Les Sceaux, Trompettes et Coupes d’Apocalypse décrivent-ils trois fois les mêmes jugements ou trois séries de catastrophes?

Partager l’article

Lorsqu’on lit les descriptions des sceaux, des trompettes et des coupes, on peut se poser les questions suivantes:

  • Décrivent-ils une longue chronologie dans laquelle des événements se succèdent ?
  • Décrivent-ils le même ensemble de jugements de trois manières différentes ?
  • Ces sceaux, ces trompettes et ces coupes ont-ils déjà eu lieu ? Se produisent-ils maintenant ? Ou dans le futur ?

Un livre qui couvre plus de 2000 ans d’histoires

Le livre de l’Apocalypse dépeint toute l’histoire de l’église jusqu’à la fin des temps et non pas uniquement des événements des dernières heures de la terre. Si on prend l’exemple de la persécution, des guerres, des épidémies, ces phénomènes ont toujours existé depuis le début de la chrétienté. Jean s’inclut d’ailleurs dans les tribulations (Apoc 1:9).

Les trois séries de jugements se superposent

Je pense que les jugements qui sont déclenchés par les sceaux, les trompettes et les coupes sont les mêmes. Il ne s’agit pas d’un ordre successif mais de trois développements qui reprennent les mêmes choses différemment, avec un effet de superposition. Ce n’est que mon avis, à vous d’avoir votre conviction!

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il pourrait s’agir des mêmes fléaux dans les trois cas (sceaux, trompettes, coupes).

Bible, Prophétie, Archéologie et Science

Découvrez les études thématiques de QQLV (pdf ou version imprimée) et des contenus édifiants afin d’explorer le modèle biblique, de renforcer votre foi et de découvrir la magnificence du Créateur et ses plans pour l’humanité!

Les éléments célestes ébranlés

Le sixième sceau (Ap 6:12-13) parle du « soleil (qui) devint noir comme une toile de sac, la lune tout entière devint rouge comme du sang« . Jésus parle de cet événement comme un événement unique de la fin. Jésus, reprenant des prophéties d’Ésaïe (13:10 ; 34:4) et de Joël (3:4), avait annoncé le même phénomène dans Matthieu 24:

Matthieu 24:29-30

Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune perdra sa clarté, les étoiles tomberont du ciel ; les puissances célestes seront ébranlées. C’est alors que le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel…

Ces signes dans le ciel sont des signes qui précèdent la venue de Jésus. C’est la résurrection et l’instauration du Royaume ensuite de sorte qu’il n’y a plus de temps pour que les hommes non repentants vivent encore sur terre et reçoivent des fléaux pendant une période de temps.

La quatrième trompette de son côté créait le même genre d’effet que décrit par Jésus dans Matthieu 24 et dans le sixième sceau d’Apocalypse 6:12-13 « Le quatrième ange sonna de la trompette : le tiers du soleil, le tiers de la lune et le tiers des étoiles furent frappés, de sorte que le tiers de leur lumière s’éteignit, et la clarté du jour, comme celle de la nuit, diminua d’un tiers (Ap 8:12) ».

La cinquième coupe qui déverse le cinquième fléau (Ap 16:10) semble elle aussi avoir le même genre d’effet: « Le cinquième ange versa sa coupe sur le trône de la bête. Alors de profondes ténèbres couvrirent tout son royaume« . La quatrième coupe était, elle, versée sur le soleil pour brûler les hommes ce qui est aussi un phénomène céleste qu’on pourrait ranger dans le carcan des éléments célestes ébranlés mentionnés par Jésus dans Matthieu 24:29-30.

Juste après le 6ème sceau, nous arrivons au chapitre 7 de l’Apocalypse lorsque les élus sont marqués par quatre anges avant que les éléments ne se déchaînent sur terre. Cela est encore cohérent avec la séquence donnée par Jésus lorsqu’il sera sur les nuées « Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.« (Mt 24:31).

Les effets du sixième sceau

Quand on voit le niveau de calamités extrême du sixième sceau on a dû mal à voir comment autre chose que le retour de Jésus peut représenter une étape logique et faisable après ces chamboulements. Il est dit par exemple « Le ciel se retira comme un parchemin qu’on enroule, et toutes les montagnes et toutes les îles furent enlevées de leur place (Ap 6:14) ».

Le sixième ange et l’Euphrate

Un lien manifeste qui permet de relier les trompettes et les coupes se trouvent dans deux passages qui indiquent les mêmes choses:

Apocalypse 9:14

 Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu, et disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d’Euphrate.

En contexte Apocalypse 9:14 annonce un très grand nombre de cavaliers. Il ne s’agit pas de « forces armées littérales » mais de la reprise de l’histoire de Babylone qui a été prise par les perses qui venaient de l’orient. Plus de détails sur ce sujet dans l’article sur Harmaguédon.

Apocalypse 16:12

Alors le sixième ange versa sa coupe dans le grand fleuve, l’Euphrate. Ses eaux tarirent, pour que soit préparée la voie aux rois venant de l’orient.

Dans le cadre d’Apocalypse 16:12, nous retrouvons aussi la logique d’un combat gigantesque qui est en somme la même chose qu’Apocalypse 9:14. Nous voyons encore que les trompettes et les coupes agissent probablement en parallèle et annoncent des choses similaires.

Les trompettes éclatantes

Lorsque le « Fils de l’homme » paraîtra dans le ciel, il enverra ses anges « avec la trompette retentissante » (Mt 24:31) rassembler les élus. La dernière trompette sonne le retour de Jésus et la résurrection, elle semble vraiment retentir à un moment où le septième sceau est ouvert. Si le sixième sceau (annonçant des phénomènes célestes) précède de très peu le retour de Jésus, c’est que les 6 premières trompettes ont dû agir en même temps que les 6 premiers sceaux!

La septième coupe et le septième fléau

Lisons l’un des effets de la septième coupe/fléau:

Apocalypse 16:20

Toutes les îles s’enfuirent et les montagnes disparurent

Maintenant rappelons-nous l’un des effets du 6ème sceau:

Apocalypse 6:14

Le ciel se retira comme un parchemin qu’on enroule, et toutes les montagnes et toutes les îles furent enlevées de leur place.

Nous voyons que si nous devions considérer les sept sceaux, les sept trompettes et les sept coupes comme déclenchants des événements différents les uns des autres nous aurions alors des catastrophes identiques qui se réaliseraient plusieurs fois. Cela voudrait dire par exemple que deux fois les montagnes et les îles seraient « enlevées de leur place ou disparaîtraient ».

L’ordre des événements

Nous savons de par plusieurs passages que la septième trompette sonne le retour de Jésus et la résurrection (voir 1 Corinthiens 15:51-52 par exemple). Pourtant, juste après la sixième coupe (les 7 coupes apparaissant après les 7 trompettes qui elles-mêmes viennent après les 7 sceaux) et juste avant la septième coupe, Jésus dit ceci « Voici : je viens comme un voleur ! Heureux celui qui se tient éveillé et qui garde ses vêtements (Ap 16:15) ».

Nous comprenons ici que Jésus n’est pas encore revenu au moment du 6ème sceau, pourtant si ce 6ème sceau venait chronologiquement après la 7ème trompette, Jésus serait déjà venu et il aurait déjà surpris un bon nombre de personnes. Le fait qu’il ne soit pas encore là après le 6ème sceau semble mieux se comprendre si les coupes agissent en parallèle avec les trompettes et les sceaux.

D’ailleurs la 6ème coupe met également en scène les deux témoins qui représentent les croyants qui se repentent et rendent leur témoignage. Visiblement les croyants sont encore en train de prophétiser à ce moment-ci et ne sont pas encore ressuscités et avec Jésus comme le nécessite la 7ème trompette.

On remarque que la fin du 6ème et 7ème sceau, la fin de la 7ème trompette et la fin de la 7ème coupe sont très similaires les des autres:

  • Apocalypse 8:5 (7ème sceau) – Il y eut alors des coups de tonnerre, des voix, des éclairs et un tremblement de terre.
  • Apocalypse 11:19 (7ème trompette) – Alors s’ouvrit le temple de Dieu qui est dans le ciel, et le coffre de son alliance y apparut. Il y eut des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, un tremblement de terre et une forte grêle.
  • Apocalypse 16:18 (7ème coupe) – Alors, il y eut des éclairs, des voix et des coups de tonnerre, et un violent tremblement de terre ; on n’en avait jamais vu d’aussi terrible depuis que l’homme est sur la terre.

Conclusion

Il y a un fort effet de répétition dans l’Apocalypse de sorte que les mêmes annonces sont déclinées plusieurs fois avec un effet de superposition qui apportent des informations et des éclairages supplémentaires à chaque fois. Le phénomène de répétition et de superposition semble en plus se poursuivre avec les 7 paroles prononcées sur Babylone dans Apocalypse 17 et 18.

Les détails des calamités, qui sont en grande partie tirés de l’Ancien Testament, sont des clés de décodage, ils ne doivent pas être considérés trop littéralement au point de nous faire perdre de vue la grande image et nous faire penser qu’il s’agit d’événements différents.

Inscrivez-vous pour accéder à la bibliothèque en ligne de QQLV!

Accédez à toute la Bibliothèque et à une barre de recherche qui mènent à du contenu biblique fascinant sous formes d’articles et de podcasts sur les trois thèmes que sont la science, l’archéologie et la théologie.

De nouveaux contenus sont ajoutés régulièrement ce qui vous permet de suivre l’actualité scientifique, archéologique et prophétique en lien avec la Parole de Dieu mais aussi d’approfondir ou de revoir certaines doctrines bibliques!

Recevez du contenu par email

Recevez régulièrement du contenu biblique, archéologique et scientifique dans votre boîte mail!

Voir la politique de confidentialité

Vous aurez l’occasion de vous désabonner à tout moment à l’aide d’un lien dans les emails!