Comment pourrions nous voir les galaxies distantes dans un jeune univers ?


Comment pouvons-nous voir la lumière des galaxies lointaines dans un univers jeune? Certaines galaxies sont à des milliards d’années-lumière. Une année-lumière est la distance parcourue par la lumière à 300 000 km / seconde pendant un an. C’est un long chemin.

Si nous supposons qu’il n’y a pas eu de changements à grande échelle dans l’univers depuis la création, la lumière de ces galaxies a mis des milliards d’années pour arriver sur terre. Puisque nous pouvons déduire de la Bible que Dieu a tout créé il y a environ 600 ans, comment pouvons-nous voir cette lumière ?

Certaines personnes pensent que cette question est insurmontable et peuvent même rejeter Christ à cause de cela.

Certains ont suggéré que Dieu a créé la lumière «en transit» mais cela signifierait que des choses que nous voyons à des milliards d’années-lumière, comme une supernova, ne se sont jamais produites, cela fait de Dieu une sorte de filou, nous donnant des illusions au lieu de la réalité.

Voyons ce que nous le physicien et cosmologiste John Hartnett :

Certainement, les étoiles et les galaxies éloignées peuvent être à des millions d’années-lumière, mais cela ne signifie pas qu’il a fallu des millions d’années-lumière, selon nos normes, pour arriver ici.

Une année-lumière est une mesure de la distance et non du temps. [C’est la distance que la lumière parcourrait en un an à travers le vide à sa vitesse actuelle de 300 000 km / sec (186 000 miles par seconde), soit 9 461 000 000 000 km (5 878 000 000 000 miles).]

En d’autres termes, ce n’est qu’une expression utilisée pour nous dire à quelle distance se trouve quelque chose – et non combien de temps il a fallu à la lumière pour arriver ici.

Il y a de meilleures explications et certains utilisent la théorie de la relativité générale d’Einstein qui dit que la gravité fausse le temps. Là où la gravité est plus faible, comme au sommet d’une montagne ou sur la station spatiale internationale, plus loin du centre de la Terre, le temps se déplace plus rapidement que là où la gravité est plus forte.

Apportez ce principe bizarre mais scientifiquement vérifié aux Écritures. La Bible laisse entendre que la terre est quelque part près du centre de l’univers et que l’univers n’est pas infini. Une douzaine de versets dans les Écritures indiquent que Dieu a étendu les cieux (référence ci-dessous).

Job 9 : 8 ; Psaumes 104 : 2 ; Esaïe 40 : 22 ; Esaïe 42 : 5 ; Esaïe 44 : 24 ; Esaïe 45 : 12 ; Esaïe 48 : 12 ; Esaïe 51 : 13 ; Jérémie 51 : 13 ; Jérémie 51 : 15 ; Zacharie 12 : 1

Donc, avant cet étirement – disons que cela s’est produit le 4ème jour quand Dieu a créé le soleil, la lune et les étoiles – avant l’étirement, tout dans l’univers était plus proche que maintenant.

Donc, s’il y a eu des changements dans la structure à grande échelle de l’univers. Quels en sont les effets relativistes? Si toute la matière était plus rapprochée et que la terre était près du centre, alors la gravité autour de la terre serait élevée, tandis que loin de la terre, aux confins de l’univers, la gravité serait faible.

Et s’il y a une grande différence de gravité, il y a une grande différence dans la vitesse à laquelle le temps s’écoule. Il est donc possible que, bien que des milliards d’années se soient écoulées aux limites de l’univers, seules quelques heures se soient écoulées sur la terre, laissant suffisamment de temps à la lumière de ces galaxies pour arriver sur terre.

Différentes horloges de l’univers à l’époque auraient pu ressembler à ceci:

Ce n’est donc pas la lumière qui se déplace plus vite, c’est le temps qui s’écoule plus vite !

La lumière stellaire créée le quatrième jour aurait eu beaucoup de temps pour voyager sur terre et être visible à Adam et Eve lors du sixième jour. Nul besoin de milliards d’années.

N’oubliez pas: le christianisme est une foi fondée sur des preuves.

Et voici une citation qui fait particulièrement écho au succès de la Bible sur le terrain de la science opérationnelle :

Pour le scientifique qui a vécu avec une foi intangible dans la puissance de la raison, l’histoire se termine comme un mauvais rêve.

Il a gravi les montagnes de l’ignorance ; il est sur le point de conquérir le sommet le plus élevé et tandis qu’il se hisse sur le dernier plateau, il est accueilli par une bande de théologiens qui s’y trouvaient depuis des siècles.

Robert Jastrow, God and the Astronomers (1978), p. 116

Lire d’autres articles :

Les Origines et les Bases Bibliques de la Science Moderne

Datation Radiométrique – Age des Roches, Fossiles et de la Terre – Créationnisme

Le Registre Fossile Interprété par les Créationnistes

Le déluge biblique de Noé a-t-il eu lieu ?

Voici également un pdf très intéressant en anglais sur le sujet de la lumière des étoiles lointainesOpens in a new tab..

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content