| |

Les pictogrammes chinois sont-ils liés au récit de la genèse ?

Partager l’article

De manière assez étonnante, les pictogrammes chinois confortent le récit de la genèse, et notamment la création et le déluge.

Bien sûr ces constats entre les caractères chinois ont donné lieu à plusieurs débats acharnés, et nombreux sont ceux qui remettent en question le lien supposé entre les éléments du récit de la genèse et les caractères chinois.

Chacun est à même de voir s’il s’agit de multiples coïncidences ou bien s’il faut accepter l’évidence.

Vous trouverez ci-dessous des histoires bibliques familières. Par coïncidence ou non, de nombreux caractères chinois s’alignent sur ces histoires. La plupart des Chinois qui ont étudié la Bible connaissent le lien de ces histoires avec les caractères chinois.

Bible, Prophétie, Archéologie et Science

Découvrez les études thématiques de QQLV et des contenus édifiants afin d’explorer le modèle biblique, de renforcer votre foi et de découvrir la magnificence du Créateur et ses plans pour l’humanité!

Vous pouvez juger par vous-même s’il existe ou non une connexion. Il y aurait plusieurs centaines de pictogrammes qui correspondent à des histoires dans la Bible. Tous les caractères utilisés sont en pictogrammes traditionnels.

園 (yuan2) Jardin

Ce pictogramme est composé de 囗 (enclos) + 土 (poussière) + 口 (souffle, bouche) + 亻 (radical pour personne) + 人 (personne).

Nous connaissons le récit où Dieu créa Adam et Eve et les plaça à l’intérieur [囗 / enceinte ou enclos] du jardin d’Eden. Adam fut créé lorsque Dieu le forma de poussière et lui insuffla le souffle de vie; tandis qu’Ève fut créée à partir d’une côte prise à Adam.

Voici les passages bibliques correspondants :

  • Genèse 2 : 7
  • Genèse 2 : 21

禁 (jin4) Interdire / Interdire

Ce pictogramme est composé de 木 + 木 (deux arbres) + 示 (afficher / notifier / instruire).

Au milieu du jardin d’Eden, Dieu mit deux arbres (arbre de vie et arbre de la connaissance du bien et du mal) et donna à Adam des instructions lui interdisant de manger de ce dernier.

  • Genèse 2:16-17

婪 (lan2) convoitise / avidité

Ce pictogramme est composé de 木 + 木 (deux arbres) + 女 (femme). C’est une autre histoire familière dans laquelle Eve convoita les fruits interdits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal – en plus des fruits de l’arbre de vie.

  • Genèse 3: 6

裸 (luo3) Nu / Nu

Ce pictogramme est composé de 衤 (radical pour les vêtements) + 果 (fruit). Après qu’Adam et Eve aient mangé le fruit défendu, leurs yeux s’ouvrirent et ils réalisèrent qu’ils étaient nus. Alors ils prirent des feuilles d’un arbre fruitier et se firent des vêtements pour cacher leur nudité.

  • Genèse 3: 7

船 (chuan2) Bateau / Navire

Ce personnage est composé de 舟 (navire / navire) + 八 (huit) + 口 (bouches et classificateur pour personne).

Dieu chargea Noé de construire une arche et de se préparer au déluge qui s’en allait détruire toute vie sur terre. Le moment venu, Noé et sa famille (8 personnes) entrèrent dans l’arche (navire) pour échapper au déluge.

  • Genèse 7:11

魔 – « Tentateur »

Le pictogramme ci dessus est composé de 鬼 = diable ; 林 = foret (2 arbres) ; 广 : large ou couvrir.

Ici également la présence de deux arbres et du diable représentent une association étrange, qui pourrait s’expliquer à travers le récit de la genèse dans lequel le diable occasionne la chute d’Adam et Eve en convaincant Eve de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Le caractère signifiant « diable » peut lui aussi être découpé en plusieurs symboles signifiant « champ – 田», « secret 厶» et « homme – 儿 ».

Conclusion

Bien évidemment ceux qui sont opposés à la Bible refusent ces interprétations, par exemple il est dit que certains symboles auraient une fonction « phonétique », n’empêche que la représentation graphique colle pile-poil aux significations bibliques.

À tout le moins, je pense que tout penseur ouvert d’esprit conviendra que la corrélation entre les caractères chinois et la genèse est une hypothèse raisonnable, intrigante, et que cela mérite de plus amples recherches.

Les éléments sont assez convaincants, même s’ils ne peuvent prouver quoique soit. Il y a beaucoup d’autres exemples de tels caractères chinois, mais ceux-ci sont suffisamment révélateurs pour se faire une idée.

Enfin ce qui permet possiblement de valider ce lien supposé, c’est notamment le fait que dans le modèle biblique, les premières langues sont créées lors de l’épisode de la Tour de Babel. C’est ici que commence l’histoire des chinois et de leur langue. Le fait que l’Eternel ait pu inclure ces symboles dans les caractères chinois est très plausible bibliquement.

Sans même vérifier ces liens entre les pictogrammes chinois et le récit de la genèse, dans la perspective biblique, les chinois et leur langue trouvent de toute façon leur origine à Babel. L’étude des pictogrammes chinois, tout au plus, conforte la véracité de l’épisode de Babel.

Nous avions vu précédemment que la dispersion à Babel évoquée dans la Bible prenait place une trentaine d’années avant que la première dynastie chinoise ne soit reportée dans l’histoire chinoise.

Tous ces éléments séparés permettent de consolider une position.

Les légendes de déluge à travers le monde

Le déluge biblique de Noé a t-il eu lieu ?

Est-ce qu’il y a eu un monde pré-adamique selon la Bible?

Nombreux sont les croyants de notre temps qui croient en un monde pré-adamique dans lequel les dinosaures et les anges auraient vécu avant Adam et Eve. La création de Genèse serait essentiellement une re-création, le premier monde ayant été détruit dans ce qu’on appelle un déluge de Lucifer. Mais la Bible enseigne-t-elle vraiment qu’il y…

Continuer à lire

Apocalypse 14 – Les premiers fruits, la moisson et la vendange – Explication

Nous retrouvons dans Apocalypse 14 les 144 000 rachetés d’Apocalypse 7, l’annonce du jugement et de la chute de Babylone, la moisson et la vendange ainsi que les premiers fruits qui sont offerts à Dieu et à l’Agneau. Il s’agit là d’éléments très intéressants à décortiquer. Dans cet article nous nous attardons sur les premiers…

Continuer à lire

Y a-t-il une contradiction sur l’heure de la crucifixion de Jésus ?

Des critiques avancent qu’il y a une contradiction sur l’heure de la crucifixion de Jésus. Dans les évangiles de Marc, Matthieu et Luc, on comprend que la crucifixion a eu lieu à la troisième heure (c.à.d. 9h00) et que Jésus est resté environ six heures sur la croix, soit jusqu’à 15h00. Toutefois dans l’évangile de…

Continuer à lire

Afin de soutenir ce ministère chrétien qui travaille gratuitement pour tous, vous pouvez vous abonner au site pour avoir accès à tous les contenus et enlever les pubs au sein des articles:

Genèse et Création

Il y a de nombreux sujets scientifiques que les chrétiens doivent aborder pour solidifier leur foi et être en mesure de la présenter puissamment face aux sceptiques. Cette cinquantaine d’études vous aidera à aiguiser votre foi et vos arguments!

Prix 10 euros

Les études sont livrées au format PDF sur un lien Google Drive (téléchargement possible pour consultation hors-ligne), il y a un petit prix associé pour soutenir les frais du site internet et la création de contenu biblique.

A lire également

RECEVEZ DU CONTENU par email

Recevez régulièrement du contenu biblique, archéologique et scientifique dans votre boîte mail!

Voir la politique de confidentialité

Vous aurez l’occasion de vous désabonner à tout moment à l’aide d’un lien dans les emails!