Jean Baptiste était il Elie ou pas ? Y a t’il une contradiction ?


Jean 1 : 21

Je ne suis pas le Messie.
Mais alors, continuèrent-ils, qui es-tu donc ? Es-tu Elie ?
Je ne le suis pas.
Es-tu le Prophète ?
Non.


Matthieu 17 : 12

Les disciples lui demandèrent alors : Pourquoi donc les spécialistes de la Loi disent-ils qu’Elie doit venir d’abord ?

Il leur répondit : Effectivement, Elie doit venir remettre toutes choses en ordre. Or, je vous le déclare :

Elie est déjà venu, mais ils ne l’ont pas reconnu. Au contraire, ils l’ont traité comme ils ont voulu. Et c’est le même traitement que va subir de leur part le Fils de l’homme.

Les disciples comprirent alors qu’il parlait de Jean-Baptiste.

Pour mieux aborder ce sujet, il faut avant tout lire un passage dans l’Evangile selon Luc, quand un ange annonce à Zacharie, le père de Jean, que lui et sa femme auront un fils et qu’il ramènera beaucoup d’Israélites au Seigneur.

Luc 1 : 17

Il accomplira sa mission sous le regard de Dieu, avec l’Esprit et la puissance qui résidaient en Elie, pour réconcilier les pères avec leurs enfants, pour amener ceux qui sont désobéissants à penser comme des hommes justes et former ainsi un peuple prêt pour le Seigneur.

Le fait que Jean Baptiste était l’Elie qui devait venir est une chose claire et nette dans les évangiles. Nous pouvons encore le voir dans le passage suivant :

Matthieu 11 : 13-14

En effet, jusqu’à Jean, tous les prophètes et la Loi l’ont prophétisé. Et, si vous voulez le croire, c’est lui, cet Elie qui devait venir.

La vision littérale des pharisiens

Ainsi le véritable problème était l’interprétation des pharisiens de l’époque. L’ange explique bien à Zacharie que son fils serait habité de l’Esprit et de la puissance qui résidaient en Elie. Jésus abonde dans le même sens. Mais il ne s’agit pas de l’Elie de l’Ancien Testament.

Quand les pharisiens interrogent Jean, ils lui demandent s’il est Elie, en pensant au personnage historique, à ce titre là, Jean a raison de répondre qu’il n’est pas une réincarnation d’Elie, il n’y a jamais de réincarnation dans la Bible.

L’Esprit qui était en Elie et non Elie

Jean dispose de l’Esprit et de la puissance qui résidaient en Elie, mais il n’est pas physiquement Elie.

Les pharisiens par nature entrevoyaient très peu le langage imagé et symbolique. Ils n’avaient pas compris non plus la finesse de l’incarnation de Dieu en Jésus, mais s’attendaient à un chef militaire classique.

D’autres éléments possibles

De plus, il est également possible que l’humilité de Jean Baptiste l’ait poussé à laisser les autres le glorifier “d’Elie”. Difficile d’imaginer un personnage exemplaire comme Jean Baptiste se proclamer Elie.

Enfin, peut être que cette information précieuse devait venir de Jésus.

Jean Baptiste, par son père, savait qu’il était rempli de l’Esprit qui résidait dans l’Elie de l’Ancien Testament. C’est pour ça qu’il ne pouvait pas l’ignorer. Les explications ci-dessus sont suffisantes pour justifier sa réponse.

Contradiction suivante : Jésus recommande de présenter l’autre joue, mais n’est il pas guerrier par endroit dans l’évangile ?


Voir aussi l’article : La Bible souffre t’elle de contradictions ?Opens in a new tab.

Anthony ETHEVE

Passionné et étudiant converti à la Bible, Anthony partage le fruit de ces centaines d'heures de recherche afin d'aider les chrétiens et notamment les nouveaux appelés à comprendre les thèmes bibliques et le débat création/évolution.

Recent Content