Faire face au doute, à l’adversité et tenir ferme dans la foi en Christ


S’il paraît aux premiers abords simple d’obtenir le salut en Christ, puisqu’il s’agit uniquement de lui faire confiance, de croire en lui, en son sacrifice réparatoire, en sa divinité et en sa résurrection, avoir cette foi n’est pas une simple affaire et la garder dans l’épreuve est encore moins évident. Comment donc le chrétien peut-il tenir bon dans la foi ? Comment peut-il vaincre les doutes et traverser les épreuves avec succès ?

L’engagement envers Dieu n’est pas chose aisée, non pas parce que Dieu manque à sa Parole ou parce qu’il ne fournit pas les forces et les moyens nécessaires pour franchir les obstacles et ne pas succomber devant les difficultés, mais parce que le doute nous assaille rapidement et que les difficultés ont tôt fait de nous décourager.

Il faut se rappeler constamment les Paroles de Jésus et de l’Eternel pour tenir bon dans la tempête. Plein d’exemples bibliques montrent que Dieu aide les siens à traverser les difficultés et qu’ils les délivrent parfois au dernier moment. Puisque les temps d’attentes longs font chanceler l’homme, en être conscient permet de s’arrimer aux enseignements du Christ plus solidement. Si Dieu vous a béni et protégé au début du chemin, il ne risque pas de vous abandonner en cours de route.

La Bible et la foi dans l’épreuve

Les figures bibliques non pas été épargnées par nos difficultés communes. Prenons l’exemple des trois juifs du récit de Daniel 3, Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Le roi babylonien, Nabuchodonosor ou Nebucadnetsar avait fait faire une statue en or devant laquelle il fallait s’agenouiller et vouer un culte. La sanction pour ne pas s’y résoudre était claire “Quiconque ne se prosternera pas et n’adorera pas sera jeté à l’instant même au milieu d’une fournaise ardente” (Daniel 3:6).

Dans notre perspective humaine, Dieu aurait pu anticiper et empêcher une telle situation. Les trois juifs étaient pris au piège et ils étaient en proie au plus grand risque auquel des hommes puissent être soumis – la mort dans des conditions atroces. Shadrak, Méshak et Abed-Nego étaient de bons croyants mais Dieu a autorisé qu’ils soient confrontés à une telle épreuve.

Dieu a véritablement laissé les évènements atteindre leur paroxysme. Même lorsque les juifs ont une première fois refusé d’adorer la statue, il n’est pas intervenu “Est-ce de propos délibéré, Schadrac, Méschac et Abed Nego, que vous ne servez pas mes dieux, et que vous n’adorez pas la statue d’or que j’ai élevée?“(Dan 3:14). Dieu a même laissé les soldats du roi les jeter dans la fournaise “Et ces trois hommes, Schadrac, Méschac et Abed Nego, tombèrent liés au milieu de la fournaise ardente“(Daniel 3:23).

Nous savons que Dieu a protégé les trois juifs dans la fournaise et qu’ils s’en sont sortis à la grande stupeur du roi babylonien “Alors le roi Nebucadnetsar fut effrayé, et se leva précipitamment. Il prit la parole, et dit à ses conseillers: N’avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés? Eh bien, je vois quatre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu, et qui n’ont point de mal; et la figure du quatrième ressemble à celle d’un fils des dieux“(Dan 3:24-25).

Ce que nous apprenons aussi, comme ailleurs dans la Bible, c’est que si Dieu sauve son peuple, il ne les épargne pas toujours des épreuves les plus difficiles. Jésus aura attendu 4 jours avant de venir ressusciter Lazare (Jean 11:17). Les Israélites en Égypte auront été esclaves durant des centaines d’années en Égypte. L’apôtre Paul a rudement souffert durant ses pérégrinations et Jésus lui-même, tout Fils de Dieu qu’il est, n’a pas été épargné par les épreuves “Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié“(Esaïe 53:4).

Au cours d’une tempête les disciples avaient vu leur bateau chahuté par une tempête. Les vagues s’abattaient contre le bateau et l’eau rentrait à l’intérieur. Désemparés, les disciples ont réveillé et crié à Jésus “Maître, nous sommes perdus, et tu ne t’en soucies pas ?“(Marc 4:38). En effet, Jésus dormait à l’arrière “la tête sur un coussin” alors que les disciples étaient dans l’affolement. Aux yeux des disciples, l’intervention de Jésus n’était pas assez rapide et sa sérénité leur a paru peu appropriée, un peu comme avec la résurrection de Lazare.

Dans ces diverses expériences nous apprenons que Dieu n’intervient en général pas aussi rapidement que nous le voudrions bien. Nous commençons à douter ou à s’inquièter et pensons alors que Dieu n’est pas concerné par notre situation. Beaucoup de chrétiens ont fait ce genre d’expérience dans leur propre relation avec Dieu.

Le chapitre 11 de la lettre aux hébreux nous rappelle également dans un ton épique que bien des héros de l’Ancien Testament ont grandement souffert et ont tenu dans la foi (Héb 11 : 36-39).

Résister dans l’épreuve en fondant sa maison sur le rocher du Christ

Les tribulations font partie de l’équation pour les chrétiens, et Jésus le savait bien, il l’avait annoncé à plusieurs reprises tout en prononçant des encouragements “Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde“(Jean 16:33).

Il avait également dit “Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme“(Luc 21:36).

La parabole du semeur est très éclairante pour comprendre les différents cas de figure qui catégorisent ceux qui reçoivent la Parole :

  1. Les grains tombés au bord du chemin sont mangés par les oiseaux et ils représentent les hommes à qui Satan arrache la Parole de Dieu qui avait été semée en eux
  2. Les grains tombés sur le sol rocailleux sont vites brûlés et séchés car aussitôt que les difficultés ou la persécution à cause de la Parole surviennent, ils abandonnent tout
  3. Les grains qui tombent parmi les ronces sont vites étouffés, la Parole ne produit pas de fruits, ces personnes sont étouffées par les soucis de ce monde, l’attrait trompeur des richesses et toutes sortes d’autres passions qui pénètrent en eux
  4. Les grains qui tombent dans la bonne terre produisent des épis qui se développent jusqu’à maturité, il s’agit de ceux qui écoutent la Parole, qui la reçoivent et qui portent du fruit

Clairement nous voulons tous faire partie de la 4ème catégorie et pour se faire nous devons prêter attention aux trois premiers cas de figure. Jésus ne fait pas des promesses en l’air, nous pouvons lui faire confiance “Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus“(Mat 6:31-36).

Nous savons de par Jésus que les chrétiens sont soumis aux épreuves, il ne faut pas l’ignorer mais en être conscient. En restant fidèle au Christ nous réussirons à se présenter debout devant le Fils de l’homme au jour de son avènement “C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc“(Mat 7:24-25).

Faire confiance à ce que Dieu a fait dans votre vie

Dieu vous a certainement béni tout au long de votre vie et bien que l’on ne se rende pas compte de toutes ses bénédictions et protections providentielles, nous savons toutefois discerner quelques unes de ces actions en notre faveur “Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein“(Rom 8:28).

Rappelez-vous, lorsque vous êtes en temps de difficulté, les choses que Dieu a faites pour vous par le passé, et dressez la cohérence de ces actions divines par rapport à là où Dieu veut vous amener dans le futur. Dieu ne vous a pas appelé, béni et protégé pour ensuite vous laisser tomber en fin de parcours. Tenez-bon jusqu’au bout, ayant en tête que dans le Père des lumières, il n’y a ni changement ni ombre de variation (Jacques 1 : 17).

Pour ceux qui sont en lutte avec la perte d’un proche rappelez-vous ces paroles de Paul “Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts“(1 Thess 4:13-14).

Faire confiance aux écritures

Les écritures sont rudement attaquées depuis les 18ème et 19ème siècles à tel point que l’occident s’est fortement déchristianisé. L’influence chrétienne et biblique sur la société a faibli et une ignorance rampante a progressé au sujet de la connaissance de la Parole de Dieu.

Il existe de nombreuses preuves que les évènements bibliques se sont bel et bien produits comme rapportés dans la Bible. Il ne faut pas se laisser ébranler par les critiques. Vous trouverez toute sorte d’article sur le site qui peuvent vous aider à prendre connaissance de ces preuves. Si vous avez une question, n’hésitez pas à me contacter.

Les articles de QQLV sont proposés en accès gratuit au monde francophone afin que la “bonne nouvelle du royaume soit prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations“(Matthieu 24:14).

Comme vous pouvez l’imaginer, produire chaque contenu a un coût. Néanmoins, c’est la volonté de Dieu que l’accès à ce contenu soit gratuit. Je crois également qu’il a appelé d’autres personnes à soutenir cette initiative financièrement. Si vous êtes l’une de ces personnes, merci de vous associer à ce ministère pour diffuser le Royaume de Dieu en ligne ! Avec votre soutien, nous pouvons continuer à produire des contenus de haute qualité chaque mois.

Plus de 200 articles qui vont de la Création à la Résurrection !

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces recherches afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques, le débat création/évolution et explorer les preuves historiques et archéologiques du judéo-christianisme.

Articles récents