Apocalypse 21 – Le Nouveau Ciel, la Nouvelle Terre et la Nouvelle Jérusalem – Explication

Partager l’article

Dans le chapitre 21 de l’Apocalypse nous voyons la nouvelle terre, le nouveau ciel et la nouvelle Jérusalem apparaître. Certaines questions sont soulevées après lecture de chapitre. La mer, la lune et le soleil existeront t-il encore ? Dieu va-t-il créer une nouvelle terre ou renouveler l’existante? Et le millénium vient-il avant ou après la nouvelle terre ?

La nouvelle Jérusalem

Plus tôt dans le livre de l’Apocalypse nous avions déjà rencontré « la nouvelle Jérusalem ». Elle était promise aux vainqueurs de l’église de Philadelphie:

Apocalypse 3 : 12

Du vainqueur, je ferai un pilier dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus jamais. Je graverai sur lui le nom de mon Dieu et celui de la ville de mon Dieu, la nouvelle Jérusalem, qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, ainsi que mon nom nouveau.

Ce qui était une promesse dans le chapitre 3 devient réalité dans le chapitre 21! Dans Exode 25:8 Dieu avait dit « Ils me feront un sanctuaire et j’habiterais au milieu d’eux« . Le projet de Dieu se réalise enfin!

Les aspects architecturaux représentent finalement la relation entre les hommes et Dieu comme on le voit dans Apocalypse 3:12. Les croyants seront des piliers dans le temple de Dieu. Ils seront sa structure et comme toute structure, ils sont très importants…aux yeux de Dieu!

Bible, Prophétie, Archéologie et Science

Découvrez les études thématiques de QQLV (pdf ou version imprimée) et des contenus édifiants afin d’explorer le modèle biblique, de renforcer votre foi et de découvrir la magnificence du Créateur et ses plans pour l’humanité!

Le verset 11 nous dit que la nouvelle Jérusalem rayonne de la gloire divine et que son éclat rappelle celui d’une pierre précieuse. C’est là un moyen d’expliquer « comme on peut » le niveau de gloire et de magnificence de Dieu et de son projet, les joyaux sont des images très parlantes pour nous le faire comprendre avec la lumière qu’ils renvoient.

Cette présence de Dieu se manifestait autrefois dans le lieu très saint du sanctuaire, entre les deux chérubins qui surmontaient le coffre de l’alliance, par la shekhina qui ressemblait à un nuage lumineux.

On nous dit aussi que Jérusalem est entourée d’une grande et longue muraille. Cette muraille n’indique pas qu’elle a pour but de défendre la ville contre des assaillants car nous savons qu’il n’y a plus d’ennemi et plus de souffrances dans la nouvelle création. Ce symbole de la muraille exprime que Dieu protège la ville. On le comprend mieux en lisant une prophétie qui avait été révélée au prophète Zacharie:

Zacharie 2 : 8-9

« Il y aura un jour tant d’habitants et de bêtes dans Jérusalem que la ville restera ouverte, sans murailles. Je serai, moi-même, pour elle comme une muraille de feu tout autour d’elle – l’Eternel le déclare – et je serai sa gloire au milieu d’elle. »

Le verset 12 nous dit au sujet de la ville:

Apocalypse 21 : 12-13

Elle était entourée d’une grande et haute muraille, percée de douze portes gardées par douze anges, et sur ces portes étaient gravés les noms des douze tribus d’Israël. Les portes étaient orientées trois vers l’est, trois vers le nord, trois vers le sud et trois vers l’ouest.

On comprend ce passage à l’aide d’une promesse que Jésus avait faite et qui avait été rapportée dans Luc:

Luc 13 : 29

Des hommes viendront de l’Orient et de l’Occident, du Nord et du Midi, et prendront place à table dans le royaume de Dieu.

Comme les hommes viendront des 4 points cardinaux alors il est normal que la nouvelle Jérusalem ait des portes sur chacun de ses côtés, de manière à ce qu’ils puissent entrer!

Le verset 14 nous dit ensuite que la muraille de la ville a 12 fondements et sur eux les noms des 12 apôtres de Jésus. Alors que les portes portaient les noms des tribus d’Israël, les fondements portent les noms des apôtres. Cela nous enseigne que les habitants de cette ville sont aussi bien les croyants de l’Ancien Testament que ceux du Nouveau Testament.

On apprend ensuite que l’interlocuteur de Jean va mesurer la ville, ses portes et sa muraille. Il s’agit d’un cube qui a la même longueur, largeur et hauteur. La mesure de la ville est de 12 000 stades et celle de la muraille 144 coudées. Comme les données sont symboliques les traducteurs préfèrent ne pas convertir les mesures en mètre ou kilomètre. Cette forme en cube est importante car il s’agissait des mesures du lieu très saint du temple de Jérusalem. Elle symbolise la perfection et la complétude.

La liste de pierres précieuses que nous trouvons entre le verset 18 et 21 nous enseigne que dans cette nouvelle Jérusalem tout est précieux, beau et de grande valeur. Ces pierres nous font penser aux pierres qui étaient ornées sur le vêtement du grand prêtre (le pectoral). Chacune de ces pierres portaient le nom d’une tribu Israélite.

Enfin dans cette Jérusalem il n’y a pas de temple. C’est une chose que nous avions comprise en étudiant le ministère terrestre de Jésus car Jésus lui-même est le temple. On pourrait rebondir sur la promesse faite aux vainqueurs de l’église de Philadelphie qui devaient être des piliers dans le temple de Dieu. Ils seront des piliers du temple de Dieu, le vrai. On ne parle plus d’un temple comme dans l’époque de l’Ancien Testament. Il n’y a plus besoin de ce genre de temple.

Jésus est Dieu

Une expression connue est reprise dans Apocalypse 21:6 « Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai, moi, à boire gratuitement à la source d’où coule l’eau de la vie« . Cette expression identifie une fois de plus Jésus, si c’était encore nécessaire:

Apocalypse 1 : 7-8

Voici ! Il vient au milieu des nuées et tout le monde le verra, même ceux qui l’ont transpercé, et toutes les familles de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui, amen ! Moi je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient,
le Tout-Puissant.

On se rappelle également de la conversation de Jésus avec la samaritaine à côté du puits de Jacob, qui est en lien avec la deuxième partie du verset 6 (la source d’où coule l’eau de la vie):

Jean 4 : 13-14

Celui qui boit de cette eau, reprit Jésus, aura de nouveau soif.  Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif. Bien plus : l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source intarissable qui jaillira jusque dans la vie éternelle.

Dieu va-t-il créer une nouvelle terre et un nouveau ciel ou bien renouveler l’existante ?

De manière renversante la Bible annonce que Dieu va créer une seconde terre et un second ciel « Puis je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’existait plus (Ap 21:1-3). » Cette promesse, comme de nombreuses autres, avait déjà été annoncée dans l’Ancien Testament:

Ésaïe 65 : 17 et 66 : 22

Je vais créer un ciel nouveau, une nouvelle terre ; on ne se rappellera plus les choses d’autrefois, on n’y pensera plus.

 Comme le nouveau ciel et la nouvelle terre que je vais faire subsisteront par-devant moi, l’Eternel le déclare, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom.

Certains pensent qu’il pourrait s’agir de la terre actuelle dans une version renouvelée car le verbe grec « kainos » du Nouveau Testament suggèrerait une rénovation mais je pense qu’il s’agit bel et bien d’une nouvelle terre et d’un nouveau ciel.

2 Pierre 3 : 7-13

Quant à la terre et aux cieux actuels, ils sont réservés par cette même parole pour être livrés au feu : ils sont gardés en vue du jour du jugement où tous ceux qui n’ont aucun respect pour Dieu périront.

………………………….En ce jour-là, le ciel disparaîtra dans un fracas terrifiant, les astres embrasés se désagrégeront et la terre se trouvera jugée avec toutes les œuvres qui auront été accomplies sur elle. Puisque tout l’univers doit ainsi se désagréger, quelle vie sainte vous devez mener et avec quelle piété, en attendant que vienne le jour de Dieu et en hâtant sa venue ! Ce jour-là, le ciel en feu se désagrégera et les astres embrasés fondront. Mais nous, nous attendons, comme Dieu l’a promis, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera.

Cette nouvelle terre et ce nouveau ciel sont visiblement créés après le millénium et le jugement dernier et pas immédiatement au retour de Jésus. Certains pensent que cette nouvelle terre pourrait apparaître au retour de Jésus mais Apocalypse 21:3 indique que les choses d’autrefois ont disparu. On a dû mal à avoir comment les gens de la deuxième résurrection et Satan pourraient fouler cette nouvelle création parfaite et sans mal.

La logique des choses est que cette nouvelle terre apparaisse après le jugement dernier qui aura vu toute l’humanité jugée, en particulier les gens provenant de la seconde résurrection, qui eux-mêmes n’étaient revenus qu’après le millénium et le règne des croyants avec Jésus. Il y a le règne de 1000 ans qui doit se produire entre le retour de Jésus, la seconde resurrection et le jugement dernier.

La mer existera-t-elle encore sur la seconde terre?

Le verset 1 parle de la mer qui n’existe plus. Est-ce que c’est la mer de la première terre qui n’est plus ou bien sur la nouvelle terre la mer n’existera plus? Il se pourrait bien qu’il faille considérer la mer de ce chapitre de manière symbolique. Rappelons-nous de la grande prostituée qui était assise sur les grandes eaux (Ap 17:1) et de la bête qui montait de la mer dans Apocalypse 13.

Il nous était dit dans Apocalypse 17:15 « Les eaux que tu as vues, là où est assise la prostituée, représentent des peuples, des foules, des nations et des langues« . La mer pourrait donc représenter le mal qui n’existe plus dans Apocalypse 21:1, toutes les forces qui portaient et soutenaient la bête et la prostituée ne sont plus.

Pour l’Apôtre Jean qui était prisonnier sur une île, cette annonce de la mer qui n’existera plus, a dû lui réchauffer le cœur, la mer ne le contiendrait plus sur une île, son emprisonnement serait bientôt terminé, des ponts de terre émergeraient.

Y-aura-t-il encore un soleil et une lune pour éclairer la nouvelle terre et la nouvelle lune?

Le verset 23 dit de manière majestueuse « La ville n’a besoin ni du soleil, ni de la lune pour l’éclairer, car la gloire de Dieu l’illumine et l’Agneau lui tient lieu de lampe« . Alors que celui puisse paraître illogique le texte de la Genèse indique que la lumière a été créée au premier jour, c’est à dire avant le soleil qui est arrivé au quatrième jour. La Bible nous dit tout du long que Dieu est lumière.

Inscrivez-vous pour accéder à la bibliothèque en ligne de QQLV!

Accédez à toute la Bibliothèque et à une barre de recherche qui mènent à du contenu biblique fascinant sous formes d’articles et de podcasts sur les trois thèmes que sont la science, l’archéologie et la théologie.

De nouveaux contenus sont ajoutés régulièrement ce qui vous permet de suivre l’actualité scientifique, archéologique et prophétique en lien avec la Parole de Dieu mais aussi d’approfondir ou de revoir certaines doctrines bibliques!

Recevez du contenu par email

Recevez régulièrement du contenu biblique, archéologique et scientifique dans votre boîte mail!

Voir la politique de confidentialité

Vous aurez l’occasion de vous désabonner à tout moment à l’aide d’un lien dans les emails!