jean 18: 2). Il leur demanda de veiller pendant qu’il priait, puis il emmena Pierre, Jacques et Jean avec lui. Alors que les trois échouèrent à rester éveiller, Jésus pria avec ferveur et demanda à Dieu s’il y avait un autre moyen de sauver son peuple.

Pierre avait à nouveau fait des annonces audacieuses avant l’arrestation de Jésus, qu’il n’a hélas pas pu honorer “Même si tous les autres sont ébranlés à cause de ce qui t’arrivera, moi je ne le serai pas !” (Mt 26:33) et “Même s’il me fallait mourir avec toi, je ne te renierai pas” (Mt 26:35). Notons encore une fois que même si Pierre finit par renier Jésus, il est celui qui a été fidèle le plus longtemps.

D’une manière encore maladroite, certes, Pierre a été celui qui a emporté par un coup d’épée l’oreille du serviteur du grand prêtre lors de l’arrestation de Jésus (Jean 18:10) et alors que nous apprenons que “tous les disciples l’abandonnèrent et prirent la fuite“(Mt 26:56), Pierre eut à nouveau “les tripes” de suivre Jésus jusqu’au palais du grand-prêtre. Après son reniement nous apprenons que Pierre pleura amèrement, en effet il aimait Jésus.

Avant l’arrestation, Pierre avait renoncé à tout, et même lorsque beaucoup de disciples avaient quitté Jésus parce que certains de ses enseignements étaient difficiles à saisir, Pierre était resté proche de Jésus, disant à Jésus lorsqu’il lui demanda si lui et les autres restants voulaient partir à leur tour “Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle“(Jean 6:68).

Pierre après la crucifixion

La peine et la douleur encourues par son reniement seraient vite changées en joie. Lorsque les femmes sont venus apporter la nouvelle de la résurrection, Pierre et Jean ont couru au tombeau. Pierre a reçu l’honneur d’assister à la plus grande et merveilleuse scène de l’histoire “Il entra dans le tombeau, vit les linges qui étaient par terre, et le linge qui avait enveloppé la tête de Jésus, non pas avec les linges funéraires, mais enroulé à part, à sa place“(Jean 20:6-7). Avec les autres, Pierre participera à la joie provoquée par l’apparition du Seigneur ressuscité dans la maison verrouillée (Jean 20:19-20).

Besoin de ressources bibliques ?

Bibles en grand format, films sur les évangiles, la passion, Bibles pour enfants

Pierre après la résurrection

Pierre nous fera encore part de son caractère généreux lorsque l’apôtre Jean lui dira que l’homme sur le rivage et qui leur avait conseillé de jeter le filet du côté droit du bateau, pour une pêche fructueuse, était Jésus “En entendant que c’était le Seigneur, Simon Pierre, qui avait enlevé sa tunique pour pêcher, la remit et se jeta à l’eau“(Jean 21:7).

Après le dernier repas, Jésus demandera à Pierre si celui-ci l’aimait, il en fera la demande trois fois, et Pierre répondit à chaque fois qu’il l’aimait, même si la troisième demande lui fit de la peine “Seigneur, tu sais tout, tu sais que j’ai de l’amour pour toi“(Jean 21:17).

Après cela, Jésus a annoncé à Pierre qu’il se comporterait désormais d’une manière différente à l’avenir “Vraiment, je te l’assure : quand tu étais plus jeune, tu mettais toi-même ta ceinture et tu allais où tu voulais, mais quand tu seras vieux, tu étendras les bras, un autre nouera ta ceinture et te mènera là où tu n’aimerais pas aller“(Jean 21:18).

Pierre après l’ascension

Pierre par la suite, vivra au moins trois décennies supplémentaires après la résurrection de Jésus. Après l’ascension, on le retrouve avec les 10 autres apôtres pour prier à Jérusalem à l’étage d’une maison où ils avaient l’habitude de se réunir. C’est durant cette époque là que les disciples, avec Pierre en tête, ont tiré au sort pour remplacer Judas Iscariot qui avait trahi Jésus, par un autre apôtre, Matthias.

Pierre s’adressera également à la foule à Jérusalem et prêchera Jésus aux Israélites de manière brillante et persuasive, au point où 3000 personnes seront baptisées et ajoutées au nombre des croyants le jour de la Pentecôte (Actes 2).

Il dira “lève-toi et marche” à un infirme et expliquera à la foule que le miracle provenait de Jésus (Actes 3). Après une nuit passée en prison à cause des remous provoqués par la guérison de l’infirme, Pierre ne vacillera plus et aura le courage de déclarer publiquement aux responsables de la mort de Jésus “Eh bien, sachez-le tous, et que tout le peuple d’Israël le sache : c’est au nom de Jésus-Christ de Nazareth que nous avons agi, de ce Jésus que vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité ; c’est grâce à lui que cet homme se tient là, debout, devant vous, en bonne santé“(Actes 4:10). 

Pierre continuera de prêcher et de guérir au nom de Jésus, à Jérusalem comme en Samarie. Il recevra également une vision et comprendra que le message de Jésus s’adresse à tous les hommes et non pas uniquement aux juifs (Actes 10). En ce sens, c’est Pierre qui initiera en premier l’annonce de l’évangile aux non-juifs.

Pierre sera arrêté par le roi Hérode après que ce dernier ait tué l’apôtre Jacques, frère de Jean, mais l’Église priera ardemment pour sa libération. Un ange interviendra et lui permettra de se libérer et de s’échapper de manière miraculeuse (Actes 12).

Pierre rencontrera aussi l’apôtre Paul à Jérusalem, lequel deviendra l’apôtre des non-juifs. Paul passera 15 jours chez Pierre (Galates 1).

La tradition rapporte que l’apôtre Pierre a été crucifié à l’envers par l’empereur Néron en 64 parce qu’il ne se considérait pas digne de mourir de la même manière que Jésus.

Pierre et le Nouveau Testament

Bien que Pierre n’ait écrit aucun des quatre évangiles lui-même, il a joué un rôle majeur dans chacun d’eux. La tradition indique que Marc a été l’interprète de Pierre. L’évangile de Marc serait donc basé sur le témoignage de Pierre.

Enfin Pierre écrira deux lettres que l’on retrouve dans le Nouveau Testament et prodigueront des enseignements précieux aux chrétiens de toutes les époques.

Les articles de QQLV sont proposés en accès gratuit au monde francophone afin que la “bonne nouvelle du royaume soit prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations“(Matthieu 24:14).

Comme vous pouvez l’imaginer, produire chaque contenu a un coût. Néanmoins, c’est la volonté de Dieu que l’accès à ce contenu soit gratuit. Je crois également qu’il a appelé d’autres personnes à soutenir cette initiative financièrement. Si vous êtes l’une de ces personnes, merci de vous associer à ce ministère pour diffuser le Royaume de Dieu en ligne ! Avec votre soutien, nous pouvons continuer à produire des contenus de haute qualité chaque mois.

Plus de 200 articles qui vont de la Création à la Résurrection !

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces recherches afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques, le débat création/évolution et explorer les preuves historiques et archéologiques du judéo-christianisme.

Articles récents