Est-ce que c’est Dieu ou Satan qui a incité David à recenser Israël ?


Deux passages bibliques montrent que David a été incité à agir contre Israël et Juda, dans le premier passage c’est l’Éternel qui incite David, et dans l’autre c’est Satan alors comment comprendre ces deux passages ? Y aurait-il une contradiction ?

Lisons premièrement les deux passages :

2 Samuel 24 : 1
L’Eternel se mit de nouveau en colère contre les Israélites et il incita David à agir contre leurs intérêts en lui suggérant l’idée de faire le recensement d’Israël et de Juda.

1 Chroniques 21.1
Satan se dressa contre Israël et il incita David à faire le recensement d’Israël.

Le passage de Samuel ne saurait être correctement compris sans une lecture attentive du chapitre 21 du premier livre des Chroniques.

1 Chroniques 21 : 3-8
Joab dit : Que l’Eternel rende son peuple cent fois plus nombreux ! O roi, mon seigneur, ne sont-ils pas tous aujourd’hui déjà des sujets de mon seigneur ? Pourquoi alors, mon seigneur ordonne-t-il pareille chose ? Pourquoi chargerait-il Israël d’une faute ?

Mais le roi maintint l’ordre donné à Joab. Joab se mit donc en route et parcourut tout Israël. Puis il regagna Jérusalem. Joab communiqua à David le résultat du recensement du peuple apte au service militaire : l’ensemble d’Israël comptait 1 100 000 hommes aptes à porter les armes, et Juda 470 000.

Joab n’avait recensé ni les ressortissants de la tribu de Lévi ni ceux de Benjamin, tant l’ordre du roi lui répugnait. Cet acte déplut à Dieu et il sévit contre Israël.

C’est Dieu qui, par l’intermédiaire de Satan, a incité David à agir contre Israël, en faisant le recensement. Les malheurs d’Israël dans la Bible sont toujours la conséquence d’une sanction de l’Éternel à cause du péché du peuple. Satan, lui, n’a fait qu’agir sur permission.

Le péché et l’endurcissement

Nous voyons dans ces versets que l’acte déplut à Dieu. Dieu l’a ainsi poussé à commettre l’erreur et le péché qu’il nourrissait. Il s’agit de la même logique que l’on retrouve ailleurs dans la Bible avec par exemple ces versets du livre de l’Exode et d’autres du livre d’Esaïe :

Exode 4 : 21
L’Éternel dit à Moïse: En partant pour retourner en Égypte, vois tous les prodiges que je mets en ta main: tu les feras devant Pharaon. Et moi, j’endurcirai son cœur, et il ne laissera point aller le peuple.

Esaïe 6 : 10
Rends insensible le cœur de ce peuple, Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, Pour qu’il ne voie point de ses yeux, n’entende point de ses oreilles, Ne comprenne point de son cœur, Ne se convertisse point et ne soit point guéri.

Ces versets nous montrent que Dieu endurci parfois le cœur des hommes. Cet endurcissement produit des péchés. Nous voyons ainsi que le pharaon d’Egypte a été endurci par l’Éternel. C’est un peu la même chose avec David pour le recensement.

Satan en embuscade au moindre faux-pas

La Bible nous révèle aussi que Dieu, parfois, “lâche la bride” à Satan. Quand il y a péché, quand l’Éternel est déçu, Satan se voit recevoir la permission d’agir. Les versets suivants le démontrent.

1 Rois 22 : 20-23
L’Eternel demanda : « Qui trompera Achab pour qu’il aille attaquer Ramoth en Galaad et qu’il tombe sur le champ de bataille ? » L’un proposait ceci, l’autre cela. Finalement, un esprit s’avança, se plaça devant l’Eternel et dit : « Moi, je le tromperai. » L’Eternel lui demanda : « Et comment t’y prendras-tu ? »

« J’irai, répondit-il, inspirer des mensonges à tous ses prophètes. » L’Eternel dit : « Pour sûr, tu le tromperas, tu y réussiras. Va donc et fais comme tu l’as dit ! »

Et maintenant, conclut Michée, c’est ce qui est arrivé : l’Eternel a fait qu’un esprit de mensonge inspire tous tes prophètes ici présents, car l’Eternel a résolu ta perte.

Il y a aussi un cas particulier dans le livre de Job qui montre bien que les mauvais anges n’attendent qu’une occasion pour sévir. Ainsi lorsque Dieu le permet, le malheur se produit.

Job 1 : 6-12
Or, un jour, les anges de Dieu se rendirent au conseil de l’Eternel. L’Accusateur Satan vint aussi parmi eux. L’Eternel dit à l’Accusateur : D’où viens-tu donc ?

Celui-ci lui répondit : Je viens de parcourir la terre et de la sillonner.

Alors l’Eternel demanda à l’Accusateur : As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n’y a personne comme lui sur la terre : c’est un homme intègre et droit, un homme qui craint Dieu et qui évite de mal faire.

L’Accusateur lui répondit : Est-ce vraiment pour rien que Job craint Dieu ? N’as-tu pas élevé comme un rempart de protection autour de lui, autour de sa maison, et autour de tous ses biens ? Tu as fait réussir ses entreprises : ses troupeaux se sont multipliés dans le pays ! Mais porte donc la main sur tous ses biens et sur les siens, et l’on verra s’il ne te maudit pas en face.

Alors l’Eternel dit à l’Accusateur : Tous ses biens sont en ton pouvoir, ainsi que les siens, mais ne porte pas la main sur sa personne !

Satan agit avec la permission de l’Eternel

Dans le cas du recensement d’Israël, L’Eternel est en colère avec David et il laisse Satan, qui certainement n’en demandait pas tant, le soin d’assouvir ses penchants destructeurs.

Recevez le magazine digital (pdf + audio)

“Science, Archéologie et Parole de Dieu”

Téléchargez les articles par thématique au format PDF

De la Création à la Résurrection !

Contradiction suivante : Achazia avait-il 22 ans ou 42 ans quand il est entré dans son règne ?


Voir aussi l’article parent : Y a t-il des contradictions dans la Bible ?

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces recherches afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques, le débat création/évolution et explorer les preuves historiques et archéologiques du judéo-christianisme.

Articles récents