|

Qui sont les 4 êtres vivants et les 24 vieillards dans l’Apocalypse ?

Nous trouvons dans le livre de l’Apocalypse des créatures un peu particulières qui sont sujettes à débat depuis les premiers siècles du christianisme. Ces créatures sont les 4 êtres vivants et les 24 vieillards qui siègent sur 24 trônes, ces derniers étant autour du trône céleste de Dieu.

Les 4 êtres vivants et les 24 vieillards sont des anges compte tenu de leur description et de leur rôle joué qui est d’adorer Dieu et d’interpréter les visions à Jean comme les anges avaient l’habitude de le faire dans l’Ancien Testament. La symbolique des 24 doit aussi probablement nous faire penser aux 12 patriarches fondateurs d’Israël et aux 12 apôtres et aussi aux 24 ordres de prêtres d’un 1 Chroniques 24. Les 4 êtres vivants de l’Apocalypse sont trouvés dans Ezéchiel 1 et 10 où ils sont clairement décrits comme des anges et notamment des chérubins.

Les 24 vieillards

De nombreux éléments de l’Apocalypse sont symboliques et ne doivent pas être interprétés littéralement, cependant il semblerait que ces 4 êtres vivants et ces 24 vieillards soient des êtres angéliques. Les 24 vieillards sont explicitement différenciés des humains tout au long du livre (voir Ap 7 :13-14 ; 14 :1-3).

Certains pensent que les 24 vieillards représentent les 12 patriarches (fondateur des 12 tribus d’Israël) et les 12 apôtres. D’une certaine manière on ne peut pas manquer le symbolisme du chiffre qu’on retrouve également avec les 144 000 rachetés (12 * 12 * 1000). Il y a donc certainement du vrai dans le fait d’associer les 12 tribus d’Israël et les 12 apôtres aux 24 vieillards. On ne manquera pas non plus de noter le parallèle avec les 24 ordres de prêtres dans 1 Chroniques 24.

À plusieurs moments du livre, les vieillards en question (représentants selon la Bible du Semeur) expliquent la signification des visions que Jean reçoit. Nous savons que dans l’Ancien Testament, les interprètes qui expliquent les prophéties sont des anges (Ap 5:5; 7:13-14; cf. Zach 1-6; Dan 7-8; 1 ; 4 Esdras 4). Il parait donc “bibliquement” sensé de considérer les 24 vieillards de l’Apocalypse comme étant 24 êtres angéliques d’un certain ordre.

Notons également que dans la culture juive de l’époque de Jean le terme « vieillard » loin de suggérer des vieux hommes rabougris, désignait des gens sages et inspirait le respect.

Les 4 êtres vivants

Les 4 êtres vivants sont des êtres angéliques, on les trouve dans le livre d’Ezéchiel lors d’une de ses visions :

…je distinguais quelque chose qui ressemblait à quatre êtres vivants ; par leur aspect, ils ressemblaient à des hommes. Chacun d’eux avait quatre faces et quatre ailes. (Ezéchiel 1:5-6)

Les chérubins s’élevèrent : c’étaient les êtres vivants que j’avais vus sur les bords du canal du Kebar (Ezéchiel 10:15).

En fait ces 4 créatures combinent les traits de différents types d’ange de l’Ancien Testament, les séraphins à six ailes d’Ésaïe 6 et les chérubins aux yeux multiples d’Ézéchiel 1. Le nombre d’ailes diffère entre les 4 êtres vivants d’Ezéchiel et ceux de l’Apocalypse, aussi alors que les chérubins d’Ézéchiel ont tous quatre visages, celles de la vision de Jean ont chacun un visage différent.

Est-ce qu’il s’agit d’êtres angéliques réels ou bien juste d’une vision symbolique comme par exemple avec les 4 animaux de Daniel 7 qui représentent 4 royaumes et non pas 4 animaux littéraux ? On pourrait peut-être penser qu’il s’agit d’une vision symbolique bien qu’il doit véritablement y avoir des anges divers et variés autour de Dieu. Il existe certainement plusieurs types d’ange (à 4 ailes, à 6 ailes etc…).

Le fait que les 4 êtres vivants soient entièrement couverts d’yeux suggère une connaissance panoramique et entière de ce qu’il se passe sur terre.

Dieu et son conseil divin dans l’Ancien Testament

Le concept d’un “conseil divin” est présent à plusieurs reprises dans l’Ancien Testament, ce qui fait écho au fait que Dieu soit entouré d’anges (les 4 êtres vivants et les 24 vieillards) dans le livre de l’Apocalypse.

On voit cela avec Michée par exemple qui avait eu une vision :

J’ai vu l’Eternel siégeant sur son trône, tandis que toute l’armée des êtres célestes se tenait près de lui, à sa droite et à sa gauche (1 Rois 22:19).

On le voit dans la célèbre scène où Satan se présente devant Dieu :

Or, un jour, les anges de Dieu se rendirent au conseil de l’Eternel. L’Accusateur (Satan) vint aussi parmi eux (Job 1:6).

Dans le psaume 89 :

Car c’est un Dieu redoutable au conseil des saints, il est grand, impressionnant au-dessus de tous ceux qui l’entourent (Psaumes 89:8).

Dans le psaume 82 :

Dieu se tient au conseil divin, au milieu des « dieux » (fils du Très-Haut), il rend la justice

Dans le passage du fils de l’homme de Daniel :

Je regardai encore pendant qu’on installait des trônes, un vieillard âgé de très nombreux jours prit place sur l’un d’eux. Son vêtement était blanc comme de la neige et ses cheveux étaient comme la laine nettoyée.
Son trône, embrasé de flammes de feu, avait des roues de feu ardent. Un fleuve de feu jaillissait et coulait devant lui, des millions d’êtres le servaient, et des centaines de millions se tenaient debout devant lui. La cour de justice prit place et l’on ouvrit des livres (Dan 7:9-10).

Dans le Nouveau Testament, les lettres de Paul mentionnent le fait que Satan a aussi en quelque sorte une troupe céleste :

Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres de chair et de sang, mais contre les Puissances, contre les Autorités, contre les Pouvoirs de ce monde des ténèbres, et contre les esprits du mal dans le monde céleste (Ephésiens 6:12).

Il n’y a pas à être étonné que Dieu ne soit pas solitaire. Le concept de la trinité nous indique qu’il a une nature particulière. De même Dieu a désigné l’homme roi de la création au commencement. Il y a donc une hiérarchie et ce conseil divin d’Apocalypse semble être en parfaite lignée avec les écrits de l’Ancien Testament. Dieu est partage et amour, il y a donc du sens à ce qu’il soit entouré.

Conclusion

Apocalypse 5:6-14 révèle que les 4 êtres vivants et les 24 vieillards se prosternent devant l’agneau (comme ils l’ont fait devant le Père au chapitre précédent) ce qui est une énième preuve de la divinité de Jésus. On apprend aussi qu’ils ont chacun une harpe et des coupes d’or remplies d’encens qui représentent les prières des membres du peuple saint. Les harpes étaient associées à l’adoration de Dieu dans l’Ancien Testament, ainsi qu’aux prophéties (2 Rois 3:15 ; 1 Chroniques 25:1) alors que l’encens représente les prières des saints.

Plus de 200 articles qui vont de la Création à la Résurrection !

A lire également