Que sont les sources du grand abîme de Genèse 7:11?

Partager l’article

Nous apprenons dans Genèse 7:11 que l’eau du déluge biblique est provenue de deux sources: les sources du grand abîme et les écluses des cieux. Nous n’avons pas trop de mal à imaginer ce que signifie « les écluses des cieux », il s’agit des pluies « diluviennes » qui se sont abattues sur la terre pendant 40 jours mais que signifient exactement ces sources du grand abîme? Nous tentons de clarifier le sujet dans cet article!

La source des eaux du déluge de Gilgamesh

Il est intéressant de noter que des récits tardifs de déluge comme l’épopée de Gilgamesh ne mentionne que la pluie comme source du déluge. En effet les « mythologues » ultérieurs ne savaient probablement pas ou plus que les pluies seules ne pouvaient expliquer l’élévation impressionnante des eaux. Tout comme ils ne savaient pas pourquoi les dimensions de l’arche devaient être comme celles décrites dans Genèse 6 (le bateau dans l’épopée est un cube).

Les sources du grand abîme sont-elles de l’eau souterraine?

Comme nous allons le voir au point suivant, les sources du grand abîme ne sont probablement pas de l’eau souterraine comme certains l’imaginent. Dans sa majeure partie, l’eau du déluge était déjà présente à la surface de la terre avant l’événement.

Toutefois plus nous étudions la géophysique du déluge plus nous comprenons qu’il s’agit du plus grand événement tectonique et volcanique de l’histoire de la terre. Et comme le magma du manteau terrestre est composé de 5% d’eau, il y a peut-être eu de l’eau additionnelle en plus de l’eau qui était déjà présente à la surface avant le déluge.

Inscrivez-vous pour accéder à la bibliothèque en ligne de QQLV!

Accédez à toute la Bibliothèque et à une barre de recherche qui mènent à du contenu biblique fascinant sous formes d’articles et de podcasts sur les trois thèmes que sont la science, l’archéologie et la théologie.

De nouveaux contenus sont ajoutés régulièrement ce qui vous permet de suivre l’actualité scientifique, archéologique et prophétique en lien avec la Parole de Dieu mais aussi d’approfondir ou de revoir certaines doctrines bibliques!

À ne pas écarter également la possibilité qu’avant le déluge, il y ait pu avoir plus d’eau dans la roche du manteau supérieur que le niveau actuellement estimé pour ces roches.

A quoi se réfère l’expression « le grand abîme » dans la Bible?

Le mot hébreu biblique pour « abîme » est « tehom » et nous devons voir comment il est utilisé ailleurs dans l’écriture pour comprendre ce qu’il signifie.

Genèse 1 : 2

La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

Psaumes 104 : 6-7

Tu l’avais couverte (la terre) de l’abîme comme d’un vêtement, Les eaux s’arrêtaient sur les montagnes; Elles ont fui devant ta menace, Elles se sont précipitées à la voix de ton tonnerre.

Job 38 : 16

As-tu pénétré jusqu’aux sources de la mer? T’es-tu promené dans les profondeurs de l’abîme?

Job 41 : 31-32

Il (le léviathan) fait bouillir le fond de la mer comme une chaudière, Il l’agite comme un vase rempli de parfums. Il laisse après lui un sentier lumineux; L’abîme prend la chevelure d’un vieillard.

Proverbes 8 : 23-29

J’ai été établie depuis l’éternité, Dès le commencement, avant l’origine de la terre. Je fus enfantée quand il n’y avait point d’abîmes, Point de sources chargées d’eaux; Avant que les montagnes soient affermies, Avant que les collines existent, je fus enfantée; Il n’avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, Ni le premier atome de la poussière du monde. Lorsqu’il disposa les cieux, j’étais là; Lorsqu’il traça un cercle à la surface de l’abîme, Lorsqu’il fixa les nuages en haut, Et que les sources de l’abîme jaillirent avec force,

Nous voyons que ces versets contenant abîme (tehom) sont associés aux termes « eaux », « mer » et « sources ». Ces associations sont très intéressantes puisqu’elles s’appliquent à la création (Gen 1:2 ; Prov 8), pendant le déluge (Ps 104) et après le déluge (Job 38). Les interprètes durant l’histoire ont compris que le « grand abîme » était « l’océan profond ».

On voit dans Job 41 que l’abîme ressemble « à la chevelure d’un vieillard » parce que le léviathan fait bouillir le fond de la mer, l’agite comme un vase rempli de parfums et laisse après lui un sentier lumineux. L’abime fait clairement référence à l’océan. Cela étant le cas, les sources du grand abîme proviennent de l’océan lui-même et non pas de régions souterraines.

Comment expliquer que les sources du grand abîme ont jaillit?

Le jaillissement des eaux océaniques s’explique avec le matériel bouillant qui est provenu du manteau terrestre et qui a vaporisé de l’eau de mer sous formes de geysers. Ces derniers ont pu ensuite contribuer aux pluies diluviennes.

Comment les montagnes et continents ont-ils pu être recouvert d’eau?

Au début du déluge, la croûte terrestre a été écartée, du matériau chaud a pris la place de l’ancienne croûte froide. Le matériau chaud, comme il est chaud, occupe plus de volume. Dans ce nouvel océan, le matériau chaud reposait à 1.5km – 2km plus haut que le matériau froid dans le même océan. Ce nouveau sol océanique chaud, par effet de dilatation, s’est élevé de 1.5km à 2km plus haut que l’ancien sol froid, et a poussé l’eau sur les terres.

Les sols océaniques actuels plus profonds qu’avant le déluge

À noter que les hautes montagnes ont surgi vers la fin de l’année du déluge et n’existaient pas lorsque le continent d’origine a été recouvert, les montagnes n’étaient probablement pas aussi hautes qu’elles ne le sont aujourd’hui. Le monde d’origine était beaucoup plus vivable et avec moins d’espaces non habitables comme aujourd’hui (désert, glacier, haute montagne….).

D’autres éléments peuvent s’additionner pour expliquer la montée de l’eau et les pluies diluviennes pendant 40 jours, lire l’article ci-dessous:

Conclusion

Le terme « grand abîme » fait probablement référence à l’océan profond. Les sources doivent donc provenir du fond de l’océan antédiluvien. On note aussi que ces sources sont mentionnées aux proverbe 8:23-29 dans le contexte de la création et dans Job 38:16 dans le contexte postdiluvien. Elles ont également servi pour déclencher le déluge quelque 1600-2200 ans après la création.

Il est intéressant de réaliser que la source initiale de l’eau à la création est la même source utilisée pour le déluge. Une vraie cohérence se dégage. Dieu semble avoir créé l’eau depuis les profondeurs de la terre (la terre semble à ses débuts être un océan universel selon Genèse 1:2) et les témoignages rendus à ce sujet dans les écritures étaient hors de portée de la connaissance d’Adam, de Noé ou de Job.

Inscrivez-vous pour accéder à la bibliothèque en ligne de QQLV!

Accédez à toute la Bibliothèque et à une barre de recherche qui mènent à du contenu biblique fascinant sous formes d’articles et de podcasts sur les trois thèmes que sont la science, l’archéologie et la théologie.

De nouveaux contenus sont ajoutés régulièrement ce qui vous permet de suivre l’actualité scientifique, archéologique et prophétique en lien avec la Parole de Dieu mais aussi d’approfondir ou de revoir certaines doctrines bibliques!

Recevez du contenu par email

Recevez régulièrement du contenu biblique, archéologique et scientifique dans votre boîte mail!

Voir la politique de confidentialité

Vous aurez l’occasion de vous désabonner à tout moment à l’aide d’un lien dans les emails!