Un mot d’emprunt égyptien dans le Livre de Daniel


En discutant de l’interprétation du rêve de Nabuchodonosor par Daniel, Hartman avec d’autres critiques a conclu qu’il y a là une claire dépendance littéraire sur l’histoire similaire de l’interprétation des rêves de pharaon par Joseph:

“L’emprunt dans Daniel est évident du fait qu’avec tous les autres mots utilisés ici pour désigner divers types de devins, Daniel (1,20; 2,2.10.27; 4,4.6) utilise également le même mot pour “magiciens” (héb.); lartummim) qui apparait dans Genèse 41,8.24 ….”

“c’est un emprunt à l’Egyptien et ne devrait, à proprement parler, être utilisé qu’à l’égard de magiciens égyptiens (qui ne seraient que difficilement à la cour babylonienne de Nabuchodonosor!).1

Bien que le mot d’emprunt égyptien puisse être utilisé dans ces passages sans aucune référence aux égyptiens, l’idée qu’il y avait des magiciens et devins égyptiens en Mésopotamie n’est pas aussi exagérée que ne le croit Hartman.

Les tablettes de rationnement Jehoiakin indiquent que, parmi d’autres ressortissants, les Égyptiens ont reçu des provisions de la cour royale2 et avaient les professions suivantes: ‘lubare-devins”, “luhartibi-interpréteur de rêve”et Lumuslahhe-charmeurs de serpents”.3 Hartom et Hartibi sont apparentés.4

Non seulement, ce mot utilisé par Daniel ne nécessite pas qu’il soit absolument employé pour des ressortissants égyptiens, mais en plus il y a des preuves qu’il y a effectivement eu le bon type d’égyptien dans la zone.

Recevez le magazine digital (pdf + audio)

“Science, Archéologie et Parole de Dieu”

Plus de 200 articles qui vont de la Création à la Résurrection !

Que se passe-t-il après la mort selon la Bible ?

Que nous enseigne la Bible sur la mort et sur l’au-delà ? A quoi une personne doit-elle s’attendre selon les saintes écritures judéo-chrétiennes ? Le paradis, l’enfer, le purgatoire ou rien du tout ? …. Ah j’ai oublié une option …. La résurrection ! L’enseignement biblique sur la mort est perçu de différentes manières par les chrétiens. La vision…

Continue reading

12 preuves sur Moïse et l’Exode d’Égypte

L’Exode d’Égypte est l’un des évènements les plus célèbres de l’Ancien Testament et Moïse est après Jésus et David, la figure biblique la plus mentionnée de la Bible5. Il est donc important pour tous les chrétiens de prendre connaissance des preuves qui existent au sujet de Moïse et l’Exode….

Continue reading

Apocalypse 13 – Les Deux Bêtes – Identification

Le livre de l’Apocalypse est rempli de symboles fascinants, nous y retrouvons notamment les fameuses “bête qui monte de la mer” et “bête qui monte de la terre”. Ces deux “bêtes” ont à travers l’histoire, et encore aujourd’hui, fait l’objet de nombreuses interprétations. Que pouvons-nous dire vraiment sur ces deux bêtes à partir du texte…

Continue reading

12 Preuves du Déluge Biblique de Noé

Il n’est pas toujours facile de mettre en avant un point minoritaire dans la population mais peut-être que certaines personnes peuvent êtres touchées et convaincues par des éléments factuels. En ce qui concerne le déluge de Noé, il s’agit d’un évènement dont nous pouvons prouver l’historicité par de multiples types de preuves. SommaireLes fossiles vivantsLes…

Continue reading

Qui est l’Antéchrist selon la Bible ?

Il est intéressant de regarder ce que la Bible dit vraiment au sujet de l’antéchrist (ou anti-christ) car au cours de ces deux derniers millénaires, mille et une théories ont été proposées pour l’identifier. Qui est-il donc ? Une personne en particulier ? plusieurs personnes à travers l’histoire ? un leader religieux ou politique qui…

Continue reading

Références :

  1. Hartman, « The Great Tree », pp 77-78
  2. Ernst.F.Weider « Jojachin, König von Juda, in babylonischen keilschrifttexten, « Mélanges syriens offerts à M.René Dussaud(Paris: Paul Geuthner, 1939),2:930-31; cf. D. J. Wiseman, “Some Egyptians in Babylonia,” Iraq 26 (1966):154-58..
  3. I. Eph’al, “The Western Minorities in Babylonia in the 6th-5th Centuries RC.,” Orientalia 47 (1978):78..
  4. Both the Hebrew and the Akkadian words are derived from the Egyptian /;try-tp, literally “chieflector priest.” See K. A. Kitchen, “Magic and Sorcery,” The New Bible Dictionary, ed. J. D. Douglas (Grand Rapids: Wm. B. Eerdmans Pub- lishing Co., 1962), p. 769; J. Vergote, Joseph en Egypte (Louvain: Publications Universitaires, 1959), pp. 80-94, 209..
  5. Voir des statistiques intéressantes sur la Bible.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces recherches afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques, le débat création/évolution et explorer les preuves historiques et archéologiques du judéo-christianisme.

Articles récents