Que signifie l’épisode de la transfiguration de Jésus avec Moïse et Élie dans Matthieu 17:1-3 ?

Partager l’article

Moïse et Élie sont-ils réellement apparus à Jésus sur la montagne et lui ont-ils parlé ? Si oui, comment cela a-t-il été possible ? Que comprendre de l’épisode de la transfiguration ? Lisons déjà le passage:

Matthieu 17 : 1-3

Six jours plus tard, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et les emmena sur une haute montagne, à l’écart. Il fut transfiguré devant eux : son visage se mit à resplendir comme le soleil ; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, comme la lumière. Et voici que Moïse et Elie leur apparurent : ils s’entretenaient avec Jésus.

Il y a deux explications générales que nous allons voir.

Moïse et Élie sont apparus dans une vision

Après l’épisode de la transfiguration, Jésus a dit à ses disciples: «Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre: Ne parlez à personne de cette vision, jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit ressuscité des morts.» (Matthieu 17: 9). Le Seigneur s’est référé à ce qu’ils ont vu comme une vision.

Une vision n’est pas une réalité matérielle, mais une image surnaturelle vue dans l’esprit ou par les yeux. Ce même mot grec pour «vision» a été utilisé en référence à la vision de Pierre des bêtes impures étant purifiées (Actes 10: 3, 17, 19 et 11: 5).

Bible, Prophétie, Archéologie et Science

Découvrez les études thématiques de QQLV (pdf ou version imprimée) et des contenus édifiants afin d’explorer le modèle biblique, de renforcer votre foi et de découvrir la magnificence du Créateur et ses plans pour l’humanité!

Actes 10 : 17

Pierre était fort perplexe et se demandait ce que cette vision signifiait.

Cela conduit à la possibilité qu’Élie et Moïse n’étaient pas réels mais étaient une image surnaturelle. Si tel était le cas, la transfiguration était peut-être une vision prophétique de ce qui se produirait dans un avenir lointain. Pierre, Jacques et Jean ont vu le Fils de l’homme glorifié dans le Royaume et communiant avec Moïse et Élie.

Bien que ce soit une explication plausible puisque Jésus lui-même a spécifiquement appelé cela une vision, certains la rejettent et y perçoivent plutôt un événement purement physique.

Moïse et Élie sont apparus en chair et en os

Dans cette interprétation, Élie et Moïse sont littéralement descendus du ciel et ont rendu visite à Jésus sur la montagne. Un élément de preuve pour cette position est qu’Élie a échappé complètement à la mort et au shéol et a été spectaculairement enlevé au ciel (2 Rois 2:11). C’est apparemment ce qui est arrivé à Enoch également (Genèse 5:24).

Quant à Moïse, nous savons qu’il n’a pas été enlevé au ciel comme Élie car la Bible démontre qu’il est mort et que l’Éternel a gardé sa tombe cachée, mais une opinion soutient qu’il a pu être ressuscité. Quant à Elie, il n’est pas passé par la mort, ce ne serait pas un problème pour lui d’apparaître à Jésus sur la montagne et de lui parler.

Il y a un curieux passage sur le corps de Moïse dans le Nouveau Testament:

Jude 9

Pourtant, l’archange Michel lui-même, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, se garda bien de proférer contre lui un jugement insultant. Il se contenta de dire : Que le Seigneur te réprimande!

Ce passage est assez étrange. Pourquoi Michel contesterait-il avec Satan au sujet du corps de Moïse après sa mort? L’Éternel aurait-il fait quelque chose d’extraordinaire avec Moïse?

Le récit consigné dans 2 Rois 2 nous indique qu’Elie a été emmené au ciel sans mourir premièrement. Le verset 11, en particulier, dit qu’il a été pris dans un tourbillon céleste et a été emmené au ciel à la vue d’Elisée, son successeur.

Moïse, d’autre part, est mort avant que le peuple israélite n’entre en Terre Promise. L’histoire de sa mort, telle qu’elle est rapportée dans Deutéronome 34:5, 6, révèle quelque chose d’extraordinaire. La Bible dit que Dieu a lui-même enterré Moïse et qu’aucun des Israélites n’a jamais connu l’endroit de sa tombe. C’est un indice biblique qui pourrait suggérer que quelque chose de spécial attendait Moïse après sa mort.

Dans Jude 9, on nous dit que l’archange Michel a contesté avec Satan le corps de Moïse. En d’autres termes, Satan a revendiqué Moïse comme sien, digne de mourir comme tout le monde. Mais Moïse n’était peut-être pas destiné à rester mort. En effet dans cette vue il a pu être ressuscité d’entre les morts. Avec Élie et Énoch, il vivrait « quelque part » (mais pas au ciel spécifique mentionné par Jésus dans Jean 3:13) depuis ce temps.

Dans ce cadre d’interprétation, Moïse représente la loi et il représente aussi ceux qui meurt et sont ressuscités en Christ. Élie de son côté représente les prophètes et il symbolise aussi les croyants qui ne passeront pas par la mort mais qui seront transformés au retour du Christ comme enseigné dans 1 Corinthiens 15:51.

Le point faible de cette vision est que personne n’est allé au ciel, si ce n’est celui qui en est descendu (Jean 3:13). Moïse et Élie ne sont donc pas au ciel et n’ont donc pas pu en descendre. Le fait qu’Élie ait été enlevé au ciel ne signifie pas nécessairement qu’il n’ait jamais été mis au repos par l’Éternel.

Que signifie « il fut transfiguré » dans Matthieu 17:2?

Le mot grec pour « transfiguration » est « metemorphōthē« , lequel nous donne notre mot français « métamorphose ». En fait ce mot a été utilisé deux fois par l’Apôtre Paul et cela nous permet de mieux le comprendre:

Romains 12 : 2 (BDS)

Ne prenez pas comme modèle le monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.

2 Corinthiens 3 : 18 (BDS)

Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit.

En poussant la définition du mot à son plus clair nous pouvons chercher la définition des mots « meta » et « morphoó ».

Meta est une préposition qu’on traduit selon le contexte avec des mots comme « après », « parmi » et « avec ». Morphoó signifie « former » ou « prendre forme » comme dans Galates 4:198 « mes enfants, pour qui j’endure une fois encore les douleurs de l’enfantement jusqu’à ce que Christ soit formé en vous« . Ainsi on comprend mieux les deux traductions ci-dessus qui utilisent le mot « transformer ».

Les définitions du mot « transfigurer » sont les suivantes:

  1. Changer l’aspect de quelque chose, sa nature, en lui donnant un caractère éclatant, magnifique : La lumière de l’aube transfigurait le paysage.
  2. Donner un éclat inaccoutumé au visage de quelqu’un.

On comprend donc que Jésus a été transformé, il a changé d’aspect et un éclat particulier a revêtu sa personne. C’est exactement ce qui était décrit dans le passage de la transfiguration dans Matthieu:

Matthieu 17 : 1-3

…….Il fut transfiguré devant eux : son visage se mit à resplendir comme le soleil ; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, comme la lumière.…….

Cette description de Jésus nous fait beaucoup penser à certaines descriptions trouvées dans le livre de l’Apocalypse et dans Daniel 7:9.

Apocalypse 1 : 12-16

…..Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, oui, comme la neige. Ses yeux étaient comme une flamme ardente et ses pieds étincelaient comme du bronze incandescent au sortir d’un creuset…………………. Son visage était éblouissant comme le soleil quand il brille de tout son éclat.

Jésus apparaît dans ces passages dans sa forme glorieuse ressuscitée. Nous savons en effet que le corps de la résurrection sera plein de force et exempt de toute infirmité (1 Corinthiens 15). On note de manière pertinente que ces descriptions glorieuses ont lieu dans des visions.

Une autre traduction intéressante a retenu mon attention sur un autre passage clé de l’Apôtre Paul qui peut nous être utile pour élucider le sujet de l’article présent:

1 Corinthiens 15 : 51-52

Voici, je vais vous révéler un mystère : nous ne passerons pas tous par la mort, mais nous serons tous transformés, en un instant, en un clin d’œil, au son de la trompette dernière. Car, lorsque cette trompette retentira, les morts ressusciteront pour être désormais incorruptibles, tandis que nous, nous serons changés.

Le mot utilisé ici n’est pas « metemorphōthē » mais « allagēsometha« . Toutefois le mot peut être traduit par « changer » ou « transformer ». Il y a effectivement une transformation qui se produit à la résurrection. Les corps corruptibles deviennent incorruptibles et nous ne sommes plus sensibles au péché, nous sommes rendus parfaits.

On comprend que la transfiguration a permis à Pierre, Jacques et Jean de voir Jésus dans cet état glorieux avant même sa résurrection.

L’évangile selon Luc apporte une précision très utile pour comprendre le sujet de la conversation entre Jésus, Élie et Moïse.

Luc 9 : 31 (BDS)

Deux hommes s’entretenaient avec lui : Moïse et Elie qui resplendissaient de gloire. Ils parlaient de la manière dont Jésus allait achever sa mission en mourant à Jérusalem.

Etant donnée la description glorieuse de Jésus, Moïse et Élie (tous les trois resplendissant de gloire), nous comprenons là qu’ils sont apparus dans leur corps ressuscité.

Cette apparition comprenait Jésus glorifié dans son nouveau corps et avec ses attributs divins. Lors de sa première venue, Jésus s’était dépouillé comme le dit Philippiens 2 : 7 pour paraître comme un simple homme.

Jésus, Élie et Moïse apparaissent dans un corps ressuscité et glorieux qui traduit de la situation future de tous les croyants.

Quelle est la solution pour comprendre l’apparition de Moïse et Élie?

Ce qui appuie l’interprétation de la « vision », est que les descriptions magnifiques de Jésus glorifié prennent place dans les visions apocalyptiques du prophète Daniel et de l’Apôtre Jean. Ainsi Pierre, Jacques et Jean auraient vécu une expérience similaire sur la haute montagne. Jean aurait à nouveau vu Jésus glorieux à la fin de sa vie sur l’île de Patmos durant son exile.

La solution de la résurrection est intéressante mais Jésus dit que personne n’est allé au ciel et dans Hébreux 11 tous les héros de la foi sont dans l’attente de la perfection qui sera acquise en même temps pour tout le monde (ils ne peuvent donc être déjà glorifiés et dans leur nouveau corps). Cela tend à indiquer que personne n’est ressuscité pour le moment. Tout le monde le sera en même temps lors du retour du Christ.

Le passage qui précède l’épisode de la transfiguration pourrait aussi être déterminant:

Luc 9 : 27 (BDS)

Je vous l’assure, quelques-uns de ceux qui sont ici présents ne mourront pas avant d’avoir vu le règne de Dieu.

En contexte Jésus était en train d’enseigner à ses disciples. Il est dit ensuite que « Environ huit jours après cet entretien, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques et monta sur une montagne pour aller prier« .

Ce passage de Luc 9:27 a toujours été difficile car ceux qui étaient présents lors de ce discours ont fini par mourir (aucune preuve d’un autre destin). On peut comprendre ce passage en disant que les apôtres ont vu Jésus ressuscité et glorieux avant de mourir. On peut aussi dire que certains apôtres ont reçu des visions de Jésus régnant dans le Royaume de Dieu, comme Jean l’Apôtre dans le livre de l’Apocalypse. Mais on peut aussi imaginer que les apôtres ayant assisté à la transfiguration du Christ ont également vu Jésus glorieux et en tant que roi.

Jésus aurait alors, pour accomplir sa promesse dans Luc 9:27, permis à Pierre, Jacques et Jean de le voir glorifié et c’est ce que nous voyons s’accomplir dans Luc 9:31. Comme Jésus le dit lui-même, il s’agit d’une vision (Matthieu 17:9).

Inscrivez-vous pour accéder à la bibliothèque en ligne de QQLV!

Accédez à toute la Bibliothèque et à une barre de recherche qui mènent à du contenu biblique fascinant sous formes d’articles et de podcasts sur les trois thèmes que sont la science, l’archéologie et la théologie.

De nouveaux contenus sont ajoutés régulièrement ce qui vous permet de suivre l’actualité scientifique, archéologique et prophétique en lien avec la Parole de Dieu mais aussi d’approfondir ou de revoir certaines doctrines bibliques!

Recevez du contenu par email

Recevez régulièrement du contenu biblique, archéologique et scientifique dans votre boîte mail!

Voir la politique de confidentialité

Vous aurez l’occasion de vous désabonner à tout moment à l’aide d’un lien dans les emails!