| |

Comment les kangourous ont-ils rejoint l’Australie ?

La localisation des kangourous en Australie s’explique avec l’ère glaciaire qui a suivi le Déluge de Noé.

Lors de l’âge de glace, les mers étaient beaucoup plus basses et c’est ainsi que des ponts de terre sont apparus entre les continents durant plusieurs siècles, permettant la migration des kangourous et d’autres espèces.

Pour qu’un âge de glace se produise il faut des océans chauds et des terres froides, particulièrement en été. Les océans chauds évaporent beaucoup d’eau qui se transforment en neige sur les continents.

Les étés frais empêchent la glace de fondre et permettent que les étendues de glace s’épaississent au fil des années pour atteindre plusieurs kilomètres d’épaisseurs.

L’activité tectonique durant le déluge engendra les nouveaux océans formés de roches chaudes.

L’activité volcanique projeta toutes sortes d’aérosols et de poussières dans le ciel, isolant la terre des rayons du soleil et provoquant des continents froids et des étés frais.

Des procédés lents et graduels parviennent difficilement à expliquer l’âge de glace. Si on refroidit lentement la terre jusqu’à que tout soit froid, les océans seraient trop froids pour produire les précipitations nécessaires.

Le déluge biblique et ses implications permettent d’expliquer l’ère glaciaire.

Le météorologue, Michael Oard, estime qu’il a fallu environ 700 ans pour que les océans refroidissent de 30 degrés à 4 degrés (moyenne actuelle).

Le pic de l’âge de glace se serait situé à environ 500 ans après le déluge. La glace aurait quant à elle fondu durant environ 200 ans. Voici en dessous une carte de l’étendue des glaces durant l’ère glaciaire.

La quantité d’évaporation nécessaire pour former ces étendues de glaces ferait baisser le niveau des océans d’environ 120 mètres et permettrait l’émergence de ponts de terre entre les continents.

Pendant l’âge de glace les animaux tout comme les gens pouvaient migrer partout sur le globe.

Alors que la glace fondait et que le niveau des océans montait à nouveau, les ponts de terre disparurent.

C’est ainsi que les kangourous et d’autres animaux se sont retrouvés en Australie.

Le changement climatique a pu permettre à des animaux de prospérer davantage que d’autres dans certains environnements, ce qui peut expliquer pourquoi les kangourous “apparaissent” comme étant natifs d’Australie.

Ce n’est pas parce qu’ils ont évolué en Australie mais parce qu’ils y ont migré et ont ensuite été encerclé par l’eau.

Il y a des preuves que les kangourous ont vécu ailleurs par le passé. Mais le cas australien s’explique peut-être par le fait que les kangourous n’y ont pas de prédateurs naturels.

Recevez le magazine digital (pdf + audio)

“Science, Archéologie et Parole de Dieu”

Téléchargez les articles par thématique au format PDF

De la Création à la Résurrection !

A lire également