La Prophétie du chapitre 2 de Daniel : La Statue à 4 métaux


Le Livre de Daniel est un livre “par excellence” pour démontrer rationnellement et objectivement le caractère inspiré de la Bible.

Cet article fait partie de la série “Les Prophéties du Livre de Daniel – Décryptage et Explication” qui étudient les différentes prophéties présentes dans le livre en question.

A la fin de l’article je fournirai également un lien concernant la date de rédaction de ces prophéties. En effet celles-ci sont tellement exactes que de nombreux sceptiques et théologiens tentent de placer leur production 4 siècles après la date biblique (ce qui ironiquement ne suffirait pas à briser l’élan prophétique de ce livre dont la portée dépasse largement le 2ème siècle avant J.C).

Mais c’est justement parce que Dieu les a inspirées qu’elles ont pu être annoncées à l’avance.

Seul Dieu est à même d’annoncer l’avenir avec assurance :

Esaïe 46 : 10

J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli…

Le fait qu’il y ait des sceptiques concernant le phénomène prophétique ne devrait pas nous étonner. En fait, croire en cette possibilité d’annoncer l’avenir à l’avance découle de la croyance en l’existence de Dieu. Il est évident que si on ne croit pas en Dieu, la chose est impossible. Mais si on y croit, la possibilité est permise.

Si prophétie il y a, alors le Créateur de l’Univers est identifié !

Parcourons donc la prophétie présente dans le chapitre 2 – peut être la plus connue avec la prophétie des 70 semaines (ou septaines) du chapitre 9.

Le songe et l’esprit agité de Nebucadnetsar

Il y a plusieurs religions et plusieurs spiritualités dans le monde, et cette multiplicité est une pierre d’achoppement pour la majorité.

Le chapitre 2 de Daniel nous donne le moyen d’extraire la vérité de la confusion généralisée car cette multiplicité religieuse était présente à la cour du roi de Babylone. Mais il y a un moment où le voile tombe et où la réalité est dévoilée.

Alors que le roi de Babylone, tout agité par son rêve, fait appel aux magiciens, aux astrologues, aux enchanteurs et aux chaldéens, pour qu’ils lui remémorent et lui expliquent le songe, ces derniers esquivent la demande épineuse de leur roi, et ils lui demandent, comme tout bon charlatan, de leur raconter le songe afin qu’ils puissent lui donner une explication.

Le roi ne coopère pas et les menace de les réduire en pièces s’ils ne lui font pas connaître le songe.

S’ensuit une deuxième demande de la part des chaldéens – la même que la première – ils veulent d’abord connaître le songe.

Le roi se fait encore plus sévère. Il comprend que ces derniers veulent gagner du temps et qu’ils lui proféreraient des mensonges et des faussetés s’ils connaissaient le songe.

  • Les magiciens utilisaient des tours de passe-passe, de la magie et de la ruse.
  • Les astrologues observaient les étoiles pour tenter de prévoir l’avenir.
  • Les sorciers étaient des spirites qui prétendaient communiquer avec les morts pour obtenir des informations sur l’avenir.
  • Les Chaldéens étaient l’élite éduquée qui tentaient de prédire l’avenir par le génie humain, des calculs mathématiques et une compréhension de la philosophie. Mais démasqués, ces derniers durent en arriver aux mêmes conclusions que ceux qui ne croient pas en Dieu :

Daniel 2 : 10

Les Chaldéens répondirent au roi: Il n’est personne sur la terre qui puisse dire ce que demande le roi; aussi jamais roi, quelque grand et puissant qu’il ait été, n’a exigé une pareille chose d’aucun magicien, astrologue ou Chaldéen.

Sur ce, le roi s’irrita et décida de faire périr tous les sages de Babylone.

Il semblerait que le message universel : toutes les religions sont égales l’une de l’autre et mènent toutes à la “Puissance Supérieure” n’ait pas été concluant dans ce cas.

Quand il s’agit de faire tourner la machine, il faut en revenir au principe véridique – celui qui marche.

Le prophète Daniel et ses compagnons face à la sentence du roi

La sentence d’exécution des sages concernait également les hébreux comme Daniel et ses compagnons. Voyant le couperet venir, Daniel se renseigne et demande au roi de lui consentir un peu de temps pour qu’il puisse révèler le secret au roi.

Daniel et ses compagnons, dans l’intervalle, prient le Dieu des Cieux, le Dieu de la Bible.

Daniel dit après avoir reçu une vision explicative pendant la nuit ;

Il révèle ce qui est profond et caché, il connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière demeure avec lui.

Le commandant du roi, Arjoc, devant exécuter la sentence du roi, amène à nouveau Daniel devant lui.

Daniel 2 : 27-28

Daniel répondit en présence du roi et dit: Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins, ne sont pas capables de découvrir au roi.

Mais il y a dans les cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps. Voici ton songe et les visions que tu as eues sur ta couche.

Nous remarquons ici au passage que toute la diversité culturelle et religieuse du monde d’alors en fut réduite au Dieu de Daniel.

La grande statue du songe

Le roi avait eu le songe d’une grande statue avec 5 matériaux.

  • La tête en or
  • La poitrine et les bras en argent
  • Le ventre et les cuisses en airain
  • Les jambes en fer
  • Les pieds en partie de fer et d’argile

Daniel dit ceci quant au destin de la statue :

Daniel 2 : 34

Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces.

Ensuite la pierre devint une grande montagne et remplit toute la terre.

L’interprétation et la signification de la statue

Il n’est nul besoin de spéculer quant à la signification de cette statue. Daniel donne la clé d’interprétation :

Daniel 2 : 37-38

O roi, tu es le roi des rois, car le Dieu des cieux t’a donné l’empire, la puissance, la force et la gloire;

il a remis entre tes mains, en quelque lieu qu’ils habitent, les enfants des hommes, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel, et il t’a fait dominer sur eux tous: c’est toi qui es la tête d’or.

Nous comprenons ici que la tête d’or représente le royaume de Babylone.

La suite de la prophétie explique que les autres métaux représentent dans un ordre chronologique d’autres royaumes qui se remplaceront successivement jusqu’à qu’un royaume “un peu particulier” ne viennent les remplacer définitivement, sans que lui même ne soit jamais remplacé.

Dès lors l’histoire nous enseigne ceci :

  • La tête d’or : le royaume babylonien
  • La poitrine et les bras d’argent : l’empire des mèdes et des perses
  • Le ventre et les cuisses d’airain : l’empire grec
  • Les jambes de fer : l’empire romain
  • Les pieds en partie de fer et d’argile : l’empire romain divisé, en partie fort, en partie affaibli

Les Mèdes et les Perses ont renversé les Babyloniens en 539 av. Cyrus, le général qui a dirigé les armées médo-perses, est prédit par son nom 150 ans à l’avance dans Ésaïe 44:28 et Ésaïe 45: 1. Les Mèdes et les Perses ont gouverné le monde de 539 à 331 av.

La nation grecque a renversé les Mèdes et les Perses. Les Grecs ont gouverné le monde de 331 à 168 av. Alexandre le Grand a conquis le monde à l’âge de trente-trois ans. Nous étudierons plus en détail son ascension fulgurante au pouvoir dans Daniel, chapitre 8

Les Romains ont conquis les Grecs en 168 av.

Le prophète Daniel prédit que l’Empire romain serait divisé. L’éclatement de l’empire s’est produit de 351 à 476 après JC.

Aucun cinquième empire mondial n’a renversé les Romains. Rome fut divisée exactement comme le prophète l’avait prédit. Les tribus barbares du nord ont envahi l’Empire romain et celui-ci a été divisé en États séparés et distincts.

Les nations d’Europe d’aujourd’hui – France, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie, etc. – étaient prédites dans ce rêve étonnant.

La Parole de Dieu est claire. Ces 8 mots prophétiques, «ils ne seront point unis l’un à l’autre», ont arrêté tout prétendu conquérant de l’Europe à travers les siècles.

Tout au long de l’histoire, des dirigeants politiques tels que Charlemagne, Charles V, Louis XIV, Napoléon, Hitler et Staline ont tenté de gouverner le monde en unissant l’Europe. Chacun a désespérément échoué.

La prophétie biblique est exacte. L’avenir est entre les mains de Dieu. Nous pouvons lui faire confiance en toute sécurité.

Voici un autre article concernant l’identité de chaque royaume plus en détail, en effet les sceptiques et certains chrétiens attribuent le 4ème royaume à la Grèce plutôt qu’à Rome, mais la cohérence du texte de Daniel empêche cette interprétation.

Que nous indique d’important la prophétie ?

C’est le verset 44 du chapitre 2 qui nous le dit :

Daniel 2 : 44

Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement.

Voici le fameux Royaume de Dieu dont parlera Jésus-Christ ensuite dans les évangiles. Ce royaume est l’espérance des chrétiens.

Nous verrons dans la prophétie du chapitre 9 que le Messie doit accomplir une alliance ferme avec “un grand nombre” avant la fin.

Admirons de par la plume de Daniel, la confiance que nous pouvons placer en l’Eternel :

Daniel 2 : 45

C’est ce qu’indique la pierre que tu as vue se détacher de la montagne sans le secours d’aucune main, et qui a brisé le fer, l’airain, l’argile, l’argent et l’or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver après cela. Le songe est véritable, et son explication est certaine.

Mettons nous à la place de Nebucadnetsar quand il reçut l’explication du songe. Il savait que l’interprétation était juste, puisque Daniel lui avait dans un premier temps révéler son rêve.

Ainsi quand Daniel lui déclara : le songe est véritable, et son explication est certaine, il comprit la puissance de la prophétie et de son initiateur : le Dieu de la Bible.

La prophétie de Daniel 2 a t’elle écrite après les évènements et les royaumes décrits ?

De la même manière que les chaldéens de l’époque trouvaient qu’il était impossible d’annoncer l’avenir, ainsi en est-il des athées aujourd’hui. Et c’est pourquoi dans leur esprit il est obligatoire que ce récit ait été écrit à posteriori.

Heureusement les Manuscrits de la Mer Morte mettent une limite à leur scepticisme puisqu’ils sont datés du 2ème siècle avant J.C. Autrement ce récit aurait davantage été projeté dans une période plus éloignée, après l’époque de Jésus.

L’ancienneté de ces manuscrits (150 av.J.C) excluent une écriture au 2ème siècle (165 av.J.C). Il n’y aurait pas eu suffisamment de temps pour que les compositions maccabées soient diffusées, vénérées et acceptées comme Écriture canonique par une secte maccabée.

Il n’était pas possible pour Daniel d’avoir son livre à Babylone et qu’en seulement 15 ans, ces rouleaux aient circulé jusqu’à la mer Morte et aient été acceptés comme Écriture. Cela est possible si le Livre de Daniel a été écrit au sixième siècle.

Nous pouvons nous poser la question de comment l’auteur de ce livre, dans l’hypothèse minimaliste d’une écriture au 2ème siècle avant J.C, aurait pu prédire l’empire romain et le fait qu’il ne serait pas remplacé par un 5ème royaume mais divisé et affaibli (comme c’est le cas aujourd’hui) jusqu’au temps de la fin.

Aussi le livre de Daniel (chapitre 9) prophétise le début du ministère de Jésus et le moment de son exécution, qui ont lieu au 1er siècle après J.C.

Il faut véritablement être “engagé philosophiquement” pour ne pas percevoir la véracité et la dimension prophétique de ce livre. Mais voici un article plus détaillé sur la date de rédaction du Livre de Daniel, il y a en effet beaucoup de détails qui justifient de la date biblique.

Pourquoi le retour de Jésus prend il autant de temps ? A quand le jour de l’Eternel ?

Le retour de Jésus prend du temps, il s’est passé 2000 ans depuis son ministère. L’impatience des chrétiens semble donc légitime puisqu’il faut bien concéder que le temps historique qui s’est écoulé depuis l’époque de Jésus est long, très long. Pour autant à la question : pourquoi le retour de Jésus prend il autant de…

Continue reading

Les dinosaures ont ils disparu il y a 65 millions d’années ? Créationnisme

De tous les questions entourant les dinosaures, leur disparition est la plus énigmatique d’entre toutes. Des dinosaures aussi bien marins, que terrestres et volants ont disparu. Le mystère s’épaissit quand on prend en compte que les dinosaures étaient bien adaptés à leur environnement et qu’ils étaient répartis dans le monde entier. Cette article est grandement…

Continue reading

Un mot d’emprunt égyptien dans le Livre de Daniel

En discutant de l’interprétation du rêve de Nabuchodonosor par Daniel, Hartman avec d’autres critiques a conclu qu’il y a là une claire dépendance littéraire sur l’histoire similaire de l’interprétation des rêves de pharaon par Joseph: “L’emprunt dans Daniel est évident du fait qu’avec tous les autres mots utilisés ici pour désigner divers types de devins,…

Continue reading

Quel âge a la Terre selon la Bible ?

Comment sait on que l’âge biblique de la terre est d’environ 6000 ans ? C’est en effet une information largement répandue et elle provient du travail de James Ussher (1581-1656) sur la chronologie biblique. Cette date est assez juste dans les grandes lignes mais elle peut varier d’environ 1500 ans compte tenu du large panel…

Continue reading

Y avait il des chariots en Egypte avant la période des Hyksos et à l’époque de Josèphe ?

Comme les chars (Genèse 41:43) ne se trouvent pas en Égypte avant la période Hyksos, la mention des chars dans le récit de Joseph semble poser un problème. Cependant, il convient de noter qu’il existe des preuves de chars au début de la période dynastique en Mésopotamie avant l’Ancien Empire en Égypte 1(Archer 2007, pp….

Continue reading

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content