2 Corinthiens 12 : 2-4 : Paul suggère-t-il que l’âme pourrait quitter le corps ?


L’idée que les humains seraient formés par deux entités : une âme (ou esprit) + un corps physique qui pourraient exister séparément l’un de l’autre (généralement appelé dualisme), est étrangère à la pensée biblique.

L’âme est elle immortelle selon la Bible ?

Toute dérogation à cet enseignement doit être clairement fondée sur le contexte et l’analyse linguistique du passage. Lisons d’abord le passage de 2 Corinthiens :

2 Corinthiens 12 : 2-4

Je connais un homme, qui appartient à Christ, et qui, il y a quatorze ans, a été enlevé jusqu’au troisième ciel – était-ce dans son corps, je ne sais, ou sans son corps, je ne sais, mais Dieu le sait.

Je sais seulement que cet homme – dans son corps ou hors de son corps, je ne sais, Dieu le sait – a été enlevé au paradis et qu’il a entendu des paroles qu’on ne peut pas répéter parce qu’il n’est pas permis à un homme de les dire.

Analyse et étude de 2 Corinthiens 12 : 2-4

Le thème de ce passage est clairement introduit au verset 1, il s’agit de visions et de révélations.

2 Corinthiens 12 : 1

J’en viendrai cependant à des visions et à des révélations du Seigneur

Paul connaît un homme (Paul lui-même en réalité) qui a été enlevé au ciel. Remarquez que ce n’est pas son esprit qui a été emmené au paradis, mais l’homme lui-même. Il n’y a pas de dualisme dans le texte et nous ne devrions pas l’introduire dans le passage à moins qu’il n’y ait de bonnes raisons.

Paul déclare simplement qu’il n’a pas une compréhension claire de la nature de son expérience surnaturelle.

Le langage “dans son corps ou hors de son corps” conduit certains à conclure que Paul croyait en la doctrine de l’esprit pouvant quitter le corps pendant un certain temps.

La première phrase, «dans son corps», ne pose pas de problème de compréhension, car elle signifie simplement que Paul n’était pas sûr s’il avait été physiquement emmené au ciel ou bien s’il s’agissait d’une vision ou d’une révélation. Paul se demande s’il est effectivement allé au ciel.

L’autre option qu’il présente est qu’il aurait pu y être, mais non dans son corps physique réel, mais sans ou hors de son corps.

Nous ne devons pas introduire dans la discussion le terme esprit, car Paul ne l’utilise pas dans ce passage. L’expression «hors du corps» n’est employée qu’une fois de plus par Paul, dans 1 Corinthiens 6:181. Il s’agit à ce moment d’une discussion sur la nature de la fornication.

1 Corinthiens 6 : 18

Tous les autres péchés qu’un homme commet sont en dehors de son corps (ou “n’implique pas son corps” dans les traductions françaises), mais celui qui pèche sexuellement, pèche contre son propre corps.

Paul ne dit pas que les péchés sont commis par une entité sans corps. Le corps est toujours impliqué dans nos péchés. L’argument de Paul est qu’il y a des péchés dans lesquels le corps n’est pas impliqué comme dans le cas de la fornication.

«Hors du corps» ne signifie pas sans le corps mais une condition dans laquelle le corps n’est pas impliqué aussi fortement que dans d’autres cas.

Paul dans 2 Corinthiens 12 n’est pas sûr s’il a été physiquement emmené au ciel ou s’il a eu une expérience spirituelle, une vision, au cours de laquelle le corps n’est pas impliqué.

Son expérience n’a peut-être pas été physique; elle n’a peut-être été qu’une expérience visionnaire.

A-t-on des exemples des deux options mentionnées par Paul dans la Bible ?

Notre compréhension du passage est confirmée en examinant le ministère d’autres prophètes qui ont eu des expériences similaires à celles de Paul.

Actes 8 : 39

Quand ils sortirent de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe, et le dignitaire (l’Éthiopien) ne le vit plus.

Il est clair que l’Esprit peut transporter physiquement un prophète à un autre endroit. Dans le cas du verset ci-dessus, Philippe a été physiquement emmené.

Mais voici une autre configuration dans laquelle la deuxième possibilité évoquée par Paul se produit :

Ézéchiel 8 : 3

Cet être tendit une forme de main et me saisit par une mèche de mes cheveux, et l’Esprit me souleva entre ciel et terre et me transporta dans une vision divine à Jérusalem

Ézéchiel n’est pas allé physiquement à Jérusalem. Il s’agissait d’une vision. Nous le constatons encore un peu plus loin.

Ézéchiel 11 : 24

Alors l’Esprit me souleva et me ramena en Chaldée auprès des exilés. Cela se passait dans la vision donnée par l’Esprit de Dieu, et la vision qui m’avait été accordée s’éleva au-dessus de moi 

Ézéchiel dans ce passage, affirme clairement que tout s’est passé dans une vision. Son âme n’est pas allée flotter au dessus de Jérusalem dans une forme dématérialisée.

Conclusion

Dans 2 Corinthiens 12 : 2-4, Paul indique en réalité qu’il ne sait pas s’il est retrouvé dans une expérience de type Actes 8 : 39 (expérience physique) ou bien dans une expérience de type Ezéchiel 8 : 3 (expérience d’une vision).

S’il s’est agi d’une vision, alors celle-ci était tellement réaliste et puissante que Paul a cru y être allé réellement. Paul parle bel et bien de vision au verset 1.

S’il s’est agi d’une véritable expérience physique, alors le moment était tellement beau et puissant qu’il a pu paraître comme un rêve.

Allons-nous baser la doctrine de l’immortalité de l’âme ou sa séparabilité du corps sur un passage pour lequel Paul lui même est confus ?

Dans une moindre mesure, il arrive parfois que des êtres-humains expérimentent des rêves réalistes.

Notons que dans les deux cas (expérience physique ou vision), il n’y a pas de mention d’esprit séparé du corps. Lors d’une vision, c’est la personne (et non son âme) qui est “transportée”, il n’y a aucune allusion à une âme qui quitte un corps.

Il y a plein de visions et de rêves prophétiques dans la Bible et ces expériences n’impliquent pas une âme qui se sépare du corps.

De la même manière quand nous rêvons normalement la nuit, il n’y a pas de séparation entre l’âme et le corps. Tout se passe dans notre tête et il arrive que Dieu remplace nos rêves classiques par des rêves prophétiques ou des visions à grande signification.

Références :

  1. https://biblehub.com/interlinear/1_corinthians/6-18.htm.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Posts