Qui a écrit Deutéronome 34, le récit de la mort de Moïse ? Josué ? Moïse lui même ?


Qu’est-ce que ces livres ont en commun ? Le sixième volume du Commentaire de Matthew Henry sur toute la Bible, Le Silmarillion et le Livre des contes perdus de J. R. R. Tolkien et The Point of It All de Charles Krauthammer. L’auteur de chacun de ces livres est mort avant d’avoir terminé son travail. Dans chaque cas – et il y en a bien d’autres – un autre auteur a édité et terminé le travail.

La Bible n’est pas différente.

Les Écritures indiquent clairement que Moïse a écrit le Pentateuque, les cinq premiers livres de l’Ancien Testament (Deutéronome 4:14; 5: 1–2; 1 Rois 2: 3; 8: 9; 2 Rois 14: 6 Esdras 7 : 6; Néh. 1: 7; 8: 1; Ps. 103: 7; Dan. 9:13; 2 Chron. 23:18; 25: 4; Mal. 4: 4; Matthieu 19: 7–8; 22:24; Actes 3:22; 7: 37-38; Rom.10: 19; 1 Cor.9: 9; Héb.9: 19; Rév. 15: 3). S’en tenir à la paternité mosaïque du Pentateuque pose cependant une question intéressante: qui a rédigé le passage sur la mort et l’enterrement de Moïse dans le chapitre 34 du Deutéronome ?

Au fil des siècles, les savants bibliques et les commentateurs ont discuté la rédaction de Deutéronome 34. Par exemple, la tradition juive cite Josué. Dans son commentaire sur le Deutéronome, Jean Calvin reconnaît la «conjecture probable des anciens» selon laquelle Josué a écrit Deutéronome 34, mais admet qu’Éléazar le prêtre est également un candidat probable. John Gill dit que Josué pourrait être l’auteur, et admet pourtant qu’Eléazar, Samuel et Esdras sont également de possibles candidats.

Moïse aurait il pu écrire lui même ce passage ?

Il n’est pas inimaginable de penser que Moïse a écrit le récit de sa propre mort et de son enterrement, en particulier puisque Dieu a révélé sa parole et ses œuvres à Moïse (Ps. 103: 7). Il y a d’autres exemples dans les Écritures qui donnent une certaine crédibilité à l’idée que Moïse avait vu sa mort prochaine et sur ses circonstances.

Cela serait cohérent avec la révélation par Dieu d’événements futurs dans d’autres endroits de la Bible. Dieu avait donné un aperçu de son plan à Abraham concernant la destruction de Sodome et Gomorrhe (Genèse 18: 17–33).

Dieu avait révélé à Ézéchiel en temps réel que Nabuchodonosor se tenait à un carrefour, devinant la voie à suivre (Ézéchiel 21: 18-23). Dans Ézéchiel 8, Dieu avait révélé à Ézéchiel – pendant son exil près de l’Euphrate – ce qui se passait dans le temple de Jérusalem.

Matthieu 16:21 indique que Jésus savait ce qui l’attendait – la souffrance, la crucifixion et la résurrection – à Jérusalem. Par conséquent, Dieu aurait pu révéler à Moïse ce qui devait arriver durant ses derniers jours.

Cependant, il est plus probable qu’une autre main ait écrit Deutéronome 34, et il y a des indications dans les Écritures et dans la tradition juive quant à l’identité probable de l’auteur.

Éléazar aurait il pu écrire Déutéronome 34 ?

Fils d’Aaron et son successeur en tant que grand prêtre, Éléazar est souvent cité comme un possible auteur du Deutéronome 34. Éléazar a joué un rôle important dans la vie d’Israël pendant les ministères de Moïse et de Josué. Il a été nommé chef de la tribu de Lévi (Nombres 3:32) et a été chargé de superviser les devoirs du sanctuaire (Nombres 4:16). Dans le désert, Éléazar fut chargé d’inventorier le butin de guerre après qu’Israël eut combattu Madian (Nombres 31). Il a également aidé Moïse et Josué à distribuer le pays aux tribus d’Israël (Nombres 34:17; Josué 14: 1).

De plus, Éléazar était un Lévite. Les Lévites étaient en charge de la loi (Deut. 31: 9, 26) et ils devaient l’enseigner (Nombres 31:21; Deut. 33:10; 2 Chron. 17: 9; 35: 3). La position d’Éléazar en tant que grand prêtre et son service aux côtés de Moïse et de Josué lui ont peut-être donné les qualifications nécessaires pour mettre à jour le Deutéronome après la mort de Moïse.

Esdras aurait il pu écrire Déutéronome 34 ?

Esdras est décrit comme un digne scribe qui était «habile dans la loi de Moïse» et qui avait «mis son cœur à étudier la loi du Seigneur et à la pratiquer» (Esdras 7: 6, 10). Esdras était responsable du rétablissement du culte fidèle parmi le reste qui revenait d’exil.

Dans le cadre de son travail de restauration, la tradition juive attribue deux actions qui portent sur notre sujet.

Premièrement, il est responsable de la mise à jour du script de la Bible hébraïque.

Deuxièmement, dans le Talmud de Jérusalem et de Babylone, les rabbins indiquent qu’Esdras a terminé la mise à jour, la collecte et l’organisation des livres de l’Ancien Testament.

De plus, 2 Maccabées 2:13 suggère qu’Ezra avait une grande bibliothèque à sa disposition pour effectuer son travail sur le canon de l’Ancien Testament. Compte tenu de l’activité littéraire d’Esdras et des ressources dont il disposait, il aurait pu être responsable de la clôture du Pentateuque avec la mort et l’enterrement de Moïse.

Samuel aurait il pu écrire Déutéronome 34 ?

Samuel est un candidat de choix pour la paternité de Deutéronome 34 étant donné à la fois sa position devant le Seigneur (1 Sam. 2:21; 3:19) et aussi son rôle de prophète. Les prophètes de l’Ancien Testament étaient inspirés divinement (1 Pierre 1: 10–12; 2 Pierre 1: 20–21), et nombres d’entre eux ont rapporté leurs prophéties par écrit (Isaïe, Ézéchiel, Joël, Michée, etc.).

Selon la division de la Bible hébraïque, il existe cependant davantage de livres prophétiques. Ce que nous considérons comme les livres historiques (Josué, Juges, 1 et 2 Samuel, 1 et 2 Rois) sont également considérés comme prophétiques. Cela signifie que les livres historiques ne sont pas simplement un récit historique d’Israël; ils sont une «histoire sacrée» écrite par un prophète pour enregistrer les actes de Dieu envers le peuple de son alliance (1 Chron. 29:29).

Le prophète Samuel a donc écrit les histoires sacrées des juges et les livres de Samuel jusqu’à sa mort. Certains ajouteraient le livre de Josué à la liste des livres écrits par Samuel.

Les Écritures témoignent également de l’activité littéraire de Samuel dans 1 Samuel 10:25 et 1 Chroniques 29:29. Samuel aurait donc eu, en tant que prophète, l’autorité divine pour achever le Deutéronome. Et cela expliquerait la déclaration trouvée dans Deutéronome 34:10: «Il n’a plus paru en Israël de prophète semblable à Moïse, que l’Éternel connaissait face à face.»

Josué aurait il pu écrire Déutéronome 34 ?

Josué semble être le candidat le plus probable à la paternité de Deutéronome 34. La plupart des commentateurs et la tradition juive sont d’accord. John Peter Lange souligne qu’il ressort clairement du commandement de Josué dans Josué 1: 8 (comparer avec Deut. 4: 2; 13: 1) qu’il a médité et pratiqué la Parole de Dieu.

Josué a servi comme accompagnateur de Moïse depuis sa jeunesse et a probablement grandi dans la connaissance de la Parole de Dieu tout en servant Moïse (Nombres 11:28; voir aussi Exode 33:11). Les Écritures donnent également des preuves de l’activité littéraire de Josué dans Deutéronome 31:19 et Josué 24:26.

Bien que Dieu ait pu communiquer le récit de la mort et de l’enterrement de Moïse à l’un des hommes énumérés ci-dessus, une simple lecture de Deutéronome 34 semble indiquer que Josué est l’auteur le plus probable.

Conclusion

Alors que l’auteur du Deutéronome 34 peut être argumenté positivement, nous ne savons finalement pas qui l’a écrit. Beaucoup suivent les conseils avisés de Calvin et laissent indécise «la question sans grande importance». En prêchant Deutéronome 34, le pasteur peut donner son opinion sur l’auteur, car quelques-uns des candidats conviennent. Mais le pasteur devrait simplement suggérer son opinion.

Lorsqu’il instruit une congrégation sur l’inspiration des Écritures et sur les auteurs des 66 livres de la Bible, le pasteur peut offrir cette note: suggérer qu’un auteur autre que Moïse a écrit le Deutéronome 34 ne sape en aucun cas la paternité mosaïque du Pentateuque ou l’inspiration de Écriture. Encore une fois, l’Écriture comprend des indications d’ajouts et de mises à jour divinement autorisés. Par exemple, Proverbes 25: 1 raconte que les hommes du roi Ézéchias ajoutaient des paroles de Salomon aux Proverbes.

Bien que David soit l’auteur de nombreux psaumes, il est clair qu’une autre personne a mis le livre dans la forme que nous avons aujourd’hui; par exemple, le Psautier est divisé en cinq livres, dont beaucoup contiennent des psaumes d’autres auteurs.

Exode 13:17 mentionne le «chemin du pays des Philistins», une mise à jour d’un nom de lieu plus ancien puisque les Philistins n’étaient pas sur la scène au moment de l’exode.

Et Samuel n’aurait pas pu écrire 2 Samuel, puisqu’il était déjà mort; il est probable que Nathan ou Gad aient terminé son travail (1 Chron. 29:29).

Les 16 ministres qui ont achevé le commentaire magistral de Henry, Christopher Tolkien et Daniel Krauthammer, ont veillé à honorer leurs prédécesseurs en achevant leurs travaux. Et quand il s’agit des Écritures, nous pouvons avoir confiance dans le fait que Dieu a supervisé et même inspiré ceux qui ont fait les mises à jour et les ajouts (2 Tim. 3:16).

Références :

Who Wrote Moses’s Obituary in Deuteronomy 34 ?Opens in a new tab.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content