Si Dieu a créé l’Univers, qui a créé Dieu ?


La question de l’origine de Dieu est un argument athée favori puisqu’il s’agit à première vue d’un sujet embarrassant pour les chrétiens. En effet tout à une cause, comment donc solutionner ce problème épineux de manière pertinente et raisonnée ? Si Dieu existe vraiment, quelle est alors l’origine de Dieu ? Dieu a-t-il d’ailleurs une origine ?

En réalité, qu’il s’agisse du paradigme évolutif ou créationniste, les deux modèles doivent faire appel à “quelque chose” d’éternel. Autrement on bute sur le concept de la régression infinie – par exemple le créateur du créateur du créateur………….

D’une certaine manière la simple existence de l’univers renvoie déjà à un miracle car qu’est ce qui aurait pu causer la cause de la cause de la cause de la cause…de l’univers ? Le problème est infini – il y a donc eu une cause non causée et nous allons développer cela.

Cette simple réflexion nous renvoie à quelque chose d’inexplicable – il y a eu et il y a quelque chose d’éternel – sans commencement et sans fin. Cela est un mystère pour tous les paradigmes.

Dans le modèle créationniste, Dieu est non causé – il est éternel et n’a donc pas eu de commencement. Dans le paradigme évolutif on faisait autrefois appel à l’univers infini ou éternel, mais la deuxième loi de la thermodynamique et l’expansion de l’univers indiquent que l’univers a eu un commencement. Il n’est donc plus un candidat viable à l’éternité. Dans les deux modèles – il y a la nécessité indisputable d’un principe éternel qui sous-tend toute chose. Le sujet n’est donc pas réservé à ceux qui croient en Dieu. Il existe quelque chose ou plutôt quelqu’un qui est éternel et n’as pas eu de commencement.

Cet argument athée a été réitéré de manière très populaire comme suit: «Qui a conçu le créateur?» Tel est, de son propre aveu, l’argument central du livre de Richard Dawkins, The God Delusion.

«Ce chapitre a contenu l’argument central de mon livre… qui a conçu le concepteur1».

L’argument athée sur l’origine de Dieu

Richard Dawkins (dans The Blind Watchmaker) a écrit:

«Expliquer l’origine de la machine ADN / protéine en invoquant un Designer surnaturel, c’est n’expliquer précisément rien, car cela laisse inexpliquée l’origine du Designer.»

Christopher Hitchens (dans God Is Not Great) a écrit:

«Qui a conçu le designer ou créé le créateur? La religion et la théologie ont constamment échoué à surmonter cette objection.

Daniel Dennett (dans Darwin’s Dangerous Idea) fait référence à Richard Dawkins et déclare qu’il s’agit d’une «réfutation irréfutable, aussi dévastatrice aujourd’hui que lorsque Philon l’utilisait pour écraser Cleanthes dans les Dialogues de Hume deux siècles plus tôt».

Et bien sûr, Richard Dawkins (dans The God Delusion) cite Daniel Dennett qui cite Richard Dawkins et proclame que Daniel Dennett a raison d’approuver Richard Dawkins!

Une réponse simple à une question simple

Cet argument, bien que très populaire et promulgué par les scientifiques athées et même les philosophes athées, est un excellent exemple de ce que l’on appelle généralement «l’athéisme de l’école du dimanche». On l’appelle ainsi parce que c’est une question du niveau de l’école du dimanche et à laquelle les enfants de l’école du dimanche sont capables de répondre avant d’atteindre la puberté.

Dieu est éternel et n’a donc pas besoin et n’a pas eu de cause.

Pour élucider un peu, dans la section suivante, nous examinerons l’argument cosmologique qui montre clairement que tout ce qui à commencer à exister a une cause. Puisque Dieu n’a jamais commencé à exister, Dieu n’a pas eu de cause.

Mais prétendre que Dieu est éternel n’est-il pas une simple solution au problème de qui a fait Dieu ?

Comme le temps existe, le temps a une cause. Comme le temps a commencé à exister, quelle que soit la cause du temps, elle est intemporelle (aka infini ou éternel).

C’est le temps linéaire que nous vivons qui rend possibles les relations de cause à effet : un effet suit une cause. Pourtant, puisque Dieu existe en dehors du temps, les relations de cause à effet sont impossibles et donc Dieu est la première cause non causée / non causale.

Ce fut la première action de création de Dieu qui a fait naître le continuum espace-temps et qui a mis en mouvement les relations de cause à effet. Par conséquent, dans le royaume intemporel de Dieu, il n’y a pas de question telle que «Qui a créé Dieu ?» puisqu’il s’agit d’une question basée sur le domaine de l’espace-temps qui ne s’applique tout simplement pas. C’est comme si on demandait «À qui le célibataire est-il marié ?»

Recevez le magazine digital (pdf + audio)

“Science, Archéologie et Parole de Dieu”

Les athées et le concept de l’infini

Notez, cependant, que les athées n’ont aucun problème à croire en une première cause non causée, du moins quand elle n’est pas surnaturelle car ils promulguent les affirmations suivantes :

  • Il est ignorant et superstitieux de croire que Dieu a tout fait à partir de rien.
  • Il est rationnel et scientifique de croire que le néant a tout fait à partir de rien.
  • Il est ignorant et superstitieux de croire que Dieu est éternel.
  • Il est rationnel et scientifique de croire que la matière (ou l’énergie) est éternelle.
  • Dieu est un effet et doit avoir eu une cause.
  • La matière / énergie est la première cause non causée.
  • Si Dieu a tout fait, alors qui a fait Dieu?
  • La matière a tout fait et la matière a été produite à partir de rien

Argument de la théologie naturelle cosmologique

Le temps, l’espace et la matière sont apparus à un certain moment du passé fini.

Comme le temps, l’espace et la matière ont commencé à exister, ils ont eu une cause.

Par conséquent, ce qui les a provoqués est intemporel (ou éternel), non-spatial (non attaché à un endroit, ou omniprésent) et non-matériel (immatériel, non physique ou esprit).

La nature de Dieu dans la Bible

La nature de Dieu, déduite de la Bible, est incroyablement juste à l’égard de ce que l’on déduit scientifiquement de l’agent créateur.

Exode 3 : 13-14

Moïse dit à Dieu: J’irai donc vers les enfants d’Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m’envoie vers vous. Mais, s’ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je?

Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël: Celui qui s’appelle ‘je suis‘ m’a envoyé vers vous.

Jean 8 : 57-58

Les Juifs lui dirent: Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham!

Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis.

Recevez le magazine digital (pdf + audio)

“Science, Archéologie et Parole de Dieu”

Plus de 200 articles qui vont de la Création à la Résurrection !

Références :

  1. Richard Dawkins, The God Delusion (Boston et New York: Houghton Mifflin Co.), 2006), pp. 157–158.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces recherches afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques, le débat création/évolution et explorer les preuves historiques et archéologiques du judéo-christianisme.

Articles récents