Un mot d’emprunt égyptien dans le Livre de Daniel

En discutant de l’interprétation du rêve de Nabuchodonosor par Daniel, Hartman avec d’autres critiques a conclu qu’il y a là une claire dépendance littéraire sur l’histoire similaire de l’interprétation des rêves de pharaon par Joseph:

“L’emprunt dans Daniel est évident du fait qu’avec tous les autres mots utilisés ici pour désigner divers types de devins, Daniel (1,20; 2,2.10.27; 4,4.6) utilise également le même mot pour “magiciens” (héb.); lartummim) qui apparait dans Genèse 41,8.24 ….”

“c’est un emprunt à l’Egyptien et ne devrait, à proprement parler, être utilisé qu’à l’égard de magiciens égyptiens (qui ne seraient que difficilement à la cour babylonienne de Nabuchodonosor!).1

Bien que le mot d’emprunt égyptien puisse être utilisé dans ces passages sans aucune référence aux égyptiens, l’idée qu’il y avait des magiciens et devins égyptiens en Mésopotamie n’est pas aussi exagérée que ne le croit Hartman.

Les tablettes de rationnement Jehoiakin indiquent que, parmi d’autres ressortissants, les Égyptiens ont reçu des provisions de la cour royale2 et avaient les professions suivantes: ‘lubare-devins”, “luhartibi-interpréteur de rêve”et Lumuslahhe-charmeurs de serpents”.3 Hartom et Hartibi sont apparentés.4

Non seulement, ce mot utilisé par Daniel ne nécessite pas qu’il soit absolument employé pour des ressortissants égyptiens, mais en plus il y a des preuves qu’il y a effectivement eu le bon type d’égyptien dans la zone.

Recevez le magazine digital (pdf + audio)

“Science, Archéologie et Parole de Dieu”

Plus de 200 articles qui vont de la Création à la Résurrection !

Pourquoi Luc et Matthieu présentent-ils deux généalogies différentes pour Jésus ?

Il y a diverses solutions pour comprendre la différence entre les deux généalogies de Jésus. La plus connue est celle qui indique qu’une généalogie concerne l’ascendance de Joseph et l’autre celle de Marie. Dans cet article je propose une autre solution qui me parait plus juste car je n’ai pas le sentiment que l’une de…

Continue reading

Pourquoi Dieu a-t-il puni Adam et Eve si sévèrement pour leur péché ?

De nombreux chrétiens et étudiants de la Bible se posent la question de la sévérité de Dieu concernant le péché d’Adam et Eve, qui au final, dans l’esprit de certain, n’aurait pas été aussi grave que ça. Le contenu biblique sur le monde antédiluvien est assez mince de sorte que l’histoire entière de 1656 ans…

Continue reading

Qui sont les 4 êtres vivants et les 24 vieillards dans l’Apocalypse ?

Nous trouvons dans le livre de l’Apocalypse des créatures un peu particulières qui sont sujettes à débat depuis les premiers siècles du christianisme. Ces créatures sont les 4 êtres vivants et les 24 vieillards qui siègent sur 24 trônes, ces derniers étant autour du trône céleste de Dieu. Les 4 êtres vivants et les 24…

Continue reading

Une vision chrétienne sur le réchauffement climatique !

Bonjour lectrices et lecteurs, nous entendons beaucoup parler de réchauffement climatique ces derniers temps. Ce n’est à la base pas un sujet qui nous intéresse dans le modèle biblique puisqu’il n’a rien à voir avec les étapes historiques de la Bible. Les chrétiens sont assez libres de se positionner sur le sujet. Toutefois comme le…

Continue reading

Les 10 meilleures découvertes archéologiques liées à l’Apôtre Paul !

L’apôtre Paul a sans aucun doute été l’un des chrétiens les plus influents du premier siècle, il a effectué au moins trois voyages missionnaires, durant lesquels il a implanté des églises dans diverses villes de l’Empire romain et écrit 13 lettres du Nouveau Testament. Alors que certains critiques ont remis en question la paternité de…

Continue reading

Références :

  1. Hartman, « The Great Tree », pp 77-78
  2. Ernst.F.Weider « Jojachin, König von Juda, in babylonischen keilschrifttexten, « Mélanges syriens offerts à M.René Dussaud(Paris: Paul Geuthner, 1939),2:930-31; cf. D. J. Wiseman, “Some Egyptians in Babylonia,” Iraq 26 (1966):154-58..
  3. I. Eph’al, “The Western Minorities in Babylonia in the 6th-5th Centuries RC.,” Orientalia 47 (1978):78..
  4. Both the Hebrew and the Akkadian words are derived from the Egyptian /;try-tp, literally “chieflector priest.” See K. A. Kitchen, “Magic and Sorcery,” The New Bible Dictionary, ed. J. D. Douglas (Grand Rapids: Wm. B. Eerdmans Pub- lishing Co., 1962), p. 769; J. Vergote, Joseph en Egypte (Louvain: Publications Universitaires, 1959), pp. 80-94, 209..

A lire également