15 citations&versets puissants et connus de la Bible avec commentaires


Voici pour vous passionnés ou nouveaux aventuriers bibliques 15 versets puissants de la Bible. Vous remarquerez que je ne nomme pas l’article comme il est coutume de le faire sur internet pour tout type de sujet, avec un titre du style : les meilleurs ou les plus incontournables…

Concernant la Bible il m’apparait difficile de déceler les “meilleurs” ou les “plus importants” versets, car tous accomplissent une part importante du projet divin tel que décrit à l’intérieur.

Ainsi les versets que je vous présente ne sont que des versets que j’aime et que j’estime puissant.

Evidemment avec 15 versets, il était inévitable que des centaines d’autres versets magnifiques ne soient pas compris dans cette mini-liste. Ceux que je développe ci-dessous sont toutefois révélateurs du message biblique.

Il n’y a pas de classement, ils sont présentés dans le désordre.


Jean 8 : 58

Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis.

Voici une scène ou Jésus époustoufle les pharisiens de l’époque, et nous aujourd’hui par la même occasion.

Dans ce chapitre 8 les pharisiens tentent de savoir qui est Jésus alors même qu’ils ne font que refuser toutes les preuves écrasantes de son identité.

Jésus leur expose ici leur comportement rebel et pécheur, ceux ci lui répondent qu’ils sont la postérité d’Abraham et qu’ils n’ont jamais été esclaves de qui que ce soit, et alors que Jésus leur donne un élément supplémentaire clinquant qui révèle son identité, c’est à dire qu’Abraham avait vu le jour de Jésus venir et que celui-ci avait tressailli de joie en conséquence, les pharisiens répondent encore à coté de la plaque avec un : “Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham!”

C’est ainsi que Jésus répond en mettant à mal toutes les langues du monde, car en effet, comment peut on “être” avant qu’une autre personne fut il y a 2000 ans.

Les pharisiens, après cette déclaration, veulent lapider Jésus, ils y voient un blasphème. En effet “Je suis” n’est autre que le nom de Dieu dans l’Ancien Testament.


Luc 23 : 34

Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.

Alors que Jésus est sur la croix et qu’il a déjà un subi un nombre d’atrocités et d’humiliations qui justifierait qu’il maudisse ses bourreaux, le voici qu’il pardonne gratuitement des êtres qui ne cherchent même pas à se repentir.

Le caractère de Dieu, si tant est qu’il était nécessaire, ressort magnifié de cet épisode. En effet, outre le caractère miséricordieux du seigneur, nous voyons que Jésus est bien au courant de “l’ignorance” de ses bourreaux. Si ceux ci savaient, ils n’auraient pas agi ainsi.

Jésus est ici capable de faire abstraction, de comprendre, et de pardonner. Ce comportement à l’époque et encore aujourd’hui, est rare, extrêmement rare.

Dans la douleur la plus horrible, qui est encore capable de jugement et de compassion pour celui ou ceux, qui même s’ils ont des raisons, font preuve de grande méchanceté et d’une indifférence totale ?


Genèse 1 : 1

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

Un vrai classique certes, mais un verset de très haute importance. Le livre de la genèse est la fondation de l’ensemble des livres bibliques.

Bien trop souvent nous oublions, ou doutons que la terre a été créée par un créateur : Dieu.

Qu’importe la teneur des doutes des uns et des autres, qu’importe les théories des uns et des autres quant à l’interprétation de la genèse, la Bible indique simplement que Dieu a créé la terre.

Cette réalité nous pousse à entrevoir d’autant plus sérieusement la destinée des choses présentée dans la Bible.


Daniel 5 : 27

Pesé: Tu as été pesé dans la balance, et tu as été trouvé léger.

Ce verset nous rappelle que l’empire le plus puissant de l’antiquité, c’est à dire l’empire babylonien tomba en une nuit, après que le roi régent de Babylone, Belchatzar, qui donnait une fête blasphématoire contre le Dieu des hébreux, vit la ville plus la plus fortifiée du monde tombée comme un rien dans les mains des mèdes et des perses.

Juste avant une main mystérieuse s’était mise à écrire sur un mur, provoquant l’effroi du roi. C’est le prophète Daniel qui lui avait révélé qu’il avait été pesé et trouvé léger.


Josué 1 : 8

Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.

Alors que Moïse venait de mourrir, voici que son successeur recevait un précieux conseil de l’Eternel, un conseil qui s’adresse également à nous aujourd’hui.

L’étude de la Bible n’est pas une option. Toutes les informations importantes y sont consignées. La Bible est comme une boussole, une carte qui nous fournit tous les repères. Voilà pourquoi Josué devait absolument garder le livre de la loi près de sa bouche.


Daniel 3 : 25

Il reprit et dit: Eh bien, je vois quatre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu, et qui n’ont point de mal; et la figure du quatrième ressemble à celle d’un fils des dieux.

J’ai un véritable penchant pour le livre de Daniel, celui-ci est tellement important pour notre époque et recèle tellement d’informations cruciales.

Aussi nous y voyons comment Dieu protège les siens dans un environnement hostile.

Dans ce chapitre le roi babylonien Nebucadnestsar, non content que les juifs Schadrac, Méschac et Abed Nego, ne se soient pas agenouiller devant sa statue d’or, applique le châtiment promis : il les fait jeter dans un four extraordinairement chauffé.

Nous comprenons d’autant mieux la déclaration de Jésus aux pharisiens : “avant qu’Abraham fut, je suis”. En effet voilà le fils de Dieu présent dans les flammes quelque 500 ans avant son incarnation.


Josué 24 : 15

Et si vous ne trouvez pas bon de servir l’Éternel, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir, ou les dieux que servaient vos pères au delà du fleuve, ou les dieux des Amoréens dans le pays desquels vous habitez. Moi et ma maison, nous servirons l’Éternel.

Un autre passage admirable ou Josué exhorte les tribus d’Israël à suivre l’Eternel alors même qu’il sait qu’ils n’auront pas la force de lui être fidèle.

Nous aussi aujourd’hui avons ce choix à faire entre, toujours, l’Eternel, ou bien tous les types de faux dieux que nous trouvons aujourd’hui.

De la même manière que les faux dieux de l’époque ont disparu, ainsi disparaîtront les faux dieux modernes.


Exode 14 : 21

Moïse étendit sa main sur la mer. Et l’Éternel refoula la mer par un vent d’orient, qui souffla avec impétuosité toute la nuit; il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent.

Sans doute l’évènement le plus spectaculaire du parcours des hébreux. Dieu les libéra littéralement de l’esclavage égyptien en les faisant traverser la mer rouge à pied sec alors que les troupes égyptiennes furent engloutis.

L’esclavage des hébreux en Egypte symbolise aujourd’hui notre propre esclavage au péché.

Heureusement nous avons la solution en Jésus.


Jean 1 : 1

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

S’il n’y avait qu’un verset pour démontrer la prétention biblique sur l’identité de Jésus, le voici. Jésus n’est ni un ange surpuissant et encore moins un simple homme comme les autres, il est l’incarnation de Dieu sur terre.

Un peu comme l’eau liquide, la vapeur et glace ne sont au final que de l’eau sous différentes formes, Jésus est Dieu sous une forme humaine et son ministère sur terre nous a montré de quel bois Dieu était fait.


Matthieu 24 : 35

Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Si tous les attraits du monde sont prégnants et paraissent prioritaires aujourd’hui, et que la Bible parait à certains être un livre parmi tant d’autres, ce verset nous rappelle le degré hautement important de sa parole.

Ce sont bien ces paroles ci qui vont demeurer, ce sont bien celles ci qui doivent faire l’objet de toute notre attention.


Matthieu 27 : 54

Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent: Assurément, cet homme était Fils de Dieu.

Un autre passage marquant, voilà que des païens se rendaient enfin compte de la personne de Jésus après la crucifixion. Hélas, comme beaucoup de nos contemporains, ils leur aura fallu voir pour croire.


Genèse 12 : 3

Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

Ce verset nous rappelle la promesse faite à Abraham par Dieu, dont nous sommes les héritiers.

En effet les héritiers d’Abraham ne sont pas spécifiquement l’Israël physique, si nous sommes à Christ, nous sommes la postérité d’Abraham ( Galates 3 : 29Opens in a new tab. ).


1 Samuel 16 : 7

Et l’Éternel dit à Samuel: Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l’ai rejeté. L’Éternel ne considère pas ce que l’homme considère; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au coeur.

C’est un verset d’un beau passage lorsque le prophète Samuel cherche le nouveau roi d’Israël après que l’ancien, Saül, ait déçu l’Eternel.

Samuel ici se trompe premièrement sur le nouveau roi, en jugeant sur l’apparence, c’est ainsi que David, candidat que personne n’attendait se retrouve être le oint de l’Eternel.

Le verset parle de lui même quant aux valeurs de l’Eternel.


Deutéronome 34 : 10

Il n’a plus paru en Israël de prophète semblable à Moïse, que l’Éternel connaissait face à face.

Eh oui, nous pourrions quasiment dire en langage moderne, que Moïse était THE prophète. Son parcours est absolument à étudier et à ré-étudier. Après le nom de Jésus et David, Moïse est le nom le plus cité dans la Bible, non sans raison.

N’oublions pas qu’il avait le choix de vivre une vie à la cour du pharaon d’Egypte mais qu’il a choisi de partager la souffrance des israélites “regardant l’opprobre du Christ comme une richesse plus grande que les trésors d’Egypte” ( hébreux 11Opens in a new tab. ).

Ainsi nous aussi, plutôt que d’entrevoir toute gloire ici bas, devons porter nos regards sur l’avènement de Jésus et l’instauration du royaume de Dieu.


Daniel 2 : 44

Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement.

Ainsi ma subjectivité est consommée pour inclure un troisième verset de Daniel dans cette sélection de 15 versets, mais quel verset, n’est ce pas ?

Ne lui en déplut, le roi babylonien a bien dû accepter cette réalité prophétique, son royaume n’était clairement pas vouer à subsister. Celui du Christ, à contrario, durera éternellement. En voilà une bonne nouvelle.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content