Apocalypse 8 à 11 – Les 7 Trompettes – Explication

Partager l’article

Le septième sceau d’Apocalypse 8:1 débouche sur la vision des sept trompettes qui à leur tour vont décliner des calamités, les trois dernières étant spécifiques trois malheurs. De nombreux éléments font penser aux dix plaies d’Égypte et à d’autres éléments de l’Ancien Testament. Nous allons étudier soigneusement dans cet article les 7 trompettes afin de comprendre leur signification.

On se rappelle après qu’après avoir lu l’article sur les sept sceaux qu’il y avait deux façons de voir les sceaux, les trompettes et les coupes:

  • Soit il s’agit de trois séries d’événements successifs avec une intensification des plaies au fur et à mesure que l’histoire se déroule.
  • Soit il s’agit de la même série d’événements déclinée de trois manières différentes et complémentaires.

Le chapitre 8 – Le 7ème sceau et les 7 trompettes

Lorsque le 7ème et dernier sceau est ouvert, un silence d’environ une demi-heure se produit et nous débouchons sur les 7 trompettes (le calme avant la tempête). Le chapitre 8 nous présente les quatre premières trompettes et annoncent les trois dernières.

Le verset 3 reprend également les éléments du Yom Kippour, lorsque le grand prêtre entrait une fois par an dans le lieu très saint pour purifier le peuple de tous les péchés. Il fallait répandre du parfum (représentant les prières des saints) devant l’Éternel pour créer un nuage de fumée qui cachait le propitiatoire et les deux tablettes des commandements. C’est ainsi que le grand-prêtre ne mourrait pas « car nul ne peut voir Dieu et vivre » (les deux fils d’Aaron étaient entrés une fois dans le lieu très saint, cela avait provoqué leur mort parce qu’ils s’étaient présentés devant l’Éternel sans accomplir toutes les prescriptions nécessaires).

Bible, Prophétie, Archéologie et Science

Découvrez les études thématiques de QQLV et des contenus édifiants afin d’explorer le modèle biblique, de renforcer votre foi et de découvrir la magnificence du Créateur et ses plans pour l’humanité!

Apocalypse 8:4

Et, de la main de l’ange, la fumée des parfums s’éleva devant Dieu, avec les prières des membres du peuple saint.

La première trompette

De la grêle mêlée à du sang et du feu s’abattent sur la terre (ce qui nous fait penser aux plaies d’Égypte). Un tiers de la terre et des arbres est brûlé et toute plante verte est brûlé. On se rappelle que la 8ème plaie d’Égypte avait causé le même genre de dégât. La grêle de la 5ème plaie avait également décimé les troupeaux des égyptiens.

La première trompette apporte la dévastation à la terre elle-même.

La deuxième trompette

Une énorme masse incandescente qui ressemble à une montagne embrassée est précipitée dans la mer. En conséquence un tiers des créatures marines et un tiers des bateaux sont détruits.

La deuxième trompette se concentre sur les mers.

La troisième trompette

Une sorte de globe de feu tombe sur le tiers des fleuves et sur les sources d’eau. Beaucoup d’hommes meurent car ils ont bu l’eau qui est devenue amère. On pense ici à la première plaie d’Égypte qui avait empêché les égyptiens de boire l’eau du fleuve.

La troisième trompette affecte l’approvisionnement en eau ce qui a pour conséquence la mort de nombreuses personnes.

Les trois premières trompettes nous font aussi penser aux effets déclenchés par les sceaux 2, 3 et 4 (famine et épidémie notamment).

On se rappelle également qu’au chapitre 7 il était question que les quatre anges ne fassent pas de mal à la terre, à la mer, ni aux arbres, tant que le front des serviteurs de Dieu n’étaient pas encore marqués du sceau divin. Lorsque cela fait, les catastrophes commencent à s’enchaîner. Notons que ce marquage spirituel se fait tout au long de l’histoire et non pas juste à la fin.

La quatrième trompette

Le tiers du soleil, le de la lune et le tiers des étoiles sont frappés, c’est ainsi que le tiers de leur lumière s’éteint et que la clarté du jour et de la nuit diminue. Cela fait penser au 6ème sceau qui parlait des éléments célestes ébranlés et également à la 9ème plaie d’Égypte qui avait recouvert l’Égypte de ténèbres.

La quatrième trompette attaque le ciel affectant le soleil, la lune et les étoiles

À la fin des effets des quatre premières trompettes la voix forte d’un aigle crie: « Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, quand retentiront les trois trompettes que les trois derniers anges vont faire sonner! »

Le chapitre 9 – La 5ème et la 6ème trompette

La cinquième trompette

En contraste avec le chapitre 7 qui parlaient des 144 000 marqués du sceau de Dieu, nous avons dans le chapitre 9 tous ceux qui ne sont pas marqués par le sceau divin être frappés par des sauterelles. Il s’agit de la 5ème trompette et du premier malheur.

On voit ici les hommes qui souffrent, cherchent à mourir mais n’y arrivent pas. Cela nous rappelle le 6ème sceau et le jour de la colère. Il ne faut probablement pas y voir des sauterelles littérales comme cela a été le cas lors de la 8ème plaie d’Égypte. D’ailleurs on se rappelle que le prophète Joël avait comparé l’armée d’invasion d’Israël comme des sauterelles (Joël 1:4 ; 2:25).

Le sixième trompette

La sixième trompette et le deuxième malheur font périr cette fois-ci un tiers des hommes. Deux myriades de myriades de cavaliers réalisent cette tâche. C’est donc par la guerre qu’ils meurent et cela sonne comme une intensification du premier malheur.

Cela peut aussi nous faire penser au 2ème sceau qui était celui de la guerre. Le reste des hommes qui survit ne renoncent pas pour autant et continue à avoir un comportement hostile envers Dieu. C’est hélas une tendance que l’on remarque dans le monde.

Un lien peut aussi être fait entre Apocalypse 9:17-20 et Esaïe 9:14-15. En contexte Esaïe dénonçait les faux prophètes « Le dirigeant et le notable sont la tête du peuple,
et le prophète enseignant le mensonge en est la queue
. » Apocalypse 9:17 nous dit que le pouvoir des chevaux est dans leur gueule dans leur queue qui ressemblent à des serpents pourvus de têtes pour qu’ils puissent nuire.

Nous pourrions avoir ici une dénonciation des faux prophètes et possiblement du sécularisme de notre société moderne qui a éloigné les hommes de l’évangile et permit à d’autres mouvements (néo-paganisme) de réapparaître dans des formes plus ou moins modernes.

Le chapitre 10 – L’annonce de la 7ème trompette

Dans ce chapitre qui fait acte d’interlude entre la 6ème et la 7ème trompette, nous voyons Jean qui doit symboliquement manger un livre qui est doux comme le miel dans la bouche mais amer dans son estomac. Cela nous rappelle Ezéchiel chapitre 3 où la même chose était demandée. Il avait reçu l’ordre d’aller prêcher à un peuple qui n’allait pas l’écouter.

Accepter la parole de Dieu au début est « doux », sachant que c’est une communication qui vient de Dieu. Le message ultime est celui de la réconciliation et de la paix. Cependant, le processus de l’humanité pour atteindre cette paix implique de passer par des épreuves (remise en question, souffrance, rejet, mort…). C’est « l’amertume » de prêcher un évangile « doux » au monde : sachant que ceux qui rejettent Dieu reste sujet à sa colère. Dans le cadre de cette obligation amère, Jean est tenu de continuer à prophétiser sur de nombreuses choses différentes.

Le chapitre 11: Les deux témoins et la 7ème trompette

Les deux témoins

Nous découvrons dans le chapitre 11 les deux témoins qui symbolisent les croyants. Ils reçoivent des pouvoirs et prophétisent. Une fois qu’ils ont fini de diffuser leur témoignage, ils sont tués (faisant écho au 5ème sceau du chapitre 6 où les âmes des martyrs s’impatientaient) mais ressuscitent 3 jours et demi plus tard. Cela nous rappelle la persécution annoncée par Jésus et reprise dans le 5ème sceau.

Ce chapitre 11 reprend la séquence de Jésus dans Matthieu 24 et Luc 21 où les croyants souffrent de la persécution, diffusent l’évangile, doivent tenir jusqu’au bout et sont enfin délivrés au moment du retour de Jésus. Les deux témoins prophétisent, souffrent, meurt puis sont ressuscités.

Pour plus d’informations sur les deux témoins et notamment sur leur identité, lire l’article ci-dessous:

La septième trompette

Lorsque le 7ème ange sonne de la trompette finale, le Royaume de Dieu s’établit sur terre comme cela était annoncé dans Daniel 2:44. Les croyants sont enfin récompensés et ceux qui détruisent la terre sont détruits. Cette trompette avait aussi été annoncée par l’Apôtre Paul:

1 Corinthiens 15 : 51-52

 Voici, je vais vous révéler un mystère : nous ne passerons pas tous par la mort, mais nous serons tous transformés, en un instant, en un clin d’œil, au son de la trompette dernière. Car, lorsque cette trompette retentira, les morts ressusciteront pour être désormais incorruptibles, tandis que nous, nous serons changés.

Cette 7ème trompette nous fait aussi penser au siège de Jéricho dans Josué chapitre 6 où au 7eme jour, les Israélites avaient dû faire 7 fois le tour de la ville, les prêtres sonner du cor et le peuple crier. L’Éternel avait alors provoqué la chute des remparts. Les trompettes étaient également sonnées lors de la fête des trompettes (Lévitique 23:24-25).

Le temple de Dieu s’ouvre et le coffre de l’alliance apparaît

Une nouvelle scène impressionnante se déroule devant les yeux de Jean (Ap 11:9). Il voit le temple de Dieu s’ouvrir et le coffre de l’alliance apparaître. Il est utile pour apprécier cette scène de se rappeler l’emplacement du mobilier du temple dans l’Ancien Testament.

Il y avait une pièce cubique à l’intérieur du temple, appelée le lieu très saint où seul le grand prêtre entrait une fois par an lors de la fête du Kippour (ou du grand pardon). Cette fête et ce rituel sont décrit en détails dans Lévitique 16. On comprendre que le temple et les adorateurs étaient nettoyés de toutes les impuretés qui avaient été accumulés pendant l’année à cause des sacrifices sanglants qui avaient été offerts pour confesser les fautes et les désobéissances.

La scène que Jean voit ressemble à un jour du kippour, le grand pardon, le nettoyage définitif, tous les péchés vont enfin pouvoir être lavés.

Conclusion

Les 6 premières trompettes comme les 6 premiers sceaux présentent des catastrophes qui s’abattent sur les hommes et qui ont pour objectif de les amener à la repentance. Hélas, comme le pharaon d’Égypte de l’époque de Moïse, ils ne se repentent pas.

Afin de soutenir ce ministère chrétien qui travaille gratuitement pour tous, vous pouvez vous abonner au site pour avoir accès à tous les contenus et enlever les pubs au sein des articles:

Comprendre le livre de l’Apocalypse

25 études qui permettent d’étudier en long et en large les 22 chapitres de l’Apocalypse et la signification des divers symboles! Le temps du dévoilement est venu!

Prix 7 euros

Les études sont livrées au format PDF sur un lien Google Drive (téléchargement possible pour consultation hors-ligne), il y a un petit prix associé pour soutenir les frais du site internet et la création de contenu biblique.

Prophéties et Historicité de Daniel

22 Etudes sur le livre de Daniel qui nous permettent de constater avec brio l’historicité de ce livre et notamment sa date de rédaction. Les prophéties de Daniel sont également disséquées en long et en large pour les férus de prophétie!

Prix 7 euros

Les études sont livrées au format PDF sur un lien Google Drive (téléchargement possible pour consultation hors-ligne), il y a un petit prix associé pour soutenir les frais du site internet et la création de contenu biblique.

A lire également

RECEVEZ DU CONTENU par email

Recevez régulièrement du contenu biblique, archéologique et scientifique dans votre boîte mail!

Voir la politique de confidentialité

Vous aurez l’occasion de vous désabonner à tout moment à l’aide d’un lien dans les emails!