Pourquoi Dieu a t’il exaucé la malédiction d’Elisée s’il ne fallait pas garder de rancunes envers les enfants ?


2 Rois 2 : 23-24

Il monta de là à Béthel; et comme il cheminait à la montée, des petits garçons sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient: Monte, chauve! monte, chauve! Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants.


Lévitique 19 : 18

Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Éternel.


Les petits garçons mentionnés dans le verset ci dessus laissent à penser qu’il s’agit d’enfants. Pourtant le mot utilisé en hébreux signifie plutôt “jeunes personnes”. Il est d’ailleurs utilisé pour désigner Joseph à ses 39 ans (genèse 41 : 12), et Salomon à ses 20 ans (1 Rois 3 : 7). Ensuite, Béthel, était le lieu central du culte païen.

Le verset du lévitique ne doit pas être pris hors contexte. Certes dans les dix commandements donnés par Dieu, il est dit par exemple : Tu ne tueras point. Pourtant Dieu n’a t’il pas envoyé le déluge et détruit tous les habitants de l’époque antédiluvienne ?

La Bible explique en long et en large que le fruit du péché c’est la mort. Ce passage ci n’en est qu’une démonstration supplémentaire. Elisée, en tant que successeur d’Elie, avait reçu de Dieu des pouvoirs miraculeux. Hélas, Elisée, comme tout homme, était imparfait.

Le texte ne dit pas que Dieu ait ordonné l’apparition des ours, quand bien même l’a t’il autorisé. C’est bel et bien Elisée qui a appelé à leur châtiment.

A savoir si celui ci était mérité, seul Dieu est en posture de répondre.

Le verset du lévitique, ci-dessus, présente la directive de l’Eternel qui indique qu’il ne faut pas avoir de rancune contre les enfants du peuple, mais c’est bel et bien Elisée qui a été pris de colère et a maudit ses moqueurs.

Quand Jésus emploie cette expression plus tard : tu aimeras ton prochain comme toi-même ! cela ne signifie pas que les pécheurs ne reçoivent pas leur châtiment. Dans le cas d’Elisée, nous avons à faire à des gens qui rejetaient l’Eternel en plus de se moquer de son prophète.

Dieu nous invite effectivement à ne pas garder rancune et à pardonner, si nous ne le faisons pas, nous ne pouvons le reprocher au Seigneur.

Contradiction suivante : Jésus interdit il aux Apôtres de prendre un bâton ou pas pour annoncer le Royaume de Dieu ?


Voir aussi l’article : La Bible souffre t’elle de contradictions ?

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content