Achazia avait il 22 ans ou 42 ans quand il est entré dans son règne ?


2 Rois 8 : 26

Il était âgé de vingt-deux ans à son avènement et il régna un an à Jérusalem.


2 Chroniques 22 : 2

Achazia avait quarante-deux ans lorsqu’il devint roi, et il régna un an à Jérusalem. Sa mère s’appelait Athalie, fille d’Omri.

Le verset dans les chroniques semble mentionner 42 ans au lieu des 22 du texte des rois. Nous n’avons pas pour sûr la réponse quant à cette contradiction.

Il apparaît tout d’abord impossible qu’Achazia avait 42 ans quand il est devenu Roi à la mort de son père, car son père n’avait que 40 ans ou légèrement plus quand il est mort (2 Chroniques 21 : 5,20Opens in a new tab.).

Achazia ne peut pas être plus vieux que son père

Achazia ne pouvant pas être plus vieux que son père avait certainement 22 ans. Aussi les différentes traductions de la Bible ne traduisent pas toutes systématiquement le verset des chroniques avec les 42 ans, mais aussi 22 ans.

Quelques théories peu convaincantes

Plusieurs explications plus ou moins envisageables ont été proposées pour justifier cette contradiction apparente. L’une d’entre elles consisterait à dire qu’Achazia a co-régné avec son père à partir de ses 22 ans, et qu’il a été réellement intronisé à ses 42 ans. Cette théorie est néanmoins difficile à supporter car Joram, le père d’Achazia n’a à priori régné que 8 ans. Il y a probablement eu co-régence, en raison de la maladie que Joram contracte à la fin de sa vie, mais pas d’une durée aussi longue.

Certains disent qu’il pourrait s’agir de l’âge de sa mère, ou bien de la 42ème année de la dynastie d’Omri. Pour ma part j’ai dû mal à croire en ces théories.

L’erreur d’un copiste

Ce qui paraît plus probable c’est qu’une erreur de copiste ait été commise, car la version syriaque et la version arabe traduisent 22 ans au lieu de 42 ans. La septante, elle, traduit 20 ans, et le texte massorétique 42 ans.

La plupart des traductions modernes se basent sur le texte massorétiqueOpens in a new tab., d’où le 42 ans. Il est probable que les écrivains du texte massorétique n’aient pas puisé des mêmes sources que les autres versions, syriaque et arabe par exemple.

Ils se pourraient également que les nombres hébreux à la base étaient écrits en lettre plutôt qu’en forme numérique, les nombres 20 et 40 étant très similaire, une erreur aurait pu se glisser.

Le texte biblique est il remis en question ?

La vraie question est : est ce que si erreur de copie il y a, cela remet en question le texte biblique ? L’Écriture est dite “être préservée” dans psaumes 12 : 6-7. Cela ne signifie pas que des erreurs mineures n’aient pu être possibles. Ce sont bel et bien des copistes qui ont transmis la Bible, pas les prophètes qui eux étaient inspirés. Sans copiste aucun livre ne serait parvenu à nous aujourd’hui.

Leur travail était extrêmement rigoureux, ils comptaient les lettres pour s’assurer de la bonne transcription.

La préservation en parallèle

L’écriture a t’elle donc été préservée à travers la copie d’une copie d’une copie ? ou bien à travers les différentes lignées de textes qui existent ? L’histoire nous montre que les traducteurs se souvent aidés de ces plusieurs “lignées” pour parvenir à achever une traduction. Ils ont adopté une méthode en parallèle plutôt qu’en série.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, en mettant en parallèle les différentes ressources et textes, fussent ils de lignées différentes, nous sommes en mesure de savoir qu’Achaziah avait 22 ans au début de son règne et non 42, les différentes traductions et éditions s’entraidant entre elles.

Contradiction suivante : Jojakin avait il 8 ans ou 18 ans quand il devint roi ?


Voir aussi l’article : La Bible souffre t’elle de contradictions ?Opens in a new tab.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content