Combien d’israélites ont quitté l’Egypte durant l’Exode ? 600 000 ?


Le nombre d’israélites présents lors de la sortie d’Egypte est parfois sujet à débat car il est très élevé. Voyons donc s’il y a de la place pour réviser ce nombre. Lisons d’abord le verset principal à ce sujet :

Exode 12 : 47

Les enfants d’Israël partirent de Ramsès pour Succoth au nombre d’environ six cent mille hommes de pied, sans les enfants.

Certains sceptiques essaient de réviser ce verset en cherchant à lui faire dire autre chose que “600 000 hommes”.

Comme chaque mot peut revêtir plusieurs significations selon le contexte, il est parfois argumenté que le mot “elef” en hébreux, traduit dans Exode 12 : 47 par “mille”, pourrait signifier “clan”, “tribu”, “famille” ou encore “division”.

Il est vrai que le nombre invoqué dans le verset ci-dessus paraît énorme quand on réalise qu’en plus il faut y rajouter les femmes et les enfants, soit au total environ 2 millions de personnes.

Certains pensent également qu’il s’agit d’un nombre symbolique à but théologique (accomplissement de la promesse de Dieu faite à Abraham concernant sa descendance qui se devait d’être aussi innombrable que les étoiles dans le ciel).

Toutefois, si toute interprétation peut être présentée et que le débat n’est pas fermée, l’interprétation la plus cohérente est bel et bien “mille”.

Le mot “elef” dans le livre de l’Exode

Le mot “elef” est employé à de nombreuses reprises dans le Livre de l’Exode. Jetons un coup d’oeil à ces occurences :

Exode 18 : 25

Moïse choisit des hommes capables parmi tout Israël, et il les établit chefs du peuple, chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix.

Le mot “elef” apparaît également juste avant au verset 21.

Exode 20 : 6

et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

Ce verset est réitéré dans Exode 34 : 7 avec toujours le “elef” signifiant mille.

Exode 32 : 28

Les enfants de Lévi firent ce qu’ordonnait Moïse; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée.

Exode 38 : 25

L’argent de ceux de l’assemblée dont on fit le dénombrement montait à cent talents et mille sept cent soixante-quinze sicles, selon le sicle du sanctuaire.

Le mot apparaît encore avec la même signification juste après au verset 26, 28 et 29.

Dans certains versets d’autres livres de l’Ancien Testament celui-ci peut être traduit autrement, mais quand c’est le cas, c’est parce que la logique du verset le nécessite. “Elef” est toutefois traduit par “mille” ou “millier” dans une écrasante majorité.

La “mauvaise” raison derrière la révision du mot “elef”

Le problème avec les traductions alternatives des “600 000 hommes de pied”, c’est qu’elles ne sont pas dues à la complexité du texte ou à son contexte, ce qui permettrait éventuellement de valider le débat.

Non, ces traductions alternatives sont dues au fait que des étudiants ou critiques de la Bible trouvent le nombre trop élevé. Ce sont des éléments de réflexion extérieurs qui poussent à chercher d’autres solutions.

Mais comme déjà mentionné dans cet article, le Créateur avait promis à Abraham une descendance très nombreuse, de sorte que ce nombre élevé est très cohérent, si ce n’est attendu, dans la mesure où les promesses de l’Eternel ne sont jamais vaines.

Le détail des 600 000 dans le Livre des Nombres

Enfin le texte de Nombres 1 : 21-41 passe en revue les 12 tribus d’Israël et le total donne ceci :

Nombres 1 : 46

tous ceux dont on fit le dénombrement furent six cent trois mille cinq cent cinquante.

Ces 603 550 font écho aux 600 000 arrondis d’Exode 12 : 47.

La croissance démographique des israélites en Egypte

Posons quelques données :

  • Les israélites sont arrivés en Egypte au nombre de 70 selon Exode 1 : 5.
  • Le séjour en Egypte a duré 430 ans selon Exode 12 : 40.

Pour passer de 70 personnes à 2 millions de personne en l’espace de 430 ans, il faut une croissance démographique de 2.5%.p.a.

Bien des pays en Afrique disposent aujourd’hui de tels taux de croissance (entre 2 et 3%).

Ce nombre élevé est d’ailleurs ce qui a effrayé le pharaon “qui n’avait point connu Joseph”. Si les hébreux étaient restés en faible nombre ou dans un nombre beaucoup plus faible que la population égytienne de l’époque (environ 3,5 millions), la réaction radicale de pharaon serait plus difficile à comprendre.

Comme toujours, le débat historique doit être séparé de l’interprétation du texte. La Bible doit s’interpréter en fonction de la Bible, et non en fonction d’éléments extérieurs.

A ce sujet, la Bible nous informe en plusieurs endroits que les israélites étaient au nombre de 600 000 environ lors de la sortie d’Egypte.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content