Un mot d’emprunt égyptien dans le Livre de Daniel

Partager l’article

En discutant de l’interprétation du rêve de Nabuchodonosor par Daniel, Hartman avec d’autres critiques a conclu qu’il y a là une claire dépendance littéraire sur l’histoire similaire de l’interprétation des rêves de pharaon par Joseph:

« L’emprunt dans Daniel est évident du fait qu’avec tous les autres mots utilisés ici pour désigner divers types de devins, Daniel (1,20; 2,2.10.27; 4,4.6) utilise également le même mot pour « magiciens » (héb.); lartummim) qui apparait dans Genèse 41,8.24 …. »

« c’est un emprunt à l’Egyptien et ne devrait, à proprement parler, être utilisé qu’à l’égard de magiciens égyptiens (qui ne seraient que difficilement à la cour babylonienne de Nabuchodonosor!).1« 

Bien que le mot d’emprunt égyptien puisse être utilisé dans ces passages sans aucune référence aux égyptiens, l’idée qu’il y avait des magiciens et devins égyptiens en Mésopotamie n’est pas aussi exagérée que ne le croit Hartman.

Les tablettes de rationnement Jehoiakin indiquent que, parmi d’autres ressortissants, les Égyptiens ont reçu des provisions de la cour royale2 et avaient les professions suivantes: ‘lubare-devins », « luhartibi-interpréteur de rêve »et Lumuslahhe-charmeurs de serpents ».3 Hartom et Hartibi sont apparentés.4

Non seulement, ce mot utilisé par Daniel ne nécessite pas qu’il soit absolument employé pour des ressortissants égyptiens, mais en plus il y a des preuves qu’il y a effectivement eu le bon type d’égyptien dans la zone.

Inscrivez-vous pour accéder à la bibliothèque en ligne de QQLV!

Accédez à toute la Bibliothèque et à une barre de recherche qui mènent à du contenu biblique fascinant sous formes d’articles et de podcasts sur les trois thèmes que sont la science, l’archéologie et la théologie.

De nouveaux contenus sont ajoutés régulièrement ce qui vous permet de suivre l’actualité scientifique, archéologique et prophétique en lien avec la Parole de Dieu mais aussi d’approfondir ou de revoir certaines doctrines bibliques!

Le circuit du vent dans la Bible

Ecclesiastes 1 : 6 Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits. Il s’agit là d’un des nombreux concepts scientifiques de la Bible, écrit bien avant qu’un tel processus ne soit découvert dans la science moderne de la météorologie. La circulation de base…

Continuer à lire

L’évolution est-elle un fait?

Sur un site publiant des articles scientifiques, est proposé à la vente un tee-shirt qui affiche « 9 faits scientifiques ». Parmi ces 9 faits se trouve le suivant: « l’évolution est un fait ». Il est désolant de voir des gens éduqués et plein de ressources tombés dans le piège de la « factualité de l’évolution ». Le site de…

Continuer à lire

Que nous enseigne la chute d’Adam et Eve?

La tentation ou la chute d’Adam et Eve est un événement biblique très important pour comprendre le message chrétien. C’est précisément cette « chute » qui a nécessité le ministère du Christ. On ne précise pas assez souvent en effet que la bonne nouvelle du Royaume de Dieu prêché par le Christ est venu en réponse à…

Continuer à lire

Comment adresser le thème de la souffrance en tant que chrétien ?

La souffrance est certainement l’obstacle le plus coriace à l’acceptation de l’existence de Dieu. Cette même acceptation qui est essentielle dans le parcours qui mène à la reconnaissance du Christ comme seigneur. Comment doit-on traiter ce sujet en tant que chrétiens avec les sceptiques ? Comment ne pas froisser ? Et comment prononcer des mots…

Continuer à lire

Jésus: Sauveur et Dieu à la fois!

Matthieu 1 : 21-23 …elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom…

Continuer à lire

Références :

  1. Hartman, « The Great Tree », pp 77-78
  2. Ernst.F.Weider « Jojachin, König von Juda, in babylonischen keilschrifttexten, « Mélanges syriens offerts à M.René Dussaud(Paris: Paul Geuthner, 1939),2:930-31; cf. D. J. Wiseman, « Some Egyptians in Babylonia, » Iraq 26 (1966):154-58..
  3. I. Eph’al, « The Western Minorities in Babylonia in the 6th-5th Centuries RC., » Orientalia 47 (1978):78..
  4. Both the Hebrew and the Akkadian words are derived from the Egyptian /;try-tp, literally « chieflector priest. » See K. A. Kitchen, « Magic and Sorcery, » The New Bible Dictionary, ed. J. D. Douglas (Grand Rapids: Wm. B. Eerdmans Pub- lishing Co., 1962), p. 769; J. Vergote, Joseph en Egypte (Louvain: Publications Universitaires, 1959), pp. 80-94, 209..

Inscrivez-vous pour accéder à la bibliothèque en ligne de QQLV!

Accédez à toute la Bibliothèque et à une barre de recherche qui mènent à du contenu biblique fascinant sous formes d’articles et de podcasts sur les trois thèmes que sont la science, l’archéologie et la théologie.

De nouveaux contenus sont ajoutés régulièrement ce qui vous permet de suivre l’actualité scientifique, archéologique et prophétique en lien avec la Parole de Dieu mais aussi d’approfondir ou de revoir certaines doctrines bibliques!