Y-a-t-il deux récits différents et contradictoires de la création dans Génèse 1 et 2 ?


Dans le chapitre 2 de la Genèse, il semblerait que l’ordre de la création soit différent de l’ordre du chapitre 1. En effet les animaux sont créés (Genèse 2 : 19) après Adam (Genèse 2 : 7). Le chapitre 1 indique pourtant que les animaux terrestres et les oiseaux ont été créés avant. Bien des critiques indiquent aujourd’hui que le récit de la création est en fait composé de deux récits de la création et que ces deux récits seraient contradictoires. Qu’en est-il réellement ? S’agit-il d’un récit ou de deux ? Y-a-t-il contradiction ou pas entre Genèse 1 et 2 ?

Pour comprendre la différence entre Genèse 1 et 2 il faut correctement déterminer le temps du verbe de Genèse 2 : 19 et comprendre que Genèse 1 fonctionne comme une vue d’ensemble chronologique et que Genèse 2 se concentre sur Adam et Eve et le Jardin d’Eden avec un type d’ordre différent et ne constitue pas un récit de la création supplémentaire mais complémentaire. En effet Genèse 1 développe les 6 jours de la création alors que Genèse 2 se concentre sur le 6ème jour.

La détermination du temps de l’action

Ce problème semble ne jamais avoir posé problèmes aux juifs et il y a une bonne raison à cela. En hébreu le temps du verbe est déterminé par le contexte. Il est clair dans le chapitre 1 que les bêtes et les oiseaux ont été créés avant Adam – en conséquence les juifs auraient compris que le verbe « formé » signifiait plutôt « avait formé ». Nous pouvons comprendre cela en analysant la Bible LSG et la Bible BDS :

Genèse 2 : 19 (LSG)

L’Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme.

Genèse 2 : 19 (BDS)

L’Eternel Dieu, qui avait façonné du sol tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, les fit venir vers l’homme pour voir comment il les nommerait, afin que tout être vivant porte le nom que l’homme lui donnerait.

La traduction de la Bible du Semeur élimine complètement la contradiction apparente.

Le chapitre 2 n’est pas un deuxième récit de la création

Le débat résulte surtout de la mauvaise supposition que le deuxième chapitre de la Genèse serait un récit différent de la création par rapport au chapitre 1. Mais il n’est pas très difficile de constater que le chapitre 2 n’est pas « un autre récit de la création » car ce chapitre 2 ne nous dit rien sur la création du ciel, de la terre, de l’atmosphère, de la mer, de la terre, du soleil, des étoiles, de la lune, des créatures marines etc…En effet le chapitre 2 ne parle que des choses directement liées à Adam et Eve et au Jardin d’Eden qui a été spécialement créé par l’֤Éternel pour eux.

Le chapitre 1 se comprend de la perspective de Dieu alors que le chapitre 2 se comprend de la perspective de l’homme.

A partir de Genèse 2 : 4, il y a une séparation nette d’avec les versets précédents :

Genèse 2 : 4

Voici l’histoire de ce qui est advenu au ciel et sur la terre lorsqu’ils furent créés.

Ce type de phrase revient dans Genèse 5 : 1 où on lit :

Genèse 5 : 1

Voici l’histoire de la famille d’Adam. Quand Dieu créa les êtres humains, il les fit de telle sorte qu’ils lui ressemblent.

Le mot « histoire » ou « génération » est une traduction du mot hébreu « toledoth » qui signifie « origine » et se réfère à un rapport ou à un enregistrement d’évènements. Cette phrase a été apparemment utilisée à chaque fin de section dans la Genèse et identifie les patriarches (Adam, Noé, les fils de Noé, Sem, etc…) auxquels elles se réfèrent et qui ont potentiellement été les responsables de ces rapports écrits (contenus probablement sur tablettes de pierre ou d’argile). Il y a 10 divisions de la sorte dans le livre de la Genèse.

Il n’y a personne d’identifié avec la première division de Genèse 1 – Genèse 2 : 4 parce qu’elle se réfère à l’origine de l’univers et à personne en particulier, en effet Adam et Eve n’y sont même pas mentionnés. Dieu a dû révéler le contenu de cette première section à Adam, en se rappelant notamment de leur révélation privilégiée avant le péché.

Moïse a ensuite compilé les informations et les a éditées sous l’inspiration du Saint-Esprit comme cela est le mode de fonctionnement pour toute la Bible (Jésus atteste ce fonctionnement dans Matthieu 2 : 43 par exemple).

Le chapitre 1 est une vue générale de l’origine de la terre et des cieux alors que le chapitre 2 se concentre sur Adam et Eve.

Plantes et arbres créés après Adam et Eve ?

Nous pouvons également mentionner un autre problème revendiqué de Genèse 2 qui est les plantes et les arbres de Genèse 2 : 5 et 2 : 9 (qui semblent aussi apparaître après Adam contrairement à l’ordre de Genèse 1).

Gardons en tête que le chapitre 2 se concentre sur tout ce qui a un lien direct avec Adam et Eve. Les plantes et les herbes sont référées en tant qu’ « arbuste et herbe des champs » et nécessitant d’être cultivées par l’homme. Il s’agit donc de plantes cultivées et non des plantes en général. De même les arbres ne représentent que les arbres plantés dans le Jardin d’Eden et non pas tous les arbres de la terre comme il est question dans Genèse 1.

L’ordre différent de Genèse 2 est lié à l’objectif particulier du chapitre

L’ordre des évènements est prééminent dans Genèse (1er jour, 2ème jour etc…) mais dans le chapitre 2 il n’y a plus d’emphase sur cet ordre, les évènements qui y sont récapitulés ne le sont pas forcément dans un ordre chronologique mais dans un ordre qui fait sens à l’égard des points développés. Par exemple, Genèse 2 : 19 (correctement traduit dans la Bible du Semeur à l’égard du temps du verbe), parle des animaux parce qu’ils ont été montrés à Adam et non parce qu’ils ont été créés après. Les animaux sont mentionnés lorsqu’il est nécessaire qu’ils le soient.

Le chapitre 1 donne une vue d’ensemble des 6 premiers jours alors que le chapitre 2 se concentre sur le 6ème jour et constitue donc un récit plus détaillé de la création d’Adam et Eve.

Jésus et les deux premiers chapitres de la Genèse

Comme souvent, l’autorité finale est Jésus lui-même qui dans Matthieu 19 : 4-5 dit ceci :

Matthieu 19 : 4-5

Il leur répondit : N’avez-vous pas lu dans les Ecritures qu’au commencement le Créateur a créé l’être humain homme et femme et qu’il a déclaré : C’est pourquoi l’homme laissera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et les deux ne feront plus qu’un ?

Dans la même déclaration, Jésus lie Genèse 1 et 2 ensemble en se référant aussi bien à Genèse 1 (verset 27 – Il les créa homme et femme) qu’à Genèse 2 (verset 24 – C’est pourquoi l’homme laissera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux ne feront plus qu’un).

Jésus visiblement n’avait pas considéré ces deux chapitres comme étant contradictoires ou comme représentant deux créations séparées. Par ailleurs les Paroles de Jésus viennent du Père lui-même ce qui écarte tout type d’erreur que certains chrétiens aimeraient concéder à Jésus, Paul, les Apôtres, Moïse etc…

John 12 : 48-49

Celui donc qui me méprise et qui ne tient pas compte de mes paroles a déjà son juge : c’est cette Parole même que j’ai prononcée ; elle le jugera au dernier jour. Car je n’ai pas parlé de ma propre initiative : le Père, qui m’a envoyé, m’a ordonné lui-même ce que je dois dire et enseigner. 

Plus de 200 articles qui vont de la Création à la Résurrection !

La Parole de Dieu dans vos oreilles !

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces recherches afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques, le débat création/évolution et explorer les preuves historiques et archéologiques du judéo-christianisme.

Articles récents