La Prophétie du chapitre 7 de Daniel – Les 4 grands animaux


Dans Daniel 7, le prophète décrit la montée et la chute de royaumes, tout comme dans le chapitre 2Opens in a new tab., mais avec des détails supplémentaires.

Dans sa vision, Daniel voit quatre vents des cieux qui font irruption sur la grande mer.

La prophétie biblique contient une variété de représentations symboliques. Chacun de ces symboles est expliqué clairement dans les Écritures.

  • Une bête représente un royaume (Daniel 7:17, 23).
  • Les vents représentent des conflits, des guerres (Jérémie 49:36, 37).
  • L’eau représente des multitudes, des peuples et des nations (Apocalypse 17:15).

Les 4 bêtes

Babylone : le lion aux ailes d’aigle

Un lion, la première bête, est un symbole approprié pour Babylone. Les prophètes de l’Ancien Testament appelaient Babylone « un lion ». Le lion aux ailes d’aigle était un symbole important sur les pièces de monnaie babyloniennes et sur les murs de Babylone. Le lion – le roi des bêtes – et un aigle – le chef des oiseaux – décrivent parfaitement le puissant règne de Babylone de 605 à 539 av.

Les mèdes et les perses : l’ours

La férocité des soldats médo-persans est représentée dans l’ours du verset 5. Quand les Mèdes et les Perses ont renversé Babylone, ils ont également conquis la Lydie et l’Égypte.

Les trois côtes dans la gueule de l’ours représentent ces trois nations: Babylone, Lydie et Égypte. L’empire Médo-Perse a régné sur le Moyen-Orient de 539 à 331 av.

Les grecs : le léopard

Le léopard est un symbole approprié de l’empire d’Alexandre le Grand, la Grèce. Le roi grec a vaincu avec la rapidité d’un léopard volant avec des ailes d’aigle.

Pourquoi ce léopard a-t-il quatre têtes? Quand Alexandre mourut à trente-trois ans, ses quatre généraux – Cassandre, Lysimaque, Séleucus et Ptolémée – se partagèrent l’empire. La prophétie biblique est incroyablement précise. Les Grecs ont régné de 331 à 168 av.

Les sceptiques du phénomène prophétique de Daniel et certains chrétiens avancent que le léopard serait les Perses, et que les Grecs seraient la 4ème bête. Voici un article qui traite particulièrement de ce débat :

L’empire romain : l’animal aux dents de fer et aux 10 cornes

L’empire romain, «aussi fort que le fer», a conquis le monde en 168 av. en battant les Grecs à la bataille de Pynda. Sous les Césars, le puissant Empire romain régna à partir de 168 av. à 351 ap.J.C.

Les dix cornes

Dans Daniel 2, les jambes de fer, représentaient l’Empire romain et se terminaient par dix orteils, représentant les divisions de Rome.

Dans Daniel 7, la quatrième bête et les dix cornes représentent les mêmes dix divisions de Rome. Rome n’a pas été conquise par une cinquième puissance mondiale. Elle a été divisée – envahie par les tribus barbares du nord alors qu’elle se décomposait de l’intérieur de 351 à 476 après JC.

Qu’est ce que la petite corne ?

La petite corne est un nouveau pouvoir qui s’élève. Puisqu’elle s’élève du milieu des dix cornes, elle doit s’élever d’Europe occidentale, hors de l’empire romain païen.

Si la petite corne s’élève des dix divisions de Rome, ça veut dire qu’elle apparait après la division de Rome, ou quelque temps après 476 après J.-C.

Dans la Bible, les yeux sont un symbole de sagesse ou de compréhension (Éphésiens 1:18). Cette puissance terrestre, s’élevant aux premiers siècles de notre ère, avait la sagesse ou la compréhension humaine – les yeux d’un homme, pas de Dieu.

Les divisions de Rome étaient principalement des pouvoirs politiques.

Le chapitre 7 nous dépeint une petite corne qui est différente des autres, qui prononce des paroles contre le Très-Haut et opprime les saints (ce que nous retrouvons dans le Livre de l’Apocalypse et à travers la persécution, notamment des premières générations de chrétiens) et espèrent changer les temps et la loi.

Ce nouveau pouvoir est différent, il n’est pas un pouvoir politique. Ce doit être une puissance religieuse.

Cette étonnante prophétie prédit qu’un système politico-religieux sortirait de l’ancien Empire romain au début des siècles après J.C.

La Bible a prédit que l’église primitive entrerait dans une période d’apostasie. Paul en parle dans Actes 20 : 28-31 et 2 Thessaloniciens 2 : 3-4 et cela apparaît aussi dans Daniel 8 : 12.

Cette petite corne devait selon le texte régné « un temps (1 an prophétique), des temps (2 ans prophétiques), et la moitié d’un temps (une demi année prophétique)” (verset 25).

Notons que les années prophétiques bibliques sont constitués de 360 jours prophétiques (et non 365).

Cette période est également mentionnée dans Apocalypse 12:14. Selon Apocalypse 12: 6, cette période équivaut à 1 260 jours prophétiques.

Dans les prophéties bibliques, un jour prophétique équivaut à une année littérale (voir Nombres 14:34; Ézéchiel 4: 6). La petite corne, ou pouvoir de l’Église-État, régnerait en maître pendant 1260 ans, ou tout au long des siècles du Moyen-Age.

Cette puissance romaine – l’Église médiévale – substituerait la tradition humaine à la Parole de Dieu, la loi de l’homme à la loi de Dieu, et les pénitences et indulgences prescrites par l’Église pour le pardon et la repentance prescrits par Dieu.

De nombreux chrétiens fidèles, qui refusaient de céder à cette union Eglise-Etat, seraient persécutés.

Cette persécution est aussi attestée à travers l’histoire.

Notons que cette durée de 1260 années commencent après la chute de l’empire romain (fin du 5ème siècle après J.C), ce qui nous amène à un point de départ aux alentours du 6ème siècle après J.C. Ainsi cette période se termine quelque part à la fin du 18ème siècle après J.C.

Le destin de la petite corne

Voici la réponse de Dieu concernant la petite corne :

Daniel 7 : 26-27

Puis viendra le jugement, et on lui ôtera sa domination, qui sera détruite et anéantie pour jamais.

Le règne, la domination, et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous les cieux, seront donnés au peuple des saints du Très Haut. Son règne est un règne éternel, et tous les dominateurs le serviront et lui obéiront.

Le Fils de l’Homme et l’Ancien des Jours

Le Livre de Daniel contient des éléments d’une rare importance. Ainsi était annoncé la caractéristique particulière de la divinité biblique. D’un coté le Fils de l’Homme – expression que reprendra de nombreuses fois Jésus – et de l’autre – l’Ancien des Jours – expression qui désigne le Père.

Daniel 7 : 9, 10, 13

Je regardai, pendant que l’on plaçait des trônes. Et l’ancien des jours s’assit. Son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure; son trône était comme des flammes de feu, et les roues comme un feu ardent.

Un fleuve de feu coulait et sortait de devant lui. Mille milliers le servaient, et dix mille millions se tenaient en sa présence. Les juges s’assirent, et les livres furent ouverts.

Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu’un de semblable à un fils de l’homme; il s’avança vers l’ancien des jours, et on le fit approcher de lui.

On lui donna la domination, la gloire et le règne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit.

Notons que ce Fils de l’Homme, doit être servi par toutes les nations et peuples. La divinité du Messie est ici exprimée car aucun homme ou ange ne peut être servi, si ce n’est le Fils de Dieu. On y constate aussi l’universalité du message et le salut qui bien évidemment ne concernait pas que les juifs.

Le Livre de l’Apocalypse développe également cette scène :

Apocalypse 5 : 7

L’Agneau s’avança pour recevoir le livre de la main droite de celui qui siégeait sur le trône

Conclusion

Il semblerait bien que l’église romaine du moyen-âge soit la petite corne de Daniel 7, dont le pape a été déposé en 1798 par Napoléon avec un point de départ pour les 1260 années prophétiques en 538 (avec le pape vigilius, premier de la papauté byzantine et premier à ne pas avoir joui d’une réputation de sainteté).

Cette durée de 1260 jours réapparait plusieurs fois dans l’Apocalypse et il est donc fort probable qu’il y ait une double application – représentant aussi une dernière période de l’histoire : 3 ans et demi.

Cette prophétie du chapitre 7 est parallèle à la prophétie du chapitre 2. Elle développe cependant davantage la période de l’histoire relative aux dix orteils de la statue, alias les dix cornes, desquels émerge une petite corne, qui s’en va faire la guerre aux saints, avant que le Messie n’y mette un terme et ne se présente devant l’Ancien des Jours.

A ce titre le Nouveau Testament nous apporte bien des éclairages sur ce mystérieux Fils de l’Homme présent au verset 13.

Un mot d’emprunt égyptien dans le Livre de Daniel

En discutant de l’interprétation du rêve de Nabuchodonosor par Daniel, Hartman avec d’autres critiques a conclu qu’il y a là une claire dépendance littéraire sur l’histoire similaire de l’interprétation des rêves de pharaon par Joseph: “L’emprunt dans Daniel est évident du fait qu’avec tous les autres mots utilisés ici pour désigner divers types de devins,…

Continue reading

Les mots grecs des instruments musicaux dans Daniel

Comme exprimé il y a longtemps dans la déclaration classique de S. R. Driver, les emprunts grecs en araméen de Daniel ont été considérés comme une preuve objective de la date tardive de Daniel. Comme l’a rappelé Coxon, «De tous les arguments linguistiques qui ont été utilisés dans le débat concernant l’âge des sections araméennes…

Continue reading

Archéologie de Babylone et de Jérémie et Daniel

Connaissez vous Nebo-Sarsekim ? Nebo qui ? Vous voulez dire que vous ne vous souvenez pas de Nebo-Sarsekim? Pas étonnant, car si vous consultez votre Bible, vous constaterez qu’il n’est mentionné qu’une seule fois dans l’Ancien Testament. Nébo-Sarsekim était un haut fonctionnaire babylonien nommé dans Jérémie 39: 3. La mention de cet individu dans la…

Continue reading

Le Suaire de Turin est il authentique….et biblique ?

Le Suaire de Turin est un sujet très controversé. Selon certains, il serait l’authentique tissu funéraire de Jésus-Christ. Ce tissu montre l’image avant et arrière d’un homme qui semble avoir subi de nombreuses tortures. En raison de plusieurs éléments de preuve1, je pense que le Linceul de Turin n’est pas l’authentique tissu funéraire de Jésus….

Continue reading

Le déluge biblique de Noé a-t-il vraiment eu lieu ?

La déluge biblique est un sujet très important et chaque chrétien est invité tôt ou tard à déterminer son historicité afin d’établir ou/et de renforcer sa confiance dans le concept de l’inspiration divine de la Bible. Le déluge a autant de signification que la Création de l’Univers dans le livre de la Genèse et la…

Continue reading

  1. https://creation.com/turin-shroud

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content